Skip to main content

Reconnaître mon fauteuil ou ma chaise : typologie des sièges

Vous souhaitez tout connaître sur les fauteuils et sur les chaises ? Voici quelques pistes pour vous aider à mieux identifier votre siège … 

 

Pour une estimation plus précise de votre fauteuil ou de votre chaise, nous vous recommandons de faire appel à un expert ou à un commissaire priseur du Département Mobilier Ancien - de notre maison de ventes aux enchères MILLON. Cette estimation vous est offerte, sans engagement, par nos spécialistes ! 

Dans la famille des sièges… Les fauteuils et les chaises

Les premiers sièges sont en paille ou en osier et sont utilisés depuis le Moyen-Âge. Ceux en métal apparaissent dès le XIVème siècle. 

 

 

Avant de découvrir les diverses typologies vous permettant d’identifier votre siège, il est important de rappeler la différence entre une chaise et un fauteuil. Le fauteuil dispose d’accotoirs tandis que la chaise n’en a pas tout simplement. 

 

  1. LE FAUTEUIL

 

(ou chaise à bras)

 

Par définition : Tout siège d'une place à dossier et accotoirs est un fauteuil. 

 

Le terme "fauteuil" commence à être utilisé dans la vie quotidienne vers 1630. Cependant, le concept du fauteuil existait déjà dans les sièges honorifiques du Haut Moyen Âge, tels que le "faudesteuil", trône épiscopal ou royal, pliant de type curule, muni d'accotoirs et d'un dossier bas. 

 

Ensuite, ce siège fut remplacé par la "chaire", disposant d’un dossier haut ou bas. Il désignait vaguement le fauteuil jusqu'à ce qu'on lui adjoigne l'adjectif "à bras" à partir du milieu du Xème siècle, le définissant alors plus clairement. Au début du XVème siècle, le terme "faudesteuil" réapparaît.

 

Exception à la règle ! Ne vous méprenez pas si nous vous apprenons qu’il existe un fauteuil privé d’accotoirs, car celui-ci comporte tout de même des supports d'accotoirs. Il s’appelle “fauteuil sans accotoirs” ou “fauteuil d’officier”. 

 

 

 

  1. LA MARQUISE

 

(ou bergère, causeuse, tête-à-tête)

 

La marquise (ou bergère) est un fauteuil aux proportions plus larges - entre 70 et 85 cm de largeur -. Il apparaît au XVIIIème siècle et est réservé aux dames afin qu’elles ne froissent pas leurs vêtements en s’asseyant dans des fauteuils trop petits. 

 

Les termes “causeuse” et “tête à tête” sont également trouvés dans les inventaires du XVIIIème siècle, cependant, aucune dimension n’y est mentionnée. Il est donc possible que ces terminologies aient servi pour désigner tous les sièges allant de la place très large au siège à deux places.

 

 

 

  1. LE FAUTEUIL DE BUREAU

 

(ou fauteuil de cabinet, bidet, chaise de table)

 

Vous connaissez la fonction d’un fauteuil de bureau, mais savez vous le reconnaître ? Voici quelques clés pour vous aider dans son identification : 

 

  • La profondeur : le fauteuil de bureau est peu profond.
  • L’assise : le dessus est garni de cuir et/ou canné.
  • Le dossier : le dossier est bas, plein et en gondole ou constitué d'une traverse. Il peut être concave, en continuité avec les accotoirs et monté sur de courts montants.
  • Les pieds : le fauteuil de bureau dispose d’au moins trois pieds quand ce n’est pas quatre ou cinq pieds.

 

Toutefois, on peut aussi trouver des caractéristiques propres à chaque style comme des cases dans l’épaisseur des accotoirs ou bien les sièges tournants montés sur un pivot central simple ou en vis.

 

Le “Fauteuil de cabinet” est une autre appellation liée au fauteuil de bureau datant du XVIIIème siècle.

 

 

Découvrez dès à présent notre article : Comment reconnaître et estimer le prix d’un fauteuil de bureau ? 

 

 

 

  1. LE FAUTEUIL À CRÉMAILLÈRE 

 

(chaise de repos, chaise ou fauteuil de malade, fauteuil d'infirme, fauteuil à poches, fauteuil mécanique).

 

Le fauteuil à crémaillère tire son nom du mécanisme de réglage utilisé, appelé "crémaillère".

 

La crémaillère est un système composé de dents ou d'engrenages fixés à l'intérieur du fauteuil et d'une poignée située sous l'assise. En tournant la poignée, on peut faire monter ou descendre le siège, permettant ainsi d'ajuster la hauteur selon les préférences ou les besoins. 

 

Le fauteuil à crémaillère est populaire à partir du XVIIe siècle et pendant une partie du XVIIIe siècle. Cependant, avec le temps, d'autres mécanismes de réglage de la hauteur ont été développés et le fauteuil à crémaillère a progressivement perdu sa popularité au profit de modèles plus novateurs. 

 

Aujourd’hui ces fauteuils sont des pièces d'antiquités très recherchées sur le marché de l’art  par les collectionneurs et les amateurs d'objets historiques.

 

Les autres termes pour évoquer le fauteuil à crémaillère : 

 

  • Chaise de repos est un terme utilisé au XVIIème siècle.
  • L'appellation « fauteuil à poches » date du XVIIIème siècle.

 

 

 

 

  1. LA  BERGÈRE

 

(ou fauteuil à panneaux)

 

La bergère est une marquise de largeurs plus étroites. Ce fauteuil apparaît vers 1725. Il contient des joues pleines, des manchettes aux accotoirs et un coussin sur le siège. Le fond est souvent large, profond et bas et le dossier est haut. 

 

 

Il existe plusieurs types de bergères :

  • La bergère en confessionnal : Apparaît vers la fin du XVIIème siècle. Elle contient des dessous d'accotoirs pleins. Elle est aussi appelée “Bergère à oreille”.
  • La bergère Marie-Antoinette : sans oreilles avec un dossier légèrement courbé.
  • La bergère à gondole : dossier concave descendant en rampes pour rejoindre les accotoirs.
  • La bergère Pompadour : avec un dossier concave et accotoirs recourbés.
  • La bergère d'encoignure : avec deux dossiers à retour d'angle.

 

Le terme « fauteuil à panneaux » désigne un fauteuil dont les joues sont en bois plein et sculptées. 

 

 

Découvrez dès à présent notre article : Comment reconnaître et estimer le prix d’une bergère ? 

 

 

 

 

  1. LA CHAUFFEUSE

 

(ou siège à langer, siège de nourrice, remailloteuse, caquetoire, chaise de demoiselle, chaise à dame) 

 

Il s’agit d’une chaise ou d’un fauteuil bas d’environ 30 cm de hauteur. Le dossier y est relativement haut. La chauffeuse est destinée aux femmes pour leurs activités - couture, soins aux bébés - afin d’être au plus près du feu de cheminée. Cela explique sa hauteur assez basse. 

 

Le terme n'apparaît qu’à partir de la deuxième moitié du XIXème siècle, cependant, des inventaires décrivent cette assise depuis la fin du XVIIème siècle. L’ancêtre de la chauffeuse est la chaise caquetoire, destinée aux femmes pour “caqueter” entre la fin du XVIème siècle et le début du XVIIIème siècle.

 

 

 

 

  1. LE SIÈGE À LA REINE

 

Le terme de siège “à la reine” apparaît vers 1730. Cette chaise ou fauteuil à dossier plat et à assise trapézoïdale présente les styles Louis XV et Louis XVI. Celle-ci aurait été conçue par l’ébéniste Jean-Baptiste Tillard au cours du XVIIIème siècle. 

 

 

 

 

  1. LE SIÈGE À DOSSIER ENROULÉ

 

Siège à dossier plat ou concave dont le sommet est retourné vers l'arrière. Il forme ainsi un enroulement. On en trouve notamment vers 1787 dans les sièges dessinés par Hubert Robert et exécutés par G. Jacob pour la laiterie de Marie-Antoinette à Rambouillet.

 

 

Découvrez dès à présent notre article : Comment reconnaître et estimer le prix d’un fauteuil Louis XVI ? 

 

 

 

 

  1. LE FAUTEUIL VOLTAIRE

 

Le siège Voltaire est un fauteuil conçu au XVIIIe siècle. Il se distingue par son dossier et ses accotoirs rembourrés, ce qui le rend très confortable. Le dossier haut est légèrement incliné vers l’arrière et bombé au niveau des reins. 

 

Le siège Voltaire est apparu au XIXe siècle, mais il a fortement été influencé par les styles Louis XV et Louis XVI. 

 

On croise souvent ce siège lors de ventes aux enchères de mobilier classique. 

Estimez le prix de votre fauteuil ou de votre chaise !

 En gardant à l’esprit ces typologies, vous devriez être capable de distinguer les différents types de sièges. Ces éléments sont importants dans l’estimation de la valeur d’un meuble. 

 

Cependant, si vous souhaitez estimer le prix de votre fauteuil ou de votre chaise, nous vous invitons à consulter notre sélection d’articles dédiés : 

 

Comment reconnaître et estimer le prix d’une bergère ? 

Comment reconnaître et estimer le prix d’un siège de bureau ?

Comment reconnaître et estimer le prix d’un fauteuil Louis XVI ? 

 

 

Si vous souhaitez connaître l’authenticité ainsi qu’une estimation plus précise de votre siège - fauteuil ou chaise-  notre équipe d’experts et de commissaires-priseurs sont à votre écoute. 

 

Nous vous accompagnons également dans une vente au meilleur prix. 

Autres articles similaires : 

 

Typologie des commodes classiques 

Typologie des tables et des bureaux 

Hat

Obtenir une estimation gratuite dès maintenant

  • Réponse en 48h
  • Confidentielle
Votre estimation

Votre interlocuteur

  • Adresse  

    19 rue de la Grange Batelière
    PARIS 75009
    France

  • Téléphone   33(0)148009925
  • Courriel   ccorrado@millon.com

Notre équipe

Claude CORRADO - mobilier et objets d'arts

Claude CORRADO

Lucile CLEMENT - mobilier et objet d'art

Lucile CLEMENT

Guillaume de FRESLON - Clerc Principal

Guillaume De FRESLON

Pelage de Coniac

Pélage de CONIAC

portrait de Mayeul de la Hamayde - Comissaire priseur

Mayeul de LA HAMAYDE

Imen GHARBI

Imen GHARBI

Vittorio PREDA

Vittorio PREDA

Autres Adjudications dans la spécialités “MOBILIER & OBJETS D'ART”

Adjugé à 650 €

Vendu le 2023/04/21

Paire de fauteuils

Lot 261

Adjugé à 2 400 €

Vendu le 2023/04/21

AUBUSSON

Lot 265

Adjugé à 1 000 €

Vendu le 2023/04/21

AUBUSSON

Lot 264

Adjugé à 1 900 €

Vendu le 2023/04/21

FLANDRES

Lot 266

Adjugé à 1 300 €

Vendu le 2023/07/25

VIETNAM, XXème

Lot 210

Estimation

100 € - 150 €

Réceptacle de toilette

Lot 266

Estimation

100 € - 200 €

Nécessaire à crème

Lot 60

Adjugé à 830 €

Vendu le 2022/03/16

CHANTILLY

Lot 63

Estimation

200 € - 300 €

A RESTITUER - Service à thé et café en métal argenté de style Empire,

Lot 129

Adjugé à 50 €

Vendu le 2022/03/16

Suite de 3 carafes

Lot 143

Adjugé à 80 €

Vendu le 2022/03/16

Suite de 11 coupes à liqueurs en cristal,

11 coupes à champagne en cristal
Lot 144

Estimation

40 € - 50 €

CARDEILHAC

Lot 253

Estimation

1 000 € - 1 500 €

Paire de flambeaux

Lot 274

Adjugé à 1 500 €

Vendu le 2022/03/16

SAINT-LOUIS

Lot 275

Estimation

100 € - 120 €

Paul IZARN (Actif au XXème siècle)

Vase de roses et livres
Lot 120

Adjugé à 20 €

Vendu le 2022/06/28

Guéridon, manques et accidents

Guéridon, manques et accidents
Lot 320

Adjugé à 20 €

Vendu le 2022/06/28

Guéridon

Guéridon
Lot 324

Adjugé à 15 €

Vendu le 2022/06/28

Paire de lampes de chevet

Lot 325

Adjugé à 10 €

Vendu le 2022/06/28

Lampe sur pied

Lampe sur pied
Lot 326

Adjugé à 18 000 €

Vendu le 2022/06/20

JAN VAN BIJLERT (1597 – 1671)

Lot 9

Estimation

20 000 € - 30 000 €

RARE CROIX BYZANTINE EN OR, ÉMAUX, PIERRES ET PERLES - CIRCA 1100.

Lot 32

Adjugé à 16 500 €

Vendu le 2022/06/20

Antoine Louis BARYE (1795-1875)

Lot 40

Adjugé à 370 €

Vendu le 2022/03/16

GIEN

Lot 16

Adjugé à 70 €

Vendu le 2022/03/16

Lot comprenant :

Lot 29

Estimation

300 € - 400 €

Bol à punch en métal argenté,

Lot 43

Estimation

150 € - 300 €

VENDU SUR DESIGNATION - Grand vase de forme conique

Lot 54

Adjugé à 280 €

Vendu le 2022/03/16

Paire de salerons tripodes en argent,

Lot 123

Adjugé à 150 €

Vendu le 2022/03/16

Suite de 13 petites cuillers à moka en vermeil,

Lot 145

Adjugé à 1 150 €

Vendu le 2022/07/06

GRANDE SCULPTURE en plâtre et stuc peint figurant Notre Dame des Anges. XIX ème. Haut.: 161 cm.

Lot 1

Adjugé à 120 €

Vendu le 2022/07/06

BENITIER mural à sceller en marbre noir. XIX ème. Larg.: 30 cm. (larges égrenures)

Lot 27

Nos articles

Estimation gratuite : harpe

Vous possédez une "Harpe" et désirez connaître sa valeur en vente aux enchères ?Nos commissaires-priseurs et experts du département : Instrument de musique vous donnent quelques pistes po

Lire la suite

Nos actualités et événements vous intéressent, inscrivez-vous !

Skip to top