Maxime MAUFRA (Nantes 1861 - Poncé sur Loire 1918)

Lot 76
Aller au lot
Estimation :
25000 - 35000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 36 000EUR
Maxime MAUFRA (Nantes 1861 - Poncé sur Loire 1918)
Les aiguilles de port Coton (1905) Huile sur toile 79,5 x 110 cm Signé et daté en bas à droite Maufra 1905 Porte sur la traverse du châssis une ancienne étiquette mentionnant 8022 les rochers port coton, sur le montant supérieur du châssis la mention manuscrite peu lisible la côte sauvage Belle Ile en mer, porte sur le montant vertical gauche du châssis une petite étiquette partiellement déchirée mentionnant Maufra 108,5 x 7.. Mt.. décapé blanc ; dev 15 grand.... Provenance : Collection particulière, Paris Bibliographie: Arsène Alexandre , Maxime Maufra, Paris, Georges Petit 1926, Bretagne, 1905, p. 202, cité comme : les rochers noirs de Port Coton. «Homme libre, toujours tu chériras la mer La mer est ton miroir; tu contemples ton âme Dans le déroulement infini de sa lame, Et ton esprit n'est pas un gouffre moins amer...» Charles Baudelaire «......Le poète évoque l'image de la vague à l'infini déroulement, le peintre nous fait entendre, par les lignes, et les couleurs, la rumeur de la mer et de l'âme et l'harmonie puissamment obsédante dont nous enivre et nous berce à la fois le bruit de cette plainte indomptable et sauvage . C'est ainsi que l'art extrait simultanément de la nature la triple richesse du verbe, des tons nuancés et des sonorités rythmées, pour en composer les oeuvres, diverses dans leurs apparences, une dans leur résultat et dans leur but, qui sont de faire s'évader l'homme de lui même, de le mener plus loin que l'homme. Maxime Maufra, par une impérieuse conviction par une attraction qui détermina et remplit sa vie, s'acharna à traduire cet accord, - Baudelaire dit: cette lutte, et cela revient au même, - entre lui et l'Océan, et c'est pour cela qu'il demeure de lui beaucoup de notes heureuses, dont la vérité, et, pour le spectateur la joie, s'affirmeront avec le temps. ( in Arsène Alexandre Maufra) Plus ami avec Paul Gauguin, qui l'encouragea vivement à continuer dans la voie de la peinture plutôt classique, qu'avec les impressionnistes et Claude Mon
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue