Othon COUBINE (Boskovice 1883 - Marseille 1969)

Lot 3
Aller au lot
Estimation :
60000 - 80000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 162 500EUR

Othon COUBINE (Boskovice 1883 - Marseille 1969)

Le Garçon de café
Circa 1912
Huile sur toile
55 x 32 cm
Signé en bas à droite "Kubin"

Provenance :
Acquis par Chana Orloff,
Conservé par voie de succession

Exposition :
Private Collection, The School of Paris & Eretz-Israel Artist chez Chana Orloff, Mane Katz Museum, Haïfa, 2002, reproduit p.25.

Otakar Kubin dit Othon Coubine nait à Boskowitz en Moravie en 1883. Il étudie aux Académies de Prague (1900-1904) et d’Anvers. Il entreprend ensuite des voyages d’étude, notamment en France, en Belgique et en Italie. De formation classique, il devient vite un acteur majeur de l’avant-garde tchèque et européenne. De 1907 à 1908, il est membre du groupe des Huit, (Osma), composé des peintres de l’avant-garde tchèque, et participe à leur première exposition.
Il se rend à Munich en 1907, y expose à la galerie Der Sturm et avec le groupe d’avant-garde expressionniste Der Blaue Reiter.


Othon Coubine fait de Paris sa résidence principale en 1912. C’est le Paris de la Belle Epoque, marqué par les progrès sociaux, technologiques, politiques, industriels et culturels.

C’est à son arrivée à Paris en 1912-13 que Othon Coubine réalise cette œuvre.
Les cafés sont des lieux de sociabilité où les artistes se retrouvent pour se désaltérer et échanger leurs idées. Ici, Othon Coubine choisit de représenter un garçon de café en service, portant un plateau sur lequel sont posés une bouteille de Picon et un verre.
Othon Coubine livre ici un des plus bels exemples cubo-expressionnistes de cette époque.
Cette oeuvre dévoile un langage artistique neuf en réaction à un monde en plein essor et bouleversement. Les caractéristiques formelles de ce tableau rejoignent celles des Fauves, des cubistes, des expressionnistes allemands et des Néo-Primitivistes de Russie.

Développé par Pablo Picasso et Georges Braque à partir de 1907, le cubisme influence fortement l’œuvre de Othon Coubine autour de 1910. Le tableau présenté ici est caractérisé par la géométrisation des formes et de la figure humaine. Le corps du serveur est formé par un long rectangle et son plateau par un cercle. Othon Coubine représente cet homme avec deux visages, de face et de profil, proférant immédiatement un sentiment de mouvement.

Les couleurs employées sont brûlantes. La couleur jaune est appliquée quasiment pure, après avoir été peu mélangée. La figure humaine occupe largement le centre de la composition. Othon Coubine recherche la simplification formelle, renonce à la perspective pour travailler la surface de la toile. Les lignes du visage, telles un masque sont simplifiées par de simples horizontales et verticales.
Ces caractéristiques rejoignent le langage pictural des expressionnistes allemands comme Ludwig Kirchner et des néo-primitivistes.
Cette œuvre d’une grande modernité est le reflet d’une époque en mutation artistique et bouillonnement artistique.

« Le garçon de café » provient de la collection de la sculptrice d’origine russe Chana Orloff. Cette dernière arrive à Paris en 1910. Dès 1911, elle étudie à l’Ecole des Arts Décoratifs et fréquente l’Académie Marie Vassilief qui, à partir de 1912 ouvre à Montparnasse un atelier qui devient un haut-lieu de rencontre pour les artistes d’avant-garde. Chana Orloff a probablement rencontré Othon Coubine à cette époque.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue