Chartrier de Louvain 1233-1433

Lot 38
Aller au lot

Chartrier de Louvain 1233-1433

Fonds d'archives provenant de Louvain, et concernant principalement la Mense du Saint Esprit, à Louvain, l'abbaye du Parc, les Béguines de Louvain. Trente-sept chartes sur parchemin (petit format), la quasi-totalité étant scellée d'un ou plusieurs sceaux de cire sombre. Nota bene: la « mense du Saint Esprit » était consacrée à nourrir les pauvres. * [Abbaye du Parc. 1233]. À tous les fidèles du Christ à qui il arrivera de voir ces présentes lettres, Frère H, par la patience de Dieu, abbé du Parc (de Parcho), et tout le couvent de ladite Église, Salut éternel dans le Seigneur. Nous possédons environ sept bonuaria de terre sis en notre paroisse Werhtera dans le terroir dit Bladerbroch que Walter, chevalier de Roest, nous légua en aumône, et que nous conférons à Évrard de Ralenbeke en reconnaissance d'un denier louvanois à souldre annuellement. Mois d'août dans l'octave de la Bienheureuse Marie Vierge, 1233. Une pièce de parchemin (21 x 8 cm), écrite en latin à l'encre brune sur 7 lignes; autrefois munie d'un sceau sur double queue de parchemin. Sceau disparu. * [Eghenhove. 1235]. Jean chevalier et seigneur de Haverlis fait savoir que les procurateurs de la mense du Saint-Esprit, à Louvain, ont acheté trois bunuaria de terre arable et cinq verges au territoire de Eghenhove pour douze livres louvanaises. Jour de la chaire de Pierre [janvier ou février] 1235. Une pièce de parchemin (19 x 13 cm), écrite en latin à l'encre brune sur 15 lignes; munie du sceau (fragmentaire, de cire brune) appendu sur double queue de parchemin. Sceau héraldique (bordure manquante mais écu au sautoir bien visible). Jean, seigneur d'Haverlis (ou Éverlé, Heverlee), est connu par une autre donation qu'il fit à l'abbaye du Parc, en 1237. Ses armes, qui figurent sur le sceau de la présente charte, étaient d'or au sautoir de gueules: on les retrouve, chez son fils Henry d'Heverlee dans l'armorial Wijnbergen). Ces armes figurent dans l'actuel blason de la commune de Oud-Heverlee. Heverlee est actuellement répartie sur deux communes du Brabant flamand: Louvain et Oud-Heverlee. Le château d'Heverlee fut la résidence des premiers seigneurs d'Heverlee, et passa ensuite dans les familles de Croÿ et d'Arenberg. * [Valpa. 1303]. Godefridus Diens, tissier de Louvain, et sa femme, reconnaissent avoir vendu à Hubert Gallico, bourgeois de Louvain, sept journaux de terre arable, un peu plus ou un peu moins, sis au territoire de Valpa. Fête des saints Simon et Jude [28 octobre] 1303. Sceau héraldique des échevins de Velpa. * [Aoncourt. 1304]. Les échevins de la franque ville Aoncourt font connaitre que Jehan de Molembais qui maint à Thorembesnel reconnait que « li mainbour del table de saint espir de louaing » lui a bien payé 219 livres et quatre sous « de gros tournois le roi de Franche » pour ving et une verge de terre que « Arnous fins del sangnor de Thorembesnel » avait vendu au dit mainbourg. 1304. Sceau (fragmentaire) des échevins de la franque ville d'Aoncourt. * [Winkensele. 1309]. Acte passé pour Guillaume dit de Rutersvelt et Alard dit Aloy de Puteo, au sujet d'un muid de seigle payable chaque année au territoire de Winkensele. Le jour de la chaire de saint Pierre, 1309. Sceau héraldique (un lion) des échevins de Winkensele. * [Werchies. 1316]. Devant les échevins de la ville de Werchies, Arnold dit Rufus de Werchies supporte neuf journaux de terre (terre arable et prés) sis à Ferpenbinge. Dans l'octave de la saint Martin d'hiver 1316. Sceau héraldique (écu portant trois fleurs de lys) rond quasi-intègre, des échevins. * [Louvain. 1336]. Vidimus par Jean Crachone et Henri de Rode, échevins de Louvain de l'acte suivant: les proviseurs et mainbours de la mense du Saint Esprit de Louvain confèrent à Guillaume dit de Wanere, la partie d'un court sis in prepositi strata 1335, lendemain de la conversion de Saint Paul apôtre 1336 vigiles du bienheureux Thomas apôtre. Sceaux héraldiques ronds de deux échevins de Louvain. * [Heulis. 1344]. Walterus, dit ... Odylien de Herent, villageois de Heverlis, recoit des proviseurs de la mense du Saint Esprit de Louvain, une maison sise derrière le four des charbonniers. Le 3 mars 1344. Sceaux héraldiques presque intègre de deux échevins de Louvain. * [Louvain. 1358]. Marguerite dite de Biest, fille de Jean jadis dit de Vertrike, béguine de la cour des béguines de Homs, à Louvain, supporte vingt sous sur quatre livres de cens annuels à souldre dans la bourse courante. Louvain, lendemain de saint Augustin [26 août] 1358. Sceaux héraldiques ronds (le premier intègre, le second incomplet de la partie gauche de sa bordure) de Jean dit Hers et de Jean dit de Calscris, chevalier, échevins de Louvain. * [Abbaye du Parc. 1364]. Acte passé au profit de Jean de Oppendorp, prévôt du monastère du Parc, pour la maison de Évrard dit Bluemken sise in brevi strata et une autre maison sise in navalis strata. Jeudi après Pâques, 1364. Sceaux (détachés) de deux échevins de Louvain. * [Templiers de Louvain. 1378]. Jean dit Diderix de Meris supporte sa maison, qu'il tient de droit héréditaire pour partie du seigneur de Birbaco et pour autre partie des Templiers de Louvain, sise en la paroisse de Birbaco au lieu dit Termeren. 25 avril 1378. Grand sceau (47 mm) héraldique des échevins de Birbeke: écu mi-parti au lion et à la fasce. * [Louvain. 1379]. Arnold dit Rike, clerc de l'oppidum de Louvain supporte quatre livres de cens. 14 janvier 1379. Sceaux héraldiques de deux échevins de Louvain, l'un en partie accidenté. * [Louvain. 1379]. Arnold dit Necker, recteur de Later (?), recoit des proviseurs et mainbours de la mense du Saint Esprit de Louvain la maison et le court sis dans la rue des vaches (vaccarum strata). 14 novembre 1379. Sceaux héraldiques ronds intègres de deux échevins de Louvain: Jean dit de Baculo et Gérard dit Grutere. * [Louvain. 1385]. Walterus dit Blancart, habitant à Biest, supporte six florins d'or sur dix florins d'or de cens sur deux maisons contigues sises à Louvain. 7 juin 1385. Sceaux héraldiques. * [Béguines. 1389]. Henri dit Becker fils de Henri jadis dit Becker de Wackersele et Aleydi sa femme, recoivent de Jean dit Brellaert, de Nicolas dit Coninc et de Robin dit Nys, chapelain perpétuel de l'église de la cour des béguines de Homs, à Louvain, prébendier et proviseur et mainbour de l'Église saint Quintin de Louvain une maison sise dans le vicum de Ham. 26 novembre 1389. Sceaux héraldiques ronds intègres de deux échevins de Louvain. * [Caberch, Libbeke. 1420]. Francon van den Bossche fils de feu Francon van den Bossche, Henri de Greve junior et Catherine sa femme, ainsi que Jean de Have et sa femme Elisabeth (lesdites Catherine et Elisabeth, soeurs dudit Francon) supportent une forêt nommée Caberch sise dans la paroisse de Libbeke, proche des biens de la mense du Saint-Esprit de Louvain. 19 décembre 1420. Sceau quasi-intègre des échevins de Lovengoel et de Cortbeke. * [Heulis. 1431]. Marguerite dite Maranes, veuve de feu Jean Maranes, reconnaît avoir reçu des proviseurs de la mense du Saint Esprit de Louvain un demi-bonuarium de terre sise dans la paroisse de Heverlis. 12 février 1431. Sceau et contre-sceau héraldique intègre des échevins de Heverlee (écu au sautoir). Autres chartes: * Charte en latin du XIVème siècle (sans date): sceau (fragmentaire ) des échevins de Vaalbeke. * Charte en latin de 1316: deux sceaux héraldiques des échevins de Louvain. * Charte en latin de 1319: Jakemes, abbé de Villeir en Brabant, de l'Ordre de Cîteaux, au diocèse de Liège. Sceau fragmentaire de l'abbé. * Charte en latin de 1339: sceau & contre- sceau héraldique (écu au sautoir) de l'échevin de Herverlee. * Charte en flamand (thiois) de 1340. Sceau à la Madonne des échevins de Holsbeke. * Charte en flamand (thiois) de 1341. Sceau héraldique (écu à trois fleurs de lys) de l'échevin de Werchtere. * Charte en latin de 1344: deux sceaux héraldiques des échevins de Louvain (l'un détaché). * Charte en flamand (thiois) de 1348. Sceau à la Madonne des échevins de Holsbeke. * Charte en latin de 1351: deux sceaux héraldiques des échevins de Louvain. * Charte en latin de 1376: charte portrant le sceau des échevins de Birbaco. * Charte en flamand (thiois) de 1377. Sceau héraldique des échevins de Meldert. * Charte en flamand (thiois) de 1379 (?). Sceau héraldique (écu à trois fleurs de lys) de l'échevin de Werchtere. * Charte en latin de 1381: charte portant le sceau héraldique des « esquevins delle franke ville d'Ayencourt (?) ». * Charte en latin de 1393: deux sceaux héraldiques des échevins de Louvain. * Charte en flamand (thiois) du XIVème siècle: Jan van Arscot, sceau héraldique des échevins de Meldert. * Charte en flamand (thiois) du XVème siècle. Sceau héraldique (écu à trois fleurs de lys) de l'échevin de Werchtere. * Charte en flamand (thiois) de 1416. Sceau héraldique (écu au lion) de l'échevin de Libbeke. * Charte en latin de 1428: très beau sceau héraldique des échevins de la ville de Nettheni (?) * Charte en latin de 1432: deux sceaux héraldiques des échevins de Louvain. * Charte en latin du XVème siècle (grand trou au centre): sceau héraldique (écu au sautoir). très intéressant ensemble sur la vie communale de Louvain & sur l'assistance aux pauvres rarissimes sceaux d'échevins
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue