Le pape Urbain VIII & le roi Louis XIII nommant l'évêque de Marseille, 1623-1624

Lot 43
Aller au lot
Résultat : 1 400 EUR

Le pape Urbain VIII & le roi Louis XIII nommant l'évêque de Marseille, 1623-1624

Brevet du roi Louis XIII. Ayant, sur la demande du sieur Coeffeteau évêque d'Ardanye nommé à l'évêché de Marseille, accordé au sieur abbé de Josaphat, le frère Françoys de Loménie, de l'ordre de St Dominique, la coadjutorerie dudit évêché, Sa Majesté accorde audit frère Françoys ledit évêché à présent vacant par le décès du feu sieur d'Espinay et par celui dudit Coeffeteau. Fontainebleau, 22 avril 1623. Feuille de parchemin (32 x 30 cm), écrite en français, à l'encre brune, signée « Louis » et contresignée. Signature très probablement autographe. * Urbain, évêque, serf des serfs de Dieu, à son très cher fils dans le Christ, Louis roi de France très-chrétien, salut et bénédiction apostolique. Le roi ayant élu François au siège épiscopal de Marseille, vacant par la mort d'Arthus jadis évêque de ladite cité, le pape donne audit François les provisions apostoliques pour être légitime évêque. Donné à Rome, près saint Pierre, le 3 des ides de Mai 1624. Feuille de parchemin (44 x 33 cm), écrite en latin, à l'encre brune, munie de la bulle de plomb sur cordelette de chanvre; lettrines & signatures. Les trois évêques nommés sont: -Arthus d'Épinay de Saint Luc, fils de François d'Espinay et de sa femme Jeanne de Cossé Brissac; évêque de Marseille de 1619 à 1621. -Nicolas Coeffeteau (1574-1623), dominicain, aumônier de Marguerite de Valois (1602), prédicateur ordinaire d'Henry IV (1608), évêque de Dardanie (1617), administrateur du diocèse de Metz. Nommé évêque de Marseille en 1621, il ne put se rendre dans son nouvel évêché en raison de sa mauvaise santé, et mourut peu après à Paris (1623). Il fut un des grands écrivains prosateurs de notre langue, à tel point que la pureté de son langage en fit un précurseur et un modèle de Vaugelas. Il écrivit, entre autres ouvrages, un Tableau des passions humaines (1620), un Traité des noms de l'Eucharistie (1622), une Histoire romaine (1623), les Merveilles de la Sainte Eucharistie (1621). -François de Loménie, théologien, nommé coadjuteur puis évêque de Marseille (1623); il mourut en 1639. Rarissime ensemble des deux documents nécessaires à la nomination d'un nouvel évêque: l'élection par le Roi, & la confirmation par le Pape. Depuis le concordat de Bologne (1516), le choix des évêques français était un privilège du Roi. La chose fut reprise par la Convention entre le Saint Siège & le gouvernement de la République française (1801), et ce ne fut que grâce à la « Loi de Séparation » (1905) que le Pontife romain put recouvrer le libre choix des évêques.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue