Skip to main content
Retour aux créateurs

Georges BRAQUE- 1882-1963

A banner

Georges Braque, né en 1882 à Argenteuil et mort en 1963 à Paris, est une figure majeure des mouvements fauviste et cubiste du début du XXème siècle français. Découvrez sa biographie, prix et cote sur le marché de l’art. Nos commissaires-priseurs et nos experts vous offrent une estimation gratuite et confidentielle de votre œuvre de Georges Braque.

 

Biographie de Georges Braque

Georges Braque commence son apprentissage de la peinture dans l’entreprise de son père puis chez Roney, peintre décorateur. Dès son arrivée à Paris en 1900 et un bref passage à l’Ecole des Beaux–Arts dans l’atelier de Léon Bonnat, maître de l’époque du portrait officiel, il s’inscrit à l’académie Humbert où il rencontre Marie Laurencin et Francis Picabia. La découverte des tableaux de Matisse et de Cézanne lors d'une rétrospective au salon d’Automne révèle en lui une nouvelle voie. Son œuvre en tant qu’artiste suit dans un premier temps le sillage de ces artistes fauves. Dès 1906, ses recherches aboutissent à des compositions qui utilisent de légères interruptions dans les lignes, comme dans Nature morte aux pichets. 

En novembre 1907, Guillaume Apollinaire organise la rencontre de Braque avec Picasso dans l’atelier de ce dernier. Cette rencontre est le début d’une collaboration cubiste entre les deux peintres, elle est nommée par Braque : “La Cordée”. Ensemble, ils marquent l’histoire de l’avant-garde du début du XXe siècle. Braque travaille aux côtés de Picasso vers une rupture de la vision classique et un éclatement des volumes de 1911 à 1914, c’est le cubisme analytique. Il utilise des formes géométriques principalement pour des natures mortes, introduit les lettres au pochoir dans ses tableaux, invente des papiers collés. En véritable « penseur » du cubisme, il élabore des lois de la perspective et de la couleur. Son art est qualifié d’analytique et d’hermétique, il est en effet très conceptuel : le sujet est décomposé en une multitude de facettes géométriques. Il introduit des fragments empruntés au réel dans ses œuvres, à l’instar de bouts de papier journal. Il invente également les sculptures en papier en 1912, aujourd’hui toutes disparues.

Georges Braque poursuit un chemin plus solitaire après la Première Guerre mondiale. Son œuvre est marquée par une certaine gravité, et surtout le retour à un imaginaire classique dans les années 1920. Braque est même considéré comme l’un des chefs de file du retour à l’ordre. Mobilisé pour la Grande Guerre où il est grièvement blessé, le peintre abandonne les formes géométriques pour des natures mortes où les objets sont dans des plans recomposés. Pendant la période suivante qui va jusqu'aux années 1930, il produit des paysages, des figures humaines et, malgré la diversité des sujets, son œuvre est d'une remarquable cohérence.

La Seconde Guerre mondiale lui inspire ses œuvres les plus graves : Le Chaudron et La Table de cuisine. Ses tableaux les plus connus sont aussi les plus poétiques comme en témoigne la série des Oiseaux. Il crée aussi des sculptures, des vitraux, et des dessins de bijoux. En 1959, atteint d'un cancer, il ralentit son rythme de travail. Deux ans avant sa mort, en 1961, une rétrospective de ses œuvres intitulée L'Atelier de Braque a lieu au musée du Louvre, Braque devient ainsi le premier peintre à être exposé dans ce lieu de son vivant. Il s'éteint le 31 août 1963 à Paris.

 

Le marché de l’art de Georges Braque

Georges Braque fait partie des 500 artistes les mieux vendus sur le marché de l’art selon Artprice. Son chiffre d'affaires ne descend jamais en dessous du million d’euros. En 2017, il a même atteint les 23 243 000 euros de chiffre d’affaires !

L’estimation d’une œuvre de George Braque dépend de nombreux facteurs tels que l’état de conservation, la période de vie de l’artiste à laquelle elle se rapporte, la provenance et la taille de l'œuvre.

L’estimation des peintures :

Les peintures représentent la catégorie la plus vendue sur le marché de l’art de Georges Braque. L’artiste voit l’estimation de ses peintures évoluer entre 50 000 euros et 1 million d’euros. Par exemple, son huile sur toile Le moulin à café, de 1942 s’est vendue 895 000 euros lors d’une vente aux enchères.

Les paysages de Provence de sa période fauve ou ses toiles cubistes sont les peintures les plus cotées sur le marché de l’art. Si ces peintures proviennent d’une collection particulière et qu’elles sont de grandes dimensions, elles peuvent atteindre des records sur le marché de l’art. C’est le cas de son huile sur toile Nature morte au pot jaune, 1945-1962 vendue 250 000 euros lors d’une vente aux enchères. Elle provenait de la galerie Maeght à Paris qui l’avait acquise par l’auteur.

Prix et cote des dessins :

Les dessins de Georges Braque ont la cote sur le marché de l’art. De manière générale, leur prix évolue entre 5 000 euros pour des encres sur papier et peuvent dépasser les 50 000 euros, voire le million d’euros pour les dessins réalisés au fusain ou les collages de la période cubiste de l’artiste.

Par exemple, son aquarelle et fusain sur papier Verre et Bouteille a atteint le prix de 1 372 000 euros lors d’une vente aux enchères !

Les lithographies aux enchères :

Les gravures et les lithographies de Braque se vendent entre 500 euros et 5 000 euros. Certaines peuvent voir leur prix s’envoler pour plus de 10 000 euros. Par exemple, sa lithographie Dyonisos, 1963, d’après sa série Les métamorphoses, s’est vendue 2 000 euros dans notre maison de ventes aux enchères MILLON.

 

Obtenez l'estimation de votre œuvre de Georges Braque : 

Notre équipe de commissaires-priseurs et experts spécialisés met à votre disposition sa connaissance du marché. Ils estiment gratuitement votre œuvre de Georges Braque. Grâce à notre formulaire en ligne, obtenez facilement une évaluation fiable pour votre œuvre d’art.

Nos bureaux, répartis dans toute la France, vous accueillent pour un examen physique de votre peinture ou dessin. Nous organisons également des journées d’estimations gratuites partout en France et dans les pays limitrophes, profitez-en pour nous soumettre vos trésors.

La Maison MILLON, classée dans le top 5 de France, dispose de 30 départements spécialisés, vendant plus de 70 000 objets par an en plus de 200 ventes à travers l’Europe. Notre réseau nous permet de répondre à votre demande, en ligne, ou physiquement, à très bref délai.

Bénéficiez de notre expérience des ventes grâce aux estimations gratuites et conseils avisés de nos experts et commissaires-priseurs.

 

Obtenir une estimation gratuite dès maintenant

  • Réponse en 48h
  • Confidentielle
Votre estimation

Nos résultats de ventes “Georges BRAQUE”

Adjugé à 220 €

Vendu le 2013/11/27

D'après Georges BRAQUE

Perséphone, hommage aux bijoux de Georges Braque
Lot 365

Adjugé à 40 €

Vendu le 2013/11/27

Hommage à Georges Braque
Lot 364

Adjugé à 200 €

Vendu le 2024/02/06

Luc FOURNOL (1931-2007)

Georges Braque dans son atelier, c. 1955
Lot 341

Adjugé à 120 €

Vendu le 2017/12/02

D'après Georges BRAQUE

Colombe
Lot 82

Adjugé à 12 €

Vendu le 2018/01/31

D'après Georges BRAQUE

Lot 130

Adjugé à 1 200 €

Vendu le 2013/03/27

D'après Georges BRAQUE

-BOUQUET, FLEURS A L’AQUARELLE.
Lot 205

Adjugé à 6 000 €

Vendu le 2018/11/26

D'après Georges BRAQUE

"Hécate"
Lot 138

Adjugé à 5 000 €

Vendu le 2013/11/27

D'après Georges BRAQUE

Eunice, 1962
Lot 363

Adjugé à 200 €

Vendu le 2024/01/25

D'après Georges BRAQUE

Oiseaux sur fond bleu
Lot 51

Adjugé à 40 €

Vendu le 2022/02/15

d'après Georges BRAQUE

Lot 35

Adjugé à 80 €

Vendu le 2016/04/13

D'après Georges BRAQUE (1882-1963)

Composition vase et chaines
Lot 5

Adjugé à 90 €

Vendu le 2016/12/14

D'après Georges BRAQUE (1882-1963)

Les Oiseaux
Lot 52

Adjugé à 1 000 €

Vendu le 2021/10/23

Georges Braque (Argenteuil 1882 - Paris 1963)

Antiborée, 1963
Lot 10

Adjugé à 2 000 €

Vendu le 2022/06/17

Georges BRAQUE (1882 - 1963)

Equinoxe, 1962
Lot 291

Adjugé à 2 000 €

Vendu le 2021/10/23

Georges Braque (Argenteuil 1882 - Paris 1963)

Dionysos, 1963
Lot 11

Adjugé à 300 €

Vendu le 2023/05/11

Georges BRAQUE (1882-1963)

Lot 117

Adjugé à 2 200 €

Vendu le 2022/06/30

LONGWY & Georges BRAQUE , modèle de

"Mégalétor / Les Métamorphoses"
Lot 155

Adjugé à 1 600 €

Vendu le 2023/12/12

D'après Georges BRAQUE (1882-1963)

Lot 13

Autres créateurs de la même période

Photo du créateur par défaut
Georges Paul LEROUX
1877 - 1957
Photo du créateur par défaut
Czeslaw ZAWADZINSKY
1878 - 1936
Photo du créateur par défaut
John Jack VRIESLANDER
1879 - 1957
Edgar BRANDT
Paris 1880 - 1960
Photo du créateur par défaut
Georges Albert CYR
1880 - 1964
Pablo PICASSO
1881 - 1973
Photo du créateur par défaut
Auguste-Jean CLAIRE
1881 - 1970
Photo du créateur par défaut
Léopold GOTTLIEB
1883 - 1934
Albert CHEURET
1884 - 1966
André LHOTE
1885 - 1962
Pierre de Verclos
1886 - 1950
Demeter Haralamb CHIPARUS
1886 - 1947

Nos articles

Nos actualités et événements vous intéressent,
inscrivez-vous !

Skip to top