Skip to main content

Netsuke : découvrez gratuitement comment l’estimer

Estimez la valeur de votre Netsuke gratuitement ! Faites votre demande d’estimation auprès de nos spécialistes en art d’Asie simplement.

La Maison Millon met à votre disposition l’œil de ses experts en art d’Asie. Découvrez comment estimer votre netsuke, quels critères prendre en compte, et profitez de notre service gratuit et confidentiel d’estimation en ligne. Quelques photographies et indications vous permettent d’évaluer votre œuvre.

Qu’est-ce qu’un Netsuke ?

Parmi les joyaux de l'art japonais les plus renommés se trouvent les Netsuke, ces minuscules sculptures réalisées en bois, ivoire, corne ou corail. Les Netsuke sont conçus pour accrocher les sagemono aux ceintures obi des kimonos. Les sagemono incluent une variété d’objets pratiques et décoratifs, comme des boîtes, des pochettes, des étuis à tabac, des étuis à pipe, des flacons à parfum et d'autres accessoires utiles au quotidien.

Ces sculptures délicates, à la fois surprenantes et empreintes d’humour suscitent un engouement tout particulier parmi les amateurs d'art japonais. Pourtant, le Netsuke prend ses racines en Chine. Il est à l’origine chinois. Il apparaît au XVIe siècle, sous la forme plus archaïque d'un fragment de bambou, d'une racine ou d'un coquillage.

C'est au Japon, au XVIIe siècle qu’il devient l’œuvre raffinée que nous connaissons. À l’époque, la tradition veut que les petits objets du quotidien soient rangés dans les manches du kimono. Mais, face à l'insuffisance de l'espace dans les manches, ou pour préserver l'esthétique vestimentaire, en particulier chez les femmes, les japonais suspendent des sagemono à la ceinture, le netsuke sert alors à maintenir le sagemono. Les Netsuke ne tardent pas à être sculptés avec adresse pour devenir des accessoires indispensables.

 

Comment reconnaître un Netsuke ?

Pour identifier votre netsuke, vous devez vous intéresser aux matériaux utilisés, à la formeet au motif, à l’ancienneté et à l’état de conservation de votre netsuke. Chaque catégorie englobe une diversité de styles, aussi variés que le nombre d’artisans spécialisés dans leur création.

Pas moins de 1 200 netsuke-shi sont aujourd'hui répertoriés, du XVIIIe, le XIXe et la première moitié du XXe siècle. Les œuvres créées par les artistes les plus éminents sont bien sûr très appréciées, mais les créations anonymes ou celles des maîtres moins connus n'en demeurent pas moins captivantes.

Les katabori figurent parmi les catégories de Netsuke les plus célèbres. Ils sont sculptés en relief et dépeignent avec réalisme des animaux, des personnages, voire même des objets du quotidien.

Un rare netsuke en ivoire signé Izumiya Tomotada représentant un tigre et deux oursons est par exemple adjugé 42 500 livres sterling lors d'une vente aux enchères à New York en décembre 2016, pour un prix estimé entre 20 000 et 30 000 livres sterling. La tigresse assise lèche sa patte levée, un ourson se gratte le menton à ses pieds, tandis que l'autre se blottit dans sa jambe. Les yeux de la tigresse sont taillés avec de grands sourcils et des traits expressifs. Les pupilles sont incrustées de corne de vache foncée. Les marques et les détails de la fourrure sont délicatement ciselés et bien prononcés.

Un Netsuke en bois fin, signé Hokyudo Itsumin de la Période Edo du XIXe siècle, représente deux lutteurs de sumo tentant le lancer de Kawazu. Leurs yeux sont incrustés de corne de vache. Cet objet estimé entre 8 000 et 10 000 livres sterling est adjugé 34 500 livres sterling en novembre 2009.

Le netsuke est un objet de petite taille, percé. Il est fait dans des matériaux traditionnels, souvent de l’ivoire animal ou marin (narval, morse, cachalot), du bois de cerf ou du bois verni, peint ou laqué.

Il existe également des netsukes en porcelaine, laque, métal, cuir, pierre brut, écaille ou même en ambre. Nombre d’entre eux sont visibles au musée d’Ennery à Paris.

 

Comment estimer la valeur d’un Netsuke ?

Même si les passionnés de cet art nippon connaissent les matières, symbolismes, techniques utilisées selon les époques. La richesse de ce type d’œuvre est un monde en soi. Plongez dedans avec nous !

Beaucoup de Netsuke sont créés pour répondre à l’engouement des Occidentaux pour cet art aux XIXe et XXe siècles. Les voyageurs sont alors nombreux à les rapporter en souvenir d’un voyage au Japon, sans connaître réellement leur signification. Les netsukes les plus modernes sont moins recherchés que les netsukes anciens. Pour les netsukes modernes, comptez quelques dizaines pour une œuvre en bois simple, quelques centaines pour une œuvre en ivoire.

L’expert discerne les variétés de matériaux utilisés et fait des recherches sur les écoles régionales, des plus connues aux plus confidentielles. Certains netsukes sont signés de grands noms comme Tomotada, Masanao, Mitsuhiro, Kaigyokusai, Ikkan, Suzuki Harubobu, etc.

Les pièces les plus chères sont en ivoire, importé de Corée et de Chine. Les Netsuke conçus dans ce matériau sont au début un vrai marqueur social : on exhibe sa richesse en montrant la qualité de l’œuvre.

L’enrichissement fulgurant des commerçants à l’époque d’Edo (1603-1868) leur permet par exemple de commander des Netsuke en ivoire avec des motifs de plus en plus sophistiqués et raffinés, pour montrer leur richesse.

Parmi toutes les essences de bois par exemple, le buis est le plus utilisé pour la création des Netsuke. Le bambou, le cyprès et l’ébène sont aussi courants. Même s’il est très difficile à travailler, le Netsuke en bois de cerf est très répandu, puisque l’animal est très présent au Japon.

Vous devez examiner le motif : les animaux et les figures humaines sont souvent très appréciés : dragon, tigre, lapin, singe, carpe, pêcheur, enfant, samouraïs, …D’autres netsukes figurent des objets de la vie quotidienne, voir des scènes de la vie quotidienne. Très recherchés également, vous pouvez posséder un netsuke érotique, appelé shunga.

L’examen de la patine contribue également à l’identification d’un Netsuke ayant été manipulé. Une patine plus accentuée sur l’avers que sur l’envers traduit un objet dont on a fait usage et dont la valeur peut augmenter.

En résumé, pour estimer correctement votre netsuke, vous devez examiner le décor, la matière utilisée, les indices pouvant permettre de le dater et bien sur la signature. Ces éléments vous permettent, à vous ou à l’expert que vous pouvez consulter gratuitement, de déterminer une fourchette estimative de votre objet. 

 

Les ventes record de Netsuke

Un Netsuke en ivoire de l'école de Kyoto issu de la période Edo au XVIIIe siècle, signé Masanao, est adjugé près de 89 700 dollars le 23 mars 2004 à New York, pour un prix estimé entre 10 000 et 15 000 dollars. Modélisé comme un tigre couché, la tête baissée il est sur le point de se lécher la patte. Sa longue et épaisse queue s'enroule autour de son dos. Sa fourrure est tracée en fines lignes légèrement tâchée. Ses pupilles sont incrustées de corne à la couleur foncée.

Un autre Netsuke en ivoire, toujours par Masanao de l'école de Kyoto, est vendu 49 250 livres sterling, en mai 2011. Ce superbe modèle de cheval couché avec des yeux incrustés de corne de vache marron est adjugé pile dans la fourchette de son estimation entre 40 000 et 60 000 livres sterling. Ce Netsuke de la période Edo est sculpté avec des pattes repliées sous le corps du cheval.

Attention, aujourd’hui la vente d’ivoire est soumise à une réglementation très stricte. Pour vendre votre netsuke en ivoire, il est nécessaire de prouver son ancienneté et d’obtenir un permis CITES. 

 

Comment obtenir l’estimation gratuite de mon Netsuke ?

Nos experts en art d’Asie vous offrent leurs services pour évaluer votre Netsuke du Japon. La Maison Millon vous propose différentes options pour l’estimation : en ligne ou directement dans l’un de nos bureaux le plus près de chez vous. Nos bureaux d’estimation en France, en Suisse, en Belgique, au Luxembourg et en Espagne vous accueillent, une journée d’estimation se tient probablement près de chez vous également ! L’évaluation est basée sur les critères propres à l’art asiatique : la qualité de l’objet, sa provenance, son époque, sa technique de fabrication, etc.

Netsuke adjugés chez MILLON

Découvrez les Netsuke adjugés dans les ventes aux enchères et faites estimer le vôtre ! 

Même si votre netsuke n’est une pièce d’exception, les netsukes sont des pièces recherchées pouvant voir les prix grimper. En voici quelques exemples :

- Un Netsuke en buis de belle patine, représentant un shishi assis se grattant l’oreille gauche avec sa patte, typique du Japon des XVIIIe et XIXe siècles, estimé 200 à 400 euros, adjugé 1900 euros ;

- un Netsuke signé Sukenao, en buis du Japon, de l'époque Edo (1603 - 1868), représentant un tigre avec une patte posée sur une racine de bambou, la tête tournée vers la droite. Les yeux sont incrustés de corne. Son prix est estimé 1 500 à 1 800 euros, et adjugé à 1 900 euros ;

- un Netsuke en buis à patine brune signé Tomomitsu, fabriqué au milieu de l'époque Edo, représentant un dragon entouré d'un tama. Les yeux sont incrustés d'écailles. Cette œuvre d'une hauteur de 3,7 cm est estimée 2 000 à 3 000 euros et adjugée 2 000 euros ;

- un Netsuke en buis de l'époque Edo signé Yukikazu, à la forme d'un singe sur le dos d'un bouc couché. Les yeux sont incrustés de corne, estimé 2 000 à 3 000 euros, adjugé 2 400 euros ;

- un Netsuke en bois sculpté, du XIXe siècle, représentant un pêcheur attaqué par une pieuvre. En provenance de la Collection Spoerry, il est estimé 120 à 150 euros pour un prix d'adjudication de 2 800 euros ;

- un Netsuke signé Tomokazu, en buis à patine brune du milieu de l'époque Edo représentant un singe assis mangeant des kakis. Les yeux sont incrustés de corne brune. Cette œuvre estimée 3 000 à 5 000 euros est vendue 3 000 euros.

Les Netsuke sont l’emblème de la tradition vestimentaire nipponne et suscitent beaucoup de d’engouement chez les collectionneurs. Si vous en possédez et que vous souhaitez obtenir une estimation gratuite, prenez rendez-vous dans l’un des bureaux d’estimation de la Maison Millon ou demandez une évaluation en ligne, gratuitement, avec nos experts en art d’Asie.

Obtenir une estimation gratuite dès maintenant

  • Réponse en 48h
  • Confidentielle
Votre estimation

Votre interlocuteur

  • Address  

    17 rue de la Grange Batelière
    PARIS 75009
    France

  • Téléphone   +33(0)147279329
  • Email   asie@millon.com

Notre équipe

Chang TaHsi

TaHsi CHANG

nathalie mangeot - Commissaire priseur

Nathalie MANGEOT

Jean GAUCHET

Jean GAUCHET

EUGENIE PROVOST

Nos résultats de ventes “netsuke”

Adjugé à 310 €

Vendu le 2020/10/27

JAPON, travail moderne Ensemble de 3 netsuke

Lot 209

Adjugé à 3 200 €

Vendu le 2023/12/07

JAPON, XIXe siècle

Netsuke en buis
Lot 33

Adjugé à 800 €

Vendu le 2023/06/09

JAPON, XIXe siècle

Netsuke en buis
Lot 102

Adjugé à 30 €

Vendu le 2023/02/16

JAPON, XIXe siècle

Netsuke en bois
Lot 320

Adjugé à 130 €

Vendu le 2022/10/25

JAPON, XIXe siècle

Deux netsuke en buis
Lot 49

Adjugé à 1 850 €

Vendu le 2022/06/09

JAPON, XIXe siècle

Inro en bois sculpté
Lot 409

Adjugé à 60 €

Vendu le 2019/02/27

Lot 251

Adjugé à 40 €

Vendu le 2019/11/12

Lot 124

Adjugé à 175 €

Vendu le 2022/10/13

JAPON, XIXe siècle

Inro à trois compartiments
Lot 397

Adjugé à 40 €

Vendu le 2022/09/22

JAPON, Début XX ème

Lot 116

Adjugé à 220 €

Vendu le 2021/07/06

JAPON

Lot 140

Adjugé à 180 €

Vendu le 2021/07/06

JAPON

Lot 141

Adjugé à 100 €

Vendu le 2024/02/13

CANNE

Lot 170

Adjugé à 400 €

Vendu le 2020/12/08

JAPON, Epoque Meiji

Inro en laque en forme d'éventail
Lot 436

Adjugé à 90 €

Vendu le 2023/02/09

JAPON, XIXe siècle

Lot 185

Adjugé à 750 €

Vendu le 2022/12/10

JAPON, Epoque Edo

Inro à quatre compartiments
Lot 42

Adjugé à 360 €

Vendu le 2022/10/13

JAPON, XIXe siècle

Inro à quatre compartiments
Lot 398

Adjugé à 450 €

Vendu le 2020/12/08

JAPON, Epoque Meiji

Inro à quatre compartiments
Lot 435

Autres Adjudications dans la spécialités “EXTRÊME ORIENT”

Adjugé à 1 000 000 €

Vendu le 2022/12/09

CHINE, Marque et Epoque Yongzheng, XVIIIe siècle

Important vase en porcelaine "Tianqiuping"
Lot 77

Adjugé à 290 000 €

Vendu le 2024/04/20

Ⓟ TRAN PHUC DUYEN (1923-1993)

"Rives du fleuve" 1950
Lot 124

Adjugé à 235 000 €

Vendu le 2023/12/06

★CHINE, Marque et Epoque Qianlong, XVIIIe siècle

Rare et important vase en porcelaine
Lot 243

Adjugé à 225 000 €

Vendu le 2019/06/14

PHAM HAU (1903-1995) Attribué à

Important et rare cabinet en bois laqué
Lot 832

Adjugé à 220 000 €

Vendu le 2022/06/24

LE VAN DE (1906-1966)

Les bords du fleuve Rouge, 1930
Lot 8

Adjugé à 210 000 €

Vendu le 2019/06/14

PHAM HAU (1903-1995)

Femmes musiciennes/Female musicians, 1933
Lot 830

Adjugé à 200 000 €

Vendu le 2021/05/04

LE QUOC LOC (1918-1987)

Vue d'un village, 1942
Lot 174

Adjugé à 200 000 €

Vendu le 2023/10/12

PHAM HAU (1903-1995)

Rare et important paravent en laque
Lot 208.2

Adjugé à 160 000 €

Vendu le 2022/10/31

MAI TRUNG THU (1906-1980)

Enfant endormi, 1975
Lot 163

Adjugé à 160 000 €

Vendu le 2022/04/01

MAI TRUNG THU (1906-1980)

Femme assise, 1941
Lot 142

Adjugé à 160 000 €

Vendu le 2019/06/14

PHAM HAU (1903-1995)

Paysage dans une forêt/ Landscape in a Forest, 1940-45
Lot 834

Adjugé à 140 000 €

Vendu le 2022/06/24

MAI TRUNG THU (1906-1980)

La rencontre, 1974
Lot 5

Adjugé à 140 000 €

Vendu le 2023/10/12

VIETNAM, Ecole des Beaux-Arts de l'Indochine, XXe siècle

Paravent à six feuilles en laque de Coromandel
Lot 195

Adjugé à 131 000 €

Vendu le 2020/12/08

CHINE, dynastie Tang

Statuette en bronze doré
Lot 18

Adjugé à 120 000 €

Vendu le 2020/12/08

CHINE, XIXe siècle

Deux divinités bronze partiellement laqué doré
Lot 109

Adjugé à 112 000 €

Vendu le 2019/06/14

VIETNAM, XVIIIe siècle

Important vase impérial en porcelaine
Lot 679

Adjugé à 105 000 €

Vendu le 2020/12/08

*CHINE, Marque et époque Qianlong, XVIIIe siècle

Grand brûle-parfum tripode en bronze
Lot 4

Adjugé à 105 000 €

Vendu le 2022/12/09

*CHINE, Epoque Ming, XVIIe siècle

Important fauteuil en bois de Huanghuali sculpté
Lot 285

Adjugé à 90 000 €

Vendu le 2019/06/14

PHAM HAU (1903-1995)

La pagode Thay/ Thay Pagoda
Lot 831

Adjugé à 90 000 €

Vendu le 2023/10/12

ALIX de FAUTEREAU ( portera par la suite le nom de Alix Aymé en 1931, 1894-1989)

"Jeune vietnamienne aux fleurs de lotus", vers 1925-1930
Lot 113

Adjugé à 80 000 €

Vendu le 2022/06/24

TRAN PHUC DUYEN (1923-1993)

La pagode thay
Lot 18

Adjugé à 78 000 €

Vendu le 2019/06/14

VIETNAM, XVIIIe siècle

Assiette en porcelaine
Lot 680

Adjugé à 72 000 €

Vendu le 2022/06/24

MAI TRUNG THU (1906-1980)

L'enfant studieux , 1976
Lot 6

Adjugé à 70 000 €

Vendu le 2022/10/31

VIETNAM, Dynastie Nguyễn, règne de l'Empereur Duy Tân (1907-1916)

Rare médaille "Kim bài" en or*
Lot 99

Adjugé à 70 000 €

Vendu le 2019/06/14

PHAM HAU (1903-1995)

Poisson Rouge avec l'abondance / Goldfish of Abundance, 1940s
Lot 833

Adjugé à 63 000 €

Vendu le 2024/04/20

Ⓟ VICTOR TARDIEU (1870-1937)

"Le thé au jardin"
Lot 107

Adjugé à 59 000 €

Vendu le 2022/10/31

VIETNAM, XVIIIe siècle

Ensemble de trois assiettes en porcelaine Blue de Hué
Lot 22

Adjugé à 58 000 €

Vendu le 2023/10/12

MAI TRUNG THU (1906- 1980)

"La boxe", 1955
Lot 165

Adjugé à 57 000 €

Vendu le 2024/04/20

Ⓟ NGUYEN PHAN CHANH (1892-1984) ET SON ATELIER

"Deux demoiselles au parc de la réunification de Hanoi" ("In the Thong Nhat Park"/ Trong vuòn hoa Thõng Nhãt", 1964
Lot 130

Adjugé à 52 000 €

Vendu le 2022/12/09

CHINE, XIXe siècle

Important bassin en porcelaine
Lot 103

Nos actualités et événements vous intéressent,
inscrivez-vous !

Skip to top