MAXIMILIEN Ier de Bavière -1756-1825. L.A.S....

Lot 43
Aller au lot
100 - 120 EUR

MAXIMILIEN Ier de Bavière -1756-1825. L.A.S....

MAXIMILIEN Ier de Bavière -1756-1825. L.A.S. ""Max Joseph"", Munich, 24 avril 1806 : ""Je souhaite le bonjour à Monsieur Otto et le prie de mettre le mémoire ci-joint sous les yeux de l'Empereur. Je suis persuadé que S.M. aura égard à la demande des maisons de Fugger, si elle est juste."" Avec une apostille d'une autre main in fine du 30 avril 1806. Francophile, l'Electeur puis Roi de Bavière (1799-1825) Maximilien soutint politiquement et militairement la France napoléonienne dès son accession, face à la coalition européenne anti-française, ce qui lui valut la bienveillance de Napoléon. À la suite de jeux d'alliances entre différentes maisons souveraines et de la désastreuse campagne de Russie, Maximilien se rangea opportunément du côté de la coalition des Alliés. Lors du congrès de Vienne (1814-1815), il se vit reconnaître les annexions territoriales de 1801, son titre royal, et retrouva le Palatinat rhénan. La Bavière intégra logiquement la Confédération germanique.
La famille Fugger est une ancienne famille de marchands et de banquiers du Saint-Empire, implantée à la fin du Moyen Âge à Augsbourg, qui domina la finance européenne à la fin du Moyen Âge et pendant la Renaissance et qui sera à l'origine de plusieurs branches de la haute noblesse.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue