Hommes politiques XIXe siècle. Ensemble de...

Lot 74
Aller au lot
100 - 150 EUR

Hommes politiques XIXe siècle. Ensemble de...

Hommes politiques XIXe siècle. Ensemble de 9 documents autographes (A. Fould, E. Forey, Canrobert, Chasseloup-Laubat, Montalembert, etc.) :
- FOULD (Achille, 1800-1867), L.A.S. "Achille Fould", 1 p. in-8 sur papier à entête du Ministère des Finances, slnd ("vendredi 15") : "Voici, Madame, deux billets pour la séance de demain qui sera je crois assez intéressante pour me décider ainsi que Mme Aguado à en affronter la fatigue. (…)" (cachet de collection) Homme politique et financier, député en 1848, plusieurs fois Ministre des finances sous la présidence puis sous le 2nd Empire, membre de l'Académie des Beaux-Arts, ministre d'Etat, Sénateur.
- FOREY (Elie Frédéric 1804-1872), L.A.S. "le gen[er]al Forey", sl, 17 mai 1856, 1 p. (cachet de collection) : "Mon cher Mr de Bayancourt, J'ai bien regretté de ne pas vous avoir vu dernièrement. J'étais allé au Bain, quand vous êtes venu chez moi - et l'après midi j'ai été porter en terre le génral Coutard (??). Venez lundi 19 déjeuner (…)" Maréchal de France, Sénateur sous Napoléon III, Forey fut nommé Général de Division à l'avènement de ce dernier. Il commanda un corps d'armée en Crimée et fut hautement accusé de trahison par le général en chef/général/maréchal Canrobert. Il chercha à faire oublier sa conduite en Italie où il soutint brillamment le premier choc de l'armée autrichienne. Ce fut lui qui commanda au début la malheureuse expédition du Mexique. Il fut fait Maréchal de France à son retour.
- CANROBERT (François Certain, 1809-1895), 2 L.A.S "M[aréch]al Canrobert" (cachets de collection) : 1° sl, 18 janvier 1856, 1 p. in-8 : "Monsieur le Marquis et cher collègue, un engagement antérieur (…) me privera à mon grand regret, de l'honneur et du plaisir de me rendre jeudi prochain à votre aimable invitation. (…)" ; 2°sl, 21 mars 1856, 1 p. in-8 "Mon cher Baron, je suis très touché des félicitations que vous m'adressez (…)". Maréchal de France, Sénateur bonapartiste sous Napoléon III et sous la République. Le Maréchal "Rrran…" comme l'appelaient les Parisiens par allusion aux feux de peloton meurtrier qu'il fit exécuter sur le Boulevard Montmartre en 1851. Prit part à des campagnes en Algérie et à la guerre de Crimée.
- CHASSELOUP-LAUBAT (Justin Napoléon Prosper, marquis de, 1805-1873), L.A.S. "Prosper Chasseloup Laubat député", sl, 9 avril 1840, 1 p. in-8, adressée au gérant du Moniteur universel (cachet de collection) : "Monsieur Je pars demain pour la campagne, et je vous prie de vouloir bien garder à compter de ce jour les numéros du moniteur qui me sont destinés (…)" Député sous Louis Philipe puis sous la République de 1848 et sous le Second Empire. Napoléon III le nomma Ministre de la Marine & des Colonies puis Ministre d'Etat. Sénateur, Grand Crois de la Légion d'Honneur, Président de la Société de Géographie, a publié plusieurs articles dans la Revue des Deux-Mondes.
- MONTALEMBERT (Charles Forbes René, Comte de, 1810-1870), très court mot autographe signé "Ch de Montalembert", sl, 27 juin 1862, 1 p. in-12 (cachet de collection) : "ni espoir ni peur". Pair de France, membre de l'Académie, un des plus grands orateurs politiques du pays. Disciple fervent de Lacordaire et de Lamennais en 1830 et l'un des plus fougueux apôtres de la liberté religieuse. Nommé député en 1848 puis sous l'Empire, il siégea constamment à l'extrême droite et fut toujours considéré à la Chambre comme chef du parti clérical.
- FARCY (Eugène, 1830-1910), 2 L.A.S. "Eug Farcy" (cachets de collection) 1° Paris, 8 février 1883, 1 p. in-12 sur papier à entête de la Chambre des députés : "Mon cher ami, Vous seriez bien aimable de me procurer si c'est possible 3 billets ou 4 pour aller voir la matinée du Voyage dans l'impossible à la porte St Martin (…)" 2° sl, 19 mars 1884, 2 p. in-12 : "Mon cher ami, Je suis venu pour vous serrer la main à mon retour. Pensez-vous pouvoir être plus heureux en ce moment pour faire voir le Tour du monde en matinée à mes enfants (…)" Officier de marine (après avoir fait le tour du monde embarqué à 9 ans sur un navire-école), il mit au point une chaloupe canonnière qui porte son nom et qui infligea de lourdes pertes aux Prussiens pendant le Siège de Paris depuis le viaduc d'Auteuil. Député de la Seine dès 1871, il rejoignit les boulangistes en 1888 avant de quitter la vie politique en 1893.
- CREMIEUX (Isaac Adolphe, 1796-1880), L.A.S. "Ad. Crémieux", Paris, 28 novembre (sans année), 2 pp. in-8, sur papier avec initiales à froid (cachet de collection) : "Monsieur, c'est devant la Cour de Limoges que s'est passé l'incident vraiment curieux dont m'entretient votre lettre d'hier. Je vous en donne volontiers le récit que vous pourrez publier dans votre journal de lecture, mais vous comprendrez facilement qu'il ne peut paraître sous ma signature (…)" La deuxième page porte la fin du récit de l'incident en question. Avocat distingué, membre du gouvernement provisoire en 1848 et du Gouvernement de la Défense nationale en 1870. Ministre de la Justice en 1848 et 1870. D'une laideur proverbiale dont il plaisantait le premier. Ses plaidoieries étaient spirituelles et souvent mordantes.
- MACÉ (Gustave, 1835-1904), C.V.A., entête imprimée 'Gustave Macé, Commissaire de Police de la Ville de Paris, Chef du service de sûreté, quai des Orfèvres, 36', au recto : "Merci cher Monsieur de votre excellent dîner. Je vais demain en causer avec le bon juge (…)" D'abord commissaire de police à Paris : l'intelligence et l'activité qu'il montra lors de l'arrestation de plusieurs criminels fameux, désignèrent comme successeur de Mr Claude au service de la Sûreté.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue