LES EMPIRES DE LUMIERE
le 3 décembre 2021 à 15h30

ART PRECOLOMBIEN
*Vase cérémoniel cylindrique polychrome

*Vase cérémoniel cylindrique polychrome
*Vase cérémoniel cylindrique polychrome
*Vase cérémoniel cylindrique polychrome
*Vase cérémoniel cylindrique polychrome
*Vase cérémoniel cylindrique polychrome
*Vase cérémoniel cylindrique polychrome
*Vase cérémoniel cylindrique polychrome
*Vase cérémoniel cylindrique polychrome
*Vase cérémoniel cylindrique polychrome
*Vase cérémoniel cylindrique polychrome
*Vase cérémoniel cylindrique polychrome
*Vase cérémoniel cylindrique polychrome

Vente terminée

Estimation 30 000 € - 50 000 €

Adjugé à 30 000 €

Vous avez un objet similaire ?

Nos experts estiment
vos objets gratuitement chez vous ou en ligne

Descriptif

*Vase cérémoniel cylindrique polychrome

au bord évasé figurant une scène de palais dans laquelle un seigneur assis sur une plateforme élevée reçoit un jaguar nouveau-né, offert par un personnage habillé d’un costume de sacrifice rituel. Deux assistants à genoux et aux bras croisés observent la scène.
L’enfant mâle est potelé. Ses mains ornées de bracelets sont en mouvement. Ses oreilles sont celles d’un jaguar. Il est tenu dans les bras d’un personnage assis, aux jambes croisées volumineuses, vêtu d’une cape tachetée et frangée et d’une ceinture traînant jusqu’au sol. Son visage est paré d’une paire de cercles formant un masque. Sa bouche est légèrement ouverte et son nez aquilin. Il est paré de pendants d’oreilles en perles. Il porte un chapeau en paille évasé décoré de bandes de peau de jaguar rituellement retenues avec des nœuds sacrificiels.
Devant le personnage à l’enfant se tient un seigneur assis en tailleur sur un coussin en peau de jaguar reposant sur un trône à gradin. Il est penché en avant. Il est habillé de vêtements somptueux. La cape est attachée autour du cou par des médaillons de plume sur chaque épaule, représentant probablement des instruments symboliques d’autosacrifice. Il porte un turban perlé surmonté d’un oiseau stylisé.
Derrière le personnage à l’enfant, deux serviteurs de bonne corpulence sont agenouillés, les bras croisés sur la poitrine. L’un a le pied droit posé sur la cheville gauche et porte un pagne ceinturé. L’autre porte une cape avec des dessins. Ils sont tous deux coiffés de grands turbans décorés de bandes perlées.
Entre les personnages se trouvent des colonnes de glyphes.
Terre cuite beige à décor polychrome beige, marron foncé et orange
Maya – Mexique, 550 - 750 ap. J.-C.
Hauteur : 15,4 cm
Diamètre de l’ouverture : 14,3 cm
Diamètre de la base : 12,4 cm

Ce vase, par sa richesse iconographique et sa qualité d’exécution, est un magnifique exemple de la céramique Maya et témoigne de la maîtrise technique des artistes de l’époque.

Provenance :
- Ancienne collection Yvon Collet depuis 1967
- vente Sotheby's New York, 17 mai 1993, n°91 du catalogue
- Galerie Mermoz, 2003
- vente Christie's Paris du 8 décembre 2004, n°410 du catalogue
- vente Binoche et Giquello du 21 mars 2011, n° 154 du catalogue