Hilton MCCONNICO

Hilton MCCONNICO

Styliste, designer, peintre, photographe … Hilton McConnico fût un artiste touche-à-tout, depuis le cinéma dans les années 1980 à ses ultimes créations de designer des années 2000.

Né en 1943 à Memphis (Tennessee), c’est par la mode que McConnico débute, en créant une collection de robes de bal à l’âge canonique de 17 ans.
Cinq années plus tard, il vient à Paris et travaille pour Ted Lapidus, puis Yves Saint Laurent.

De la mode il vient ensuite au cinéma, où sa vision illumine « Diva » et « La Lune dans le caniveau » en une rupture radicale avec l’esthétique des années 1970.
Césarisé en 1984 pour le second de ces longs métrages, McConnico délaisse ensuite le Septième Art, mais il reste le seul décorateur de cinéma à s’être imposé hors plateaux par ses créations d’objets et de meubles, au gré desquelles il resta toujours un créateur d’image.

En 1989, donc, il commence à travailler pour Hermès autour du design et de l’image de la marque. Deux ans auparavant, il avait lancé pour Daum la série des pâtes de verre « Cactus », qui le révèle à un public plus large, de même que son aménagement du restaurant Toupary au sommet de la Samaritaine (définitivement fermé fin mai 2005 avec le grand magasin).
En 2005, il continue à démocratiser sa vision du design via une collaboration pour Maison et Objet, et quatre ans plus tard il dessine le lustre « Extravagance » pour les Cristalleries Saint-Louis, ainsi que des pièces uniques en verre de Murano pour Formia International.

Hilton McConnico est décédé à l’âge de 74 ans le 29 janvier 2018, laissant derrière-lui le souvenir d’un artiste inventif et audacieux.

L’on se rappellera alors ce que son personnage disait dans « Buddy Joe » court métrage d'animation de Julien David (beau-fils d'Hilton McConnico) produit en 2017 :

" Tu sais comment on reconnait les bons acteurs à Broadway ? Non ? A ceux qui réussissent leur sortie ".