[Esclavage & COLONIES & DUBUISSON (P. U.) & DUBUCQ]

Lot 57
Aller au lot
Estimation :
200 - 250 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 200EUR
[Esclavage & COLONIES & DUBUISSON (P. U.) & DUBUCQ]
Lettres critiques et politiques sur les colonies & le commerce des villes maritimes de France, adressées à G. T. RAYNAL. Par M. ***. Genève et Paris, sn, 1785. In-8 de (4) ff. n. ch., 264, 13 pp. Bien complet de la "Conversation d'un officier d'artillerie" (13 pp.) reliée in fine. L'acteur et dramaturge Pierre-Ulric Dubuisson (1646-1794) avait rejoint dans sa jeunesse son père parti en Martinique pour échapper à ses créanciers. Il revint en France en 1770 mais retourna à plusieurs reprises aux Antilles. Fervent partisan du club des Jacobins pendant la Révolution, il sera pourtant condamné à mort par Robespierre suite à son ralliement à Hébert. Riche propriétaire d'une plantation à Saint-Domingue et à la Martinique, Jean-Baptiste du Buc de Saint-Olympe (1756-1834) fut tour à tour soldat durant la guerre d'indépendance américaine, lieutenant général de l'Amirauté de Guadeloupe, député à l'Assemblée de Saint-Marc; ruiné par la révolution haïtienne, il devint contrebandier puis s'installa comme notaire en Martinique sous l'Empire avant de passer au service de l'occupant britannique comme intendant de l'administration civile de l'île. Après un bref retour en France en 1815 (écourté par le retour de Napoléon), il repart en Martinique où il terminera sa vie (bien remplie !) en s'occupant d'affaires commerciales maritimes. Les auteurs défendent dans son ouvrage la nécessité économique de l'esclavage ainsi que la liberté de commerce entre les colonies françaises en Amérique et l'étranger. Rare édition originale. (Barbier, II, 1231.)
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue