Rodolphe BRESDIN (Fresne-sur-Loire 1822 -...

Lot 246
Aller au lot
Estimation :
6000 - 8000 EUR

Rodolphe BRESDIN (Fresne-sur-Loire 1822 -...

Rodolphe BRESDIN (Fresne-sur-Loire 1822 - Sévres 1885)
Maison normande avec une famille au seuil de la porte
Plume et encre de Chine sur papier végétal
16 x 6 cm
Signé et daté en bas à droite « 1850 »
Sur le linteau de la porte on peut lire « Caillou fecit 1850 » et au dessus à gauche sur la maison « Rodolphe Bresdin in 1850 »
Provenance : vente anonyme, Paris, Hôtel Drouot, Maître Ferri, le 15 mars 1989, n°2, rep.
Bresdin est une figure de légende dans l’aspect de bohème caricatural, mais, que peu contrebalancé par le fait, qu’il fut à Bordeaux le premier maître, sinon le premier moteur de l’Odilon Redon, symboliste, qui séduit toujours tout le monde. L’inscription « Caillou fecit 1850 » vient du surnom que l’on donne à Bresdin « Chien-Caillou », tiré de la nouvelle de Champfleury, paru en 1845. La scène rurale dépeinte, grouillante de personnages, est à l’inverse de la propre vie de Bresdin, qu’on sait oublié de tous, solitaire et profondément pauvre, allant à contre-courant de l’impressionnisme et du symbolisme.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue