Georges KARS (Kraluppy 1882 - Genève 1945)

Lot 1
Aller au lot
Estimation :
3000 - 4000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 16 250EUR

Georges KARS (Kraluppy 1882 - Genève 1945)

Buste de femme sur fond vert
Huile sur carton
45 x 37 cm

Provenance :
Acquis par Chana Orloff
Conservé par voie de succession

Artiste juive d’origine ukrainienne, Chana Orloff est une sculptrice emblématique du XXème siècle. Elle arrive à Paris en 1910, fréquente l’année suivante l’Académie Marie Vassilief et se lie avec de nombreux artistes tels que Pablo Picasso, Foujita et des artistes venus comme elle de l’Est tels Chaïm Soutine, Marc Chagall, Ossip Zadkine. Dès 1910, Chana Orloff commence à sculpter. Elle devient dans l’entre deux guerre la portraitiste de l’élite parisienne et des artistes. Pablo Picasso, Henri Matisse, Amadeo Modigliani ou encore David Ossipovitch Widhopff ont été portraiturés par Chana Orloff.
Chana Orloff a constitué une collection, née des liens étroits entretenus avec ses amis artistes.

Nous pouvons constater que Chana Orloff a connu le peintre tchèque Georges Kars dans les années 1920. Une œuvre de Georges Kars orne le mur du salon de Chana Orloff, visible sur la photographie où la sculptrice est entourée de Chaïm Soutine et Olga Sacharoff à la Villa Seurat dans les année 1920.
En juillet 1942, Chana Orloff est prévenue de la rafle du Vel d’Hiv par un haut fonctionnaire de la police. Elle s’enfuit d’abord à Grenoble puis à Lyon avec son fils en abandonnant son atelier. Elle rencontre à Lyon Georges Kars, avec qui elle réussit à franchir la frontière Suisse. Chana Orloff se réfugie à Genève où elle continue de créer. Georges Kars se met à l’abri chez sa sœur à Zurich. Ils entretiennent pendant la guerre une correspondance. A la libération, Chana Orloff retourne à Paris avec son fils où elle retrouve son atelier pillé par les nazis. Georges Kars se suicide en 1945, violement touché d’apprendre le destin funeste du peuple juif.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue