Gravures - DUPLESSI-BERTAUX (Jean). [Cris...

Lot 374
Aller au lot
1 300 - 1 500 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 1 500 EUR

Gravures - DUPLESSI-BERTAUX (Jean). [Cris...

Gravures - DUPLESSI-BERTAUX (Jean). [Cris de Paris] Recueil de cent sujets de divers genres composés et gravés à l'eau-forte. A Sett of one hundred original etchings drawn and engraved. Paris, Chez les Éditeurs, rue Boucher n° I, 1814.
In-4 oblong, ½ maroquin rouge à coins, dos à nerfs orné, double filet doré sur les plats, tête dorée. 2 ff. (faux-titre & titre bilingue), 14 (1) pp. (bilingue), portrait de l'artiste dans un médaillon ovale, large vignette au frontispice représentant un atelier de graveur et 8 suites pittoresques sur la vie urbaine et militaire au début du XIXe siècle gravées à l'eau-forte :
- Ouvriers de différentes classes : 12 pièces (tailleurs de pierre, maçons, serrurier posant la grille de la terrasse des Tuileries, etc.) - Militaires de différentes armes : 12 pièces (dragons de l'Impératrice, grenadier de la garde impériale, sapeur, etc.) - Métiers : 12 pièces (tonnelier, couvreur, charron, décrotteur, etc.) - Cris des marchands ambulants de Paris : 12 pièces (marchands de parapluie, cardeuses de matelas, marchande de plaisirs) - Suite variée : 12 pièces (parade de comédiens ambulants, noce de village, gendarmes, abreuvoir, duels, etc.) - Comédiens et comédiennes dans des rôles célèbre du répertoire : 12 pièces (M. Grand-Ménil dans l'Avare, Mlle Mézeray en Rosine, Mr de Vigny dans le Tartuffe, Mr Thénard en Sganarelle, etc.) - Mendiants : 12 pièces - Spectacles urbains : 10 pièces (le jeu de volan, l'épileptique, l'arracheur de dents, l'escamoteur, etc.) - 3 Scènes militaires - 2 médaillons frappés sur une seule planche.
Le graveur Jean Duplessis-Bertaux (1747-1819) fut l'un des artistes majeurs au tournant des XVIIIème et XIXème siècles. Il avait dans l'attaque à l'eau-forte des planches, ce brillant, cette clarté vraiment extraordinaires qui caractérisent la grande école des graveurs-vignettistes. L'aquafortiste inscrit ainsi directement son travail dans la lignée de ses glorieux ainés Callot, Stefano della Bella et Sébastien Leclerc.
Les différentes suites qui constituent le recueil avaient paru peu auparavant en livraisons séparées. La date de 1814, comme les notes liminaires bilingues français / anglais indiquent clairement les visées commerciales de l'ouvrage. Ces petits cahiers sont une des plus jolies productions de Duplessis-Bertaux. (Béraldi VI, 73 ; Cohen, 338 ; Colas, 914 ; Bénézit III, 416.)
Très bel exemplaire sans aucune rousseur.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue