Skip to main content

Vente BACK TO BASICS - Les véhicules, c'était mieux avant ! du 6 mars 2023

Lot

Sur 34

ALFA ROMEO - Montréal

  • Description

ALFA ROMEO - Montréal

«Je reviendrai à Montréal » Le modèle On a tendance à revenir à ce modèle si atypique quand on réfléchit à une acquisition de voiture de collection. Il faut dire qu’avec une production de 3.900 exemplaires, on n’en croise finalement que très rarement. C’est en 1967 que cette œuvre d’art fait son apparition. Elle a une mission simple, attirer les feux des projecteurs sur elle dans le cadre de l’exposition universelle qui se tenait à Montréal afin de montrer le savoir-faire des usines milanaises. Son nom n’est donc pas issue d’une longue réflexion mais s’impose comme une évidence pour cet objet qui prend la forme d’une voiture. En revanche, le style, l’architecture et la motorisation seront le fruit d’un important travail car Alfa Roméo n’a pas fait dans la facilité ou la simplicité. Commençons par le style qui fut confié au père de la Lamborghini Miura, Marcelo Gandini qui œuvrait à l’époque chez Bertone. Il a disposé de 6 mois pour remplir cette mission. Le choix se porte sur un coupé 2+2 doté d’une carrosserie de type Fastback à la fois simple mais harmonieuse et dotée de détails très étudiés. On pense tout de suite à ce regard si spécifique disposant de grilles partielles rétractables plutôt que d’utiliser directement des phares rétractables. Il y a également la magnifique prise d’air de type Naca sur le capot. Enfin, il faut souligner le montant arrière qui est habillé avec 6 évents servant à ventiler l’habitacle. On pense également aux choix des couleurs, au nombre de 7 avec 2 verts, 2 gris, 2 orange et 1 or. La Montréal n’est pas simplement un style, c’est aussi un moteur. Il est lui aussi singulier dans la production du constructeur. Le concept car était à l’origine propulsé par le moteur 1,6 litre de la berline sport d’Alfa, la Giulia TI. Les dirigeants ont jugé cette proposition trop faible lors de la mise en production du modèle final. Il aura d’ailleurs fallu 3 ans pour passer de la version de l’exposition universelle à celui des showrooms de la marque mais c’était cette fois un V8 de type crossplane de 2,6 litres à injection délivrant près de 200 cv. Au-delà de la puissance, c’est aussi la sonorité qui confère à ce moteur une place à part. C’est d’ailleurs Carlo Chiti, passé par la Scuderia Ferrari avant de prendre la tête de la division course d’Alfa qui conçut ce moteur ce qui explique qu’il était dérivé du V8 de 2,0 litres propulsant l’Alfa Romeo 33 Stradale. Malgré toutes les bonnes fées qui se sont penchées sur le soldat Montréal, le modèle n’a pas connu le succès puisque de 1970 à 1977, il n’y eu que 3.900 exemplaires à sortir des chaînes. C’est donc une voiture rare, disposant d’une histoire atypique qui doit aujourd’hui être considérée comme une magnifique alternative aux Jaguar E-Type et Porsche 911 qui sont souvent plus chères alors que c’était l’inverse à leurs sorties. Il n’y a plus d’hésitation à avoir ! L’exemplaire L’exemplaire que nous proposons à la vente est une Alfa Roméo Montréal de 1971 dans sa livrée Arancio Bertone. Elle détient un moteur V8 accouplé à une boite de vitesse manuelle à 5 rapports. Elle affiche 84.790 Km au compteur. La carrosserie du véhicule se présente globalement dans un bon état, aucun défaut visuel n’est noté par le spécialiste. Lors de la vérification visuelle sous le capot, le spécialiste note que le niveau d’huile moteur est normal. Il y a aucune présence de fuite d’huile moteur et l’état de la courroie accessoire est également en bon état sans fuite. Le longeron est en bon état selon le spécialiste. Lors d’un test à l’arrêt, le démarrage est noté comme bon et l’échappement de fumée normale. L’état du ralenti est stable et la sonorité du moteur également (piste audio du moteur sur demande). L’intérieur du véhicule est dans son jus, les sièges montrent une usure normale au niveau du tissus. Le siège conducteur est en mauvais état, il nécessitera une réfection de la part du nouvel acquéreur pour un intérieur parfait ! Concernant l’éclairage, toutes les commandes fonctionnent bien et le spécialiste note que les feux dans leur ensemble fonctionnent tous bien. Le contrôle technique sera effectué prochainement pour la vente du véhicule. La prochaine révision devra être faite pour les 90.000 Km. Le spécialiste conclut que le véhicule se présente bien et que c’est une « Belle Montréal !». Pour obtenir plus d’informations, rendez-vous dans la fiche technique, consultez le rapport d’inspection ou prenez contact avec nos équipes. Un devis pour une carte grise ? Nous sommes à votre disposition !

Vente terminée

Estimation

30 000 € - 35 000 €

Adjugé à

41 100 €

Département

  • Adresse  

    MILLON
    19, rue de la Grange Batelière
    PARIS 75009
    France

  • Téléphone   +33 (0)6 50 51 45 81
  • Courriel   automobiles@millon.com

Notre équipe

Amélie HAJJAOUI

Amélie HAJJAOUI

Guillaume DE LUSIGNY

Guillaume de LUSIGNY

Vous pourriez aimer

Créer votre alerte
Lot 10
Ah, la grande industrie automobile US ? Le modèle La première crise pétrolière ne l’a pas épargné et au milieu des années 80, les moyens manquent pour...
Lot 27
Ce n’est pas bon d’avoir raison avant les autres ! Le modèle Ce qui a été l’un des plus grands flops de Renault s’avère être en fin de compte une...
Lot 25
Une version typée off-road ! Le modèle Benelli a renforcé sa gamme récemment avec ce modèle TRK 502 X, une moyenne cylindrée, typée off-road. Elle est...

Nos actualités et événements vous intéressent,
inscrivez-vous !

Skip to top