Skip to main content

Une peinture de Francis Picabia aux enchères !

Vente Art Moderne (1860-1960)

 

SALLE VV - Mardi 25 juin à 14h30 : Le département Art Moderne est heureux de proposer à la vente des oeuvres du célèbre artiste moderne Francis Picabia

Découvrez en détail l'oeuvre de l'artiste grâce à notre article. Les experts et spécialistes du département sont à votre écoute et répondent à toutes vos questions.

Recevez l'estimation gratuite de votre oeuvre de Francis Picabia en 24h seulement. 

 

Francis PICABIA(1879-1953)

Cette gouache de Francis Picabia, Le Pêcheur, que nous avons l’honneur de présenter à l’occasion de notre vente, est un cadeau de naissance de la mère de l’actuel propriétaire, Madame Hélène Marie Paule Saint Maurice, par Olga Picabia en 1958. Jamais sorti de la famille, cette œuvre n’a jamais été présentée sur le marché de l’art auparavant. Cette gouache est ainsi une pièce totalement unique qui incarne le lien d’amitié qui unissait ces deux familles. Henri Saint-Maurice, né en 1901 à la Martinique, mari d’Hélène Marie Paule Saint Maurice, était le directeur général de la Compagnie minière de Conakry et un fervent collectionneur d’œuvres de Picabia. 

Erudit de son temps, il effectue des études secondaires à Louis-le-Grand et à SaintLouis. Il est reçu à l’Ecole centrale des arts et manufactures, d’où il sort diplômé ingénieur en 1923. Par la suite, il obtient une licence en droit spécialisée en droit internationale public et d’économie politique. En 1937, il est lauréat de l’Ecole libre des sciences politiques. Il débute sa carrière professionnelle à la compagnie ThomsonHouston, puis part au Mexique puis au Laos dans des mines de métaux. Par la suite, il rentre en France et obtient un post chez Citroën en 1937, puis à la Société industrielles des téléphones en 1944 et chez Dunlop entre 1949 et 1955. 

Parallèlement, il rédige une thèse et devient docteur en droit de la faculté de Paris en 1955, il se voit alors confier par le Bureau internationale du travail la tête d’une mission pour la formation des cadres supérieurs en Yougoslavie jusqu’en 1958. Cette expérience lui permet de se consacrer à la rédaction d’un livre sur les problèmes du développement. En 1960, Henri Saint-Maurice prend finalement la direction de la Compagnie minière de Conakry et continue à publier des ouvrages sur la rémunération et la formation du personnel, tels que L’Homme sans la misère. Ses activités professionnelles l’ont amené à réaliser de nombreux déplacements à travers le monde et à côtoyer des cercles savants et artistiques avec lesquels tisser des liens, échanger, partager des passions. 

Parmi ces rencontres précieuses, Francis Picabia, artiste peintre, membre de l’aristocratie espagnole et de la bourgeoise française de son époque. Très tôt attiré par le dessin et la peinture, Francis Picabia commence son apprentissage en 1895 à l’Ecole des Arts décoratifs. En 1899, il fait ses débuts au Salon des Artistes Français, ce qui lui permet de s’insérer progressivement sur la scène artistique. À partir de 1902, Picabia regarde de plus en plus l’œuvre de Pissarro ou encore de Sisley, ce qui l’invite à faire évoluer sa vision de l’art. C’est à ce moment que la période impressionniste de Picabia commence. Il expose au Salon d’Automne, puis au Salon des Indépendants et signe un contrat avec la Galerie Haussmann. 

En 1909, alors que sa réputation est bien établie, Picabia se tourne s’embarque dans l’aventure de l’art moderne et fait preuve de plus en plus d’indépendance dans sa pratique artistique. Il est à la recherche de son propre langage visuel, un renouvellement pictural dont le but est de rompre avec une lecture traditionnelle de l’art. Il se rapproche des avant-gardes et en particulier de l’abstraction. C’est lors de cette même année 1909 qu’il se marie avec Gabrielle Buffet, musicienne française et personnalité proche du mouvement Dada par la suite. Leur union perdure jusqu’en 1930 et c’est à cette période que les deux couples, Francis Picabia et Gabrielle Buffet-Picabia d’une part, et Henri Saint-Maurice avec Hélène Marie Paule Saint-Maurice d’autre part, se lient profondément d’amitié. 

Premier témoin de cette proximité, un courrier de Gabrielle Buffet-Picabia, retrouvé chez les actuels propriétaires du Pêcheur, mentionnant Henri Saint-Maurice. Au fur et à mesure, Picabia ressent une croissante monotonie d’une grande partie de l’art moderne parisien au tournant des années 20. «Mon esthétique actuel provient de l’ennui que me cause le spectacle de tableaux qui m’apparaissent comme congelés en surface immobile, loin des choses humaines. Cette troisième dimension, qui n’est pas un produit du clair-obscur, ces transparences avec leur coin d’oubliettes me permettent de m’exprimer, à la ressemblance de mes volontés intérieures, avec une certaine vraisemblance. 

Lorsque je pose la première pierre, elle se trouve sous mon tableau et non dessus.» Francis Picabia Il crée alors un style tout à fait personnel avec ses Transparences, faisant appel à un large spectre de ressources visuelles, tantôt tourné vers la statuaire antique, la peinture de la Renaissance, l’art cinématographique illusoire, et dont le but est de plonger le spectateur dans une rêverie poétique et hallucinatoire. La gouache que nous présentons, Le pêcheur (circa 1937-1938), n’est pas sans rappeler le style de ses Transparences où les silhouettes des poissons avec celle d’un homme, aux traits parfaitement anonymes, se superposent et convergent sur un fond d’un bleu profond apposé en large aplat.

 

Estimation gratuite de Francis Picabia

 

Le pêcheur, vers 1937-1938 

Gouache sur carton 

48.5 x 60 cm à la vue 

Signé en bas à droite Francis Picabia 

Provenance : Cadeau de naissance à la mère de l’actuel propriétaire par Olga Picabia, en 1958, à Madame Hélène Marie Paule Saint Maurice (Henri Saint Maurice, son grand-père , très ami de Francis et Olga Picabia). Toujours resté dans la famille. 

Un certificat du Comité Picabia sera remis à l’acquéreur.

 ESTIMATION : 50 000 € / 60 000 €

 

 

 

Obtenir une estimation gratuite dès maintenant

  • Réponse en 48h
  • Confidentielle
Votre estimation

Votre interlocuteur

  • Adresse  

    5, avenue d'Eylau
    PARIS 75116
    France

  • Téléphone   +33(0)1 47 27 56 52
  • Courriel   artmoderne@millon.com

Notre équipe

Alix Casciello

Alix CASCIELLO

Ségolène NOTARIANNI

Ségolène NOTARIANNI

Cécile RITZENTHALER

Cécile RITZENTHALER

Margaux BRUNETEAU

Margaux BRUNETEAU

Nos résultats de ventes “Francis PICABIA”

Adjugé à 3 000 €

Vendu le 2014/11/21

Francis PICABIA (1879-1953)

Masque/ recto vers 1945 - 46 personnage verso vers 1940
Lot 117

Adjugé à 3 000 €

Vendu le 2013/06/28

Francis PICABIA (Paris 1879-1953)

Nu féminin assis
Lot 110

Adjugé à 28 000 €

Vendu le 2018/11/26

Francis PICABIA (Paris 1879-1953)

Bouquet de fleurs
Lot 99

Adjugé à 35 000 €

Vendu le 2013/11/27

Francis PICABIA (Paris 1879-1953)

Le bel Ami, circa 1924
Lot 299

Adjugé à 26 000 €

Vendu le 2015/03/25

Francis PICABIA (Paris 1879 - 1953)

Deux têtes de profil
Lot 74

Adjugé à 18 000 €

Vendu le 2019/06/26

Francis PICABIA (Paris 1879 - 1953)

Transparence
Lot 147

Adjugé à 9 000 €

Vendu le 2018/06/20

Francis PICABIA (Paris 1879 - 1953)

Le bouc, circa 1925-1927
Lot 126

Adjugé à 4 000 €

Vendu le 2019/11/20

Francis PICABIA (Paris 1879 - 1953)

Femme en buste
Lot 190

Adjugé à 32 000 €

Vendu le 2012/11/21

Francis PICABIA (Paris 1879 - 1953)

Bouquet de fleurs
Lot 40

Adjugé à 4 000 €

Vendu le 2018/06/20

Francis PICABIA (Paris 1879 - 1953)

Etude de nu, femme assise, vers 1940-42
Lot 94

Adjugé à 16 000 €

Vendu le 2019/06/26

Francis PICABIA (Paris 1879 - 1953)

Portrait d'homme (probablement André Breton )
Lot 143

Adjugé à 50 000 €

Vendu le 2016/03/23

Francis PICABIA (Paris 1879 - 1953)

Bateaux de pêche
Lot 64

Adjugé à 140 000 €

Vendu le 2014/11/21

Francis PICABIA (Paris 1879 - 1953)

Les peupliers, Grez sur loing, temps gris, circa 1908
Lot 55

Adjugé à 65 000 €

Vendu le 2022/06/29

Francis PICABIA (Paris 1879 - 1953)

Nature morte au maïs, vers 1937
Lot 38

Adjugé à 18 000 €

Vendu le 2019/06/26

Francis PICABIA (Paris 1879 - 1953)

Hyper Poésie
Lot 145

Adjugé à 8 000 €

Vendu le 2016/06/22

Francis PICABIA (Paris 1879 - 1953)

Rue à Vezelay
Lot 42

Adjugé à 300 000 €

Vendu le 2019/06/26

Francis PICABIA (Paris 1879 - 1953)

Nue de face
Lot 142

Adjugé à 242 000 €

Vendu le 2019/06/26

Francis PICABIA (Paris 1879 - 1953)

Les châtaigniers à Munot, effet de soleil, 1907
Lot 75

Autres Adjudications dans la spécialités “ART MODERNE”

Adjugé à 860 000 €

Vendu le 2018/11/26

Claude MONET (Paris 1840 - Giverny 1926)

Coucher de soleil sur la mer
Lot 74

Adjugé à 760 000 €

Vendu le 2015/11/20

Gustave CAILLEBOTTE (Paris 1848 - Genevilliers 1894)

L'allée de la villa des Fleurs, Trouville
Lot 87

Adjugé à 630 000 €

Vendu le 2017/03/29

Ossip ZADKINE (Smolensk 1890 - Paris 1967)

Tête d'homme, Bouddha, 1919
Lot 126

Adjugé à 620 000 €

Vendu le 2019/03/08

Lot 94

Adjugé à 580 000 €

Vendu le 2014/11/21

Auguste RODIN (Paris 1840 - Meudon 1917)

Faunesse à genoux
Lot 43

Adjugé à 480 000 €

Vendu le 2022/06/13

Louis ANQUETIN (Etrépagny 1861 - Paris 1932)

Portrait de Lili Grenier, 1889
Lot 10

Adjugé à 460 000 €

Vendu le 2015/03/25

René MAGRITTE (Lessines 1898-Schaerbeek 1967)

Le modèle
Lot 72

Adjugé à 400 000 €

Vendu le 2020/07/08

Alexander CALDER (1898-1976)

Nu aux mains croisées (Nude with crosed hands), 1927
Lot 109

Adjugé à 390 000 €

Vendu le 2015/03/25

Henri FANTIN - LATOUR (Grenoble 1836 - Bure 1904)

Roses
Lot 38

Adjugé à 380 000 €

Vendu le 2022/03/10

Henri MATISSE (Cateau-Cambrésis 1869 - Nice 1954)

La villa bleue à Nice, 1918
Lot 1

Adjugé à 260 000 €

Vendu le 2014/06/27

Auguste RODIN (Paris 1840 - Meudon 1917)

Eternel Printemps, second état, 2ème réduction
Lot 61

Adjugé à 235 000 €

Vendu le 2020/12/02

Diego GIACOMETTI (Borgonovo 1902 - Paris 1985)

Circa 1962.
Lot 8

Adjugé à 232 000 €

Vendu le 2016/11/23

Pierre BONNARD (Fontenay aux Roses 1867 - Le Cannet 1947)

Vernon, l'été - 1930
Lot 69

Adjugé à 225 000 €

Vendu le 2016/03/23

Henry MORET (Cherbourg 1856 - Paris 1913)

Bretonne à la haie, chemin creux à Riec, Finistère, 1899
Lot 57

Adjugé à 220 000 €

Vendu le 2021/03/31

Kees VAN DONGEN (Delfshaven 1877 - Monaco 1968)

Jeune femme debout, princesse russe, Venise, 1921
Lot 100

Adjugé à 220 000 €

Vendu le 2016/06/22

Henri LEBASQUE (Champigné 1865 - Le Cannet 1937)

La sieste à Saint Tropez, 1906
Lot 63

Adjugé à 220 000 €

Vendu le 2017/11/22

André LHOTE (Bordeaux 1885- Paris 1962)

Nu assis, 1918
Lot 111

Adjugé à 210 000 €

Vendu le 2021/05/18

Bernard BUFFET (Paris 1928 - Tourtour 1999)

Lot 87

Adjugé à 207 000 €

Vendu le 2024/03/26

Henri Charles MANGUIN (Paris 1874 - Saint-Tropez 1949)

Le Pas de la Colle, Cassis, 1912
Lot 21

Adjugé à 207 000 €

Vendu le 2024/03/26

Henri Charles MANGUIN (Paris 1874 - Saint-Tropez 1949)

Le Pas de la Colle, Cassis, 1912
Lot 21

Adjugé à 190 000 €

Vendu le 2016/11/23

Henry MORET (Cherbourg 1856 - Paris 1913)

Falaises à Clohars-Carnoet, Printemps, 1904
Lot 62

Adjugé à 182 000 €

Vendu le 2020/12/02

Jean SOUVERBIE (Boulogne -Billancourt 1891 - Paris 1981)

Le bonheur du marin, vers 1927
Lot 4

Adjugé à 180 000 €

Vendu le 2018/11/26

Leonard Tsuguharu FOUJITA (Edogama 1886 - Zürich 1968)

Petite fille aux marionnettes, 1951
Lot 147

Adjugé à 177 000 €

Vendu le 2013/03/27

Gustave MOREAU (Paris 1826-1898)

Pasiphae
Lot 41

Adjugé à 170 000 €

Vendu le 2017/11/22

Charles LAPICQUE (Theizé 1898 - Orsay 1988)

Le canot-but
Lot 194

Adjugé à 170 000 €

Vendu le 2012/11/21

Marc CHAGALL (Vitebsk 1887 - Saint Paul de Vence 1985)

La fenêtre ouverte
Lot 60

Adjugé à 155 000 €

Vendu le 2020/12/02

Alberto GIACOMETTI (1901-1966)

Lampadaire modèle dit "Tête de femme " ou "Figure" en bronze patiné.
Lot 9

Adjugé à 152 000 €

Vendu le 2023/03/29

Pablo PICASSO (Malaga 1881 - Mougins 1973)

Verre et cerises
Lot 57

Adjugé à 150 000 €

Vendu le 2016/11/23

Léopold SURVAGE ( Moscou 1879- Paris 1968)

Ville et oiseau
Lot 149

Adjugé à 150 000 €

Vendu le 2014/03/26

Victor BRAUNER (Pietra Neamtz 1903 - Paris 1966)

Erotomagie préliminaire, 1948
Lot 143

Nos actualités

Des tableaux de Vlaminck en vente chez MILLON !

Vente Art Moderne (1860-1960) SALLE VV - Mardi 25 juin à 14h30 : Le département Art Moderne est heureux de proposer à la vente des oeuvres du célèbre artiste moderne Maurice de Vlaminck.

Nos actualités et événements vous intéressent,
inscrivez-vous !

Skip to top