ART RUSSE
le 29 mai 2019 à 11h00

Tableaux-Icône- Russie

Estimation : 300 € - 500 €

Descriptif

ZAROKILLI Nicolas Paganiotti (1879-1945).
Portrait du grand-duc André Alexandrovitch de Russie (1897-1981).
Crayon sur papier. Encadré.
H. 30 x L. 23,5 cm.

ЗАРОКИЛЛИ Н.П.
Портрет великого Князя Андрея Александровича (1897-1981).
Бумага, карандаш. Рама.
H. 30 x L. 23,5 cm.

Biographie :
D'origine grecque, né en Turquie en 1879, Zarokili s'affirme en tant que dessinateur de presse aux États-Unis, puis comme journaliste, graveur et portraitiste de la haute société dans les années 1920 en Europe. De 1910 à 1919, il fournit de nombreuses illustrations pour le magazine "The Saturday Evening Post", que ce soit en complément d'articles ou bien pour les couvertures de la publication, ces dernières, toujours sur des thèmes d'actualité louant l'élégance féminine de l'époque. Détaché en Europe pour couvrir les événements de l'après-guerre et plus particulièrement le traité de Versailles en juin 1919, il met à profit ses opportunités de rencontres pour réaliser de nombreux portraits des personnalités plus ou moins impliquées lors de l'événement.
Ces études sur le vif, dont nous présentons un témoignage, servira en 1920 à l'exécution d'un ensemble de portraits à l'eau-forte dont le British Museum conserve une suite. Remarqué par la célèbre Galerie Knoedler & Co., une exposition de ses œuvres est organisée à Paris de mai à juin 1925. Artiste éclectique à la personnalité énigmatique pour ses implications diplomatiques, il apporta une contribution significative à la diffusion des images des grandes personnalités de son temps comme ont pu le faire Giovanni Boldini, Paul César Helleu, John Singer Sargent ou plus tard Bernard Boutet de Monvel