Skip to main content
Retour aux créateurs

Abdel Kader ARNAOUT- 1936-1992

A banner
Abdulkader Arnaout (1936-1992), une figure éminente dans le monde du design graphique, a laissé une empreinte durable sur la culture visuelle syrienne. Né à Damas dans une famille d'immigrants kosovars, le voyage artistique d'Arnaout a commencé dans les années 1950, stimulé par un amour précoce pour la calligraphie arabe, les dessins et les designs. Ses efforts créatifs ont rapidement été reconnus, notamment à travers ses conceptions d'affiches annuelles pour la Foire internationale de Damas, une tradition qu'il a établie en 1954 et qu'il a maintenue jusqu'à son décès au début des années 1990. De plus, il a conçu le générique d'ouverture de la télévision syrienne, qui a débuté en 1960. En 1962, Arnaout entame un voyage en Italie, s'inscrivant à l'Accademia di Belle Arti di Roma pour étudier les beaux-arts. Cinq ans plus tard, il en ressort avec un diplôme en arts décoratifs, témoignant de sa détermination à perfectionner ses compétences. Au-delà de ses activités de design, Arnaout a apporté d'importantes contributions à l'éducation. À son retour en Syrie en 1967, il a occupé des postes d'enseignement à la Faculté des beaux-arts et au Centre des arts appliqués de Damas. Son engagement pour l'éducation a conduit à la création de la section artistique au Département des publications éducatives au sein du Ministère de l'Éducation. À la recherche d'un enrichissement artistique supplémentaire, Arnaout déménage à Paris en 1971, s'inscrivant à l'École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs. Deux ans plus tard, il obtient un diplôme en communications visuelles, élargissant ainsi ses horizons artistiques. La carrière d'enseignant d'Arnaout à la Faculté des beaux-arts de Damas s'étend sur plusieurs décennies, pendant lesquelles il a été président du département des arts décoratifs de 1974 à 1978, puis président du département de communications visuelles en 1990. Parallèlement à ses responsabilités d'enseignant, il s'est consacré à sa pratique artistique, laissant un héritage indélébile. Virtuose et designer expérimental, le portfolio d'Arnaout comprend certaines des plus belles conceptions d'affiches et de couvertures de livres en Syrie sur une période de trois décennies. Ses explorations novatrices avec l'écriture arabe et son engagement inébranlable envers des visuels innovants mettent en valeur son talent exceptionnel. Un chef-d'œuvre se distingue particulièrement : sa magnifique calligraphie arabe ornait la porte d'entrée d'une mosquée à al-Marj, en Libye, avec des carreaux de céramique inscrits de l'Ayat al- Kursi (le Verset du Trône, Coran 2:255). En plus de ses réalisations en design graphique, en éducation et en poésie, Abdulkader Arnaout était un peintre passionné. Son expression artistique s'étendait à la toile, où son amour pour la peinture enrichissait son répertoire créatif. Inspiré par les riches traditions et la beauté captivante des arts décoratifs de la vieille ville de Damas, ses œuvres ultérieures, peintes entre 1990 et 1992, visaient à intégrer ces éléments, incarnant un mélange harmonieux de tradition et d'innovation. Malheureusement, ces peintures n'ont jamais été présentées dans une exposition solo, un rêve qu'il aspirait à réaliser. Les contributions littéraires d'Arnaout comprennent une collection de poèmes arabes intitulée "Cendres sur un sol froid", publiée en 1970, reflétant son talent artistique polyvalent. De plus, les contributions visionnaires d'Arnaout ont conduit à l'établissement du département de Communication Visuelle à la Faculté des beaux-arts en Syrie, où il a joué un rôle fondamental dans la formation du programme et l'encadrement d'une nouvelle génération d'artistes et de designers. La philosophie de conception d'Arnaout a atteint son apogée dans les années 1980, marquant le sommet d'une carrière caractérisée par une audacieuse expérimentation et des solutions visuelles innovantes. Des affiches avant-gardistes pour des événements tels que la Foire internationale de Damas à ses œuvres les plus raffinées, le parcours artistique d'Abdulkader Arnaout reste une force pionnière qui a remodelé le paysage du design graphique moderne syrien. Son héritage continue d'inspirer les générations, témoignant de l'impact durable de son approche innovante et expérimentale. Abdulkader Arnaout (1936-1992), a shining figure in the world of graphic design, left an enduring imprint on Syrian visual culture. Born in Damascus to a family of Kosovo immigrants, Arnaout's artistic voyage began in the 1950s, ignited by an early love for Arabic calligraphy, drawings, and designs. His creative endeavors swiftly gained recognition, notably through his annual poster designs for the Damascus International Fair, a tradition he established in 1954 and upheld until his passing in the early 1990s. Additionally, he crafted the opening credits for Syrian television, which debuted in 1960. In 1962, Arnaout embarked on a journey to Italy, enrolling at the Accademia di Belle Arti di Roma to study fine arts. Five years later, he emerged with a diploma in decorative arts, a testament to his dedication to refining his skills. Beyond his design endeavors, Arnaout made significant contributions to education. Upon returning to Syria in 1967, he assumed teaching roles at the Faculty of Fine Arts and the Applied Arts Center in Damascus. His commitment to education led to the establishment of the art section at the Department of Educational Publications within the Ministry of Education. Seeking further artistic enrichment, Arnaout moved to Paris in 1971, enrolling at the École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs. Two years later, he graduated with a diploma in visual communications, expanding his artistic horizons. Arnaout's teaching tenure at the Faculty of Fine Arts in Damascus spanned several decades, during which he served as the chair of the decorative arts department from 1974 to 1978, and later as the chair of the visual communications department in 1990. Concurrent with his teaching responsibilities, he dedicated himself to his artistic practice, leaving an indelible legacy. A virtuoso and an experimental designer, Arnaout's portfolio boasts some of Syria's finest poster and book cover designs spanning three decades. His groundbreaking explorations with Arabic script and unwavering commitment to innovative visuals showcase his exceptional talent. One masterpiece stands out—his exquisite Arabic calligraphy adorned the entrance door of a mosque in al-Marj, Libya, featuring ceramic tiles inscribed with the Qur'anic Ayat al-Kursi (The Throne Verse, Qur'an 2:255). In addition to his achievements in graphic design, education, and poetry, Abdulkader Arnaout was a passionate painter. His artistic expression extended to the canvas, where his love for painting enriched his creative repertoire. Inspired by the rich traditions and captivating beauty of decorative arts in Damascus's old city, his later works, painted between 1990 and 1992, aimed to integrate these elements, embodying a harmonious blend of tradition and innovation. Regrettably, these paintings were never showcased in a solo exhibition, a dream he had aspired to fulfill. Arnaout's literary contributions include a collection of Arabic poems titled "Ash on Cold Ground," published in 1970, reflecting his multifaceted artistic talent. Moreover, Arnaout's visionary contributions extended to establishing the Visual Communication department at the Faculty of Fine Arts in Syria, where he played a foundational role in shaping the curriculum and nurturing a new generation of artists and designers. Arnaout's design philosophy reached its zenith in the 1980s, marking the apex of a career characterized by audacious experimentation and innovative visual solutions. From avant-garde posters for events like the Damascus International Fair to his most refined works, Abdulkader Arnaout's artistic journey stands as a pioneering force that reshaped the landscape of modern Syrian graphic design. His legacy continues to inspire generations, a testament to the enduring impact of his innovative and experimental approach.

Obtenir une estimation gratuite dès maintenant

  • Réponse en 48h
  • Confidentielle
Votre estimation

Nos résultats de ventes “Abdel Kader ARNAOUT”

Adjugé à 10 000 €

Vendu le 2023/07/06

Abdel Kader Arnaout (Syrie, 1936-1992)

Untitled
Lot 85

Autres créateurs de la même période

Photo du créateur par défaut
Hugette CALAND
1931 - 2019
Photo du créateur par défaut
Nissan ENGEL
1931 - 2016
Fatma BAYA
1931 - 1998
Estimation gratuite de votre oeuvre de Gerhard Richter
Gerhard RICHTER
Allemagne 1932 -
Photo du créateur par défaut
George BAHGOURY
1932 -
Nasrollah AFJEHEI
1933 -
Photo du créateur par défaut
Loïc DUBIGEON
1934 - 2001
Photo du créateur par défaut
Alexandre FASSIANOS
1935 - 2022
Agostino BONALUMI
1935 - 2013
Geneviève CLAISSE
1935 - 2018
Photo du créateur par défaut
Jaber AL MAHJOUB
1938 -
Georg BASELITZ
1938 -

Nos actualités et événements vous intéressent,
inscrivez-vous !

Skip to top