ART INUIT et ART ABORIGENE
le 23 novembre 2013

Tableau Aborigène

Vente terminée

Estimation : 5 000 € - 7 000 €

Adjugé à 4 000 €

Vous avez un objet similaire ?

Nos experts estiment
vos objets gratuitement chez vous ou en ligne

Descriptif

Judy Watson Napangardi
Sans titre
Acrylique sur toile - 127 x 100 cm
Ethnie Warlpiri - Désert Central - Yuendumu

Collections : AA&CC, AAM, AGNSW, GDF, FU, MAGNT, NGA, NGV, SAM

Judy montre ici une vigueur exceptionnelle pour une femme aborigène de son âge. Les motifs, très probablement inspirés par le site sacré de Mina Mina sont particulièrement dynamiques et très riches en couleurs, marque des artistes de Yuendumu.
Au Temps du Rêve, des Bâtons à Fouir (kuturu) ont émergé de la terre à Mina Mina et Kimayi. Les Femmes vont s’en saisir pour leur voyage vers l’Est. Durant leur périple elles réalisèrent des cérémonies, chantant et dansant et créèrent des sites sacrés comme Janyinki. Elles collectèrent des lianes serpents (Ngalyipi) qui servent dans la pharmacopée aborigène et qui joue un rôle dans les rites féminins. Des arbres de la famille des chênes sauvages prolifèrent à Mina Mina. Ils sont appelés Kurrkapi en Warlpiri. Ils symbolisent l’émergence de ces Ancêtres Bâtons à Fouir.
Les lignes sinueuses des peintures de Judy Watson Napangardi s’inspirent de ces lianes serpents. Les cercles concentriques symbolisent les lieux où poussent ces plantes.
Judy est née dans le milieu des années 1930 à Yanungkanji. Elle a parcouru à pieds à maintes reprises les terres traditionnelles de sa famille, autour des sites de Mina Mina et de Yingipurlangu, situées entre le Désert de Gibson et le Désert du Tanami, incorporant les connaissances traditionnelles qu’elle transmet aujourd’hui dans ses peintures.
Judy a commencé à peindre pour la coopérative de la communauté de Yuendumu en 1986. Elle développé un style personnel quoique fortement influencé par le style des Warlpiri de Yuendumu, c’est-à-dire très riche en couleurs vives. Judy s’inspire souvent des cérémonies de femmes et surtout des histoires du site de Mina Mina comme la plupart des Napangardi. Le fond des toiles de Judy est souvent structuré autour de lignes incurvées aux teintes très contrastées. Bien que plus récemment, elle est aussi peinte des grandes toiles avec seulement 2 teintes, d’une grande sobriété pour une artiste de ce groupe linguistique. Les femmes Napangardi de Yuendumu ont souvent été saluées par la critique. Avec le décès récent de Betsy Lewis et ceux bien entendu de « ses » sœurs Old Maggie Watson et Polly Watson, Judy reste la dernière artiste importante Napangardi à Yuendumu.

L'expert