Skip to main content

Vente Art Moderne du 8 juillet 2020

Lot

Sur 231

Alexander CALDER (1898-1976)

Nu aux mains croisées (Nude with crosed hands), 1927

Alexander CALDER (1898-1976)-Nu aux mains croisées (Nude with crosed hands), 1927-img1
Alexander CALDER (1898-1976)-Nu aux mains croisées (Nude with crosed hands), 1927-img2
Alexander CALDER (1898-1976)-Nu aux mains croisées (Nude with crosed hands), 1927-img3
Alexander CALDER (1898-1976)-Nu aux mains croisées (Nude with crosed hands), 1927-img4
Alexander CALDER (1898-1976)-Nu aux mains croisées (Nude with crosed hands), 1927-img5
Alexander CALDER (1898-1976)-Nu aux mains croisées (Nude with crosed hands), 1927-img6
Alexander CALDER (1898-1976)-Nu aux mains croisées (Nude with crosed hands), 1927-img7
Alexander CALDER (1898-1976)-Nu aux mains croisées (Nude with crosed hands), 1927-img8
Alexander CALDER (1898-1976)-Nu aux mains croisées (Nude with crosed hands), 1927-img1
Alexander CALDER (1898-1976)-Nu aux mains croisées (Nude with crosed hands), 1927-img2
Alexander CALDER (1898-1976)-Nu aux mains croisées (Nude with crosed hands), 1927-img3
Alexander CALDER (1898-1976)-Nu aux mains croisées (Nude with crosed hands), 1927-img4
Alexander CALDER (1898-1976)-Nu aux mains croisées (Nude with crosed hands), 1927-img5
Alexander CALDER (1898-1976)-Nu aux mains croisées (Nude with crosed hands), 1927-img6
Alexander CALDER (1898-1976)-Nu aux mains croisées (Nude with crosed hands), 1927-img7
Alexander CALDER (1898-1976)-Nu aux mains croisées (Nude with crosed hands), 1927-img8
  • Description

Alexander CALDER (1898-1976)

Nu aux mains croisées (Nude with crosed hands), 1927

Alexander CALDER (1898-1976) Nu aux mains croisées (Nude with crosed hands), 1927 Sculpture en bois H : 106 cm Signé sur le côté droit Calder Cette œuvre est enregistrée au Comité Calder sous le numéro A05651 Provenance : Galerie Neumann Nierendorf Gallery, Berlin acquis en 1929 directement auprès d'Alexandre Calder Valentine Gallery New York Collection J David Thompson Pittsubrg Galerie Beyeler ( inv n°2222) World House Galleries, New York Collection Movschin Collection particulière Expositions : Galerie Neumann-Nierendorf, Berlin. Alexander Calder: Skulpturen aus Holz und aus Draht, Solo Exhibition Catalogue, april 1929 cat 43 World house Galleries New York Nov - dec 1959, n° 4 reproduit page 18 en noir et blanc Calder, Donjon de Vez, 1996, catalogue p.28 Hommage à Ernst et Hildy Beyeler, Bâle, 2007, reproduit page 216 Alexander Calder Les années parisiennes « Alexandre Calder, on l’appellera Sandy appartient à l’un de ces familles d’artistes américains qui faisaient leur pèlerinage dans la capitale française … Sandy Calder peint dessine et devient un excellent sketch hunter. Mais aux yeux de son père qui pratique une sculpture parfaitement traditionnelle … Sandy stagne au degré zéro de la carrière artistique, et son extraordinaire agilité manuelle n’a rien à voir avec l’art …Le voyage à Paris qui commence en juillet 1926 s’inscrit donc dans cette phase de formation et de recherches. « (Annie Cohen Solal) Il s’installe à Montparnasse, s’inscrit à la grande Chaumière, sympathise avec tous les artistes et croise les plus célèbres : Pascin, qui préfacera le catalogue de son exposition de 1929, Brancusi, comme en témoigne le tableau Fireman’s dinner for Brancusi 1926 (Whitney Museum of Art New-York) Picasso, Modigliani, et puis Miro et Duchamp qui seront encore plus proches. « Quatre ensembles thématiques occupent sa production parisienne – figures de cirque, portraits en fil de fer, sculptures en bois ou en pierre- et tous marqués par son génie pour la caricature et l’action… « (Joan Simon) Bien que sculptant le bois en taille directe dans un style réaliste et parfois massif se rapprochant e certains de ses aînés en cela c’est très vite l’aspect ludique des œuvres de Alexander Calder, avec le Cirque qui prend le pas, et pourtant dans toutes ses premières expositions à Berlin ou New-York il mixte ses envois et ses œuvres puisque c’est tout à la fois les sculptures en bois, les fils de fer, le cirque et parfois les premiers bijoux qu’il expose. A partir de 1930 et surtout après sa rencontre avec Mondrian ce sera la vision abstraite qui prédominera d’abord en peinture puis qui l’amène vers les formes non objectives les sculptures mobiles et stabiles, et toujours sans oublier quelques petites sculptures de bronze bien réalistes. Notre sculpture s’inscrit dans cette période, des sculptures en bois, que l’on pense à tort reléguée par la célébrité des fils de fer et des mobiles, mais qui est en fait rare, pour la plupart conservée au sein de musées ou de fondations et donc uniquement connue des amateurs avertis. Cette femme à la fois hiératique et pudique contraste avec les autres sculptures en bois de Calder ces années-là qui sont massives ou primitives au meilleur sens du terme. L’on peut penser que les spectacles de Joséphine Baker auxquels Calder se rend régulièrement avec enthousiasme exercent une influence, certaine pour les fils de fer et plus que probable pour les bois. Le lien établi avec d’autres artistes, Comme Picasso et Giacometti, au cours d’expositions magistrales nous semble aussi important, pour replacer cette sculpture au parcours parfait, et un temps repérée et acquise par Ernst Beyeler, marchand raffiné au goût fort sur et à l’œil acéré afin d’établir un contexte d’influences dans le siècle. Calder Picasso et Giacometti ont grandi dans des familles d’artistes et leur perception de l’espace et des œuvres est la même à partir de la forme ils créent le sujet. Leur vision d’une féminité universelle se dessine d’un trait et se sculpte dans une hauteur majestueuse.

Vente terminée

Estimation

150 000 € - 200 000 €

Adjugé à

400 000 €

Département

  • Address  

    5, avenue d'Eylau
    PARIS 75116
    France

  • Téléphone   +33(0)1 47 27 56 52
  • Email   artmoderne@millon.com

Notre équipe

Alix Casciello

Alix CASCIELLO

Ségolène NOTARIANNI

Ségolène NOTARIANNI

Cécile RITZENTHALER

Cécile RITZENTHALER

Margaux BRUNETEAU

Margaux BRUNETEAU

Vous pourriez aimer

Créer votre alerte
Lot 86

Jeune femme et petite fille dans un champs de coquelicots au printemps

Attribué à Hyppolyte Camille DELPY (1842 - 1910) Jeune femme et petite fille dans un champs de coquelicots au printemps Huile sur toile d'origine 47 x...

Nos actualités et événements vous intéressent,
inscrivez-vous !

Skip to top