Jean Dutourd détestait l'ennui. Et il aimait... - Lot 0 - Millon

Lot
Aller au lot
Jean Dutourd détestait l'ennui. Et il aimait... - Lot 0 - Millon
Jean Dutourd détestait l'ennui. Et il aimait les livres. Il vivait pour eux et parmi eux. Il avait tout lu. Et il se souvenait de tout. Il était une sorte d'encyclopédie ambulante et joyeuse que chacun de nous pouvait consulter. Je me souviens de conversations irrésistibles où il prodiguait, avec un naturel parfait et avec gaieté, sans le moindre pédantisme, souvenirs, anecdotes et citations. A propos de la mort de Jean Dutourd qui se confondait avec ses livres, il est permis de parler, plus qu'en aucune autre circonstance, d'une bibliothèque qui brûle. Sa disparition laisse un vide immense. Dutourd absent, nous serons plus incultes et plus ternes, nous nous amuserons moins. Ses livres, grâce à Dieu, lui survivent. Les siens, et ceux des autres, qu'il connaissait comme personne. Il ne nous en parlera plus avec ce talent inimitable qui nous manque déjà tant, mais nous pourrons les feuilleter, les caresser, les lire en pensant à lui qui se confondait avec eux. Jean d'Ormesson
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue