Portrait :
Paul Antoine VERGEAU

COMMISSAIRE-PRISEUR &
DIRECTEUR ASSOCIE DE MILLON RIVIERA

En quelques mots

Apprendre, s’inspirer, tenter.

Premier stage chez un Commissaire-priseur parisien en 2007, il n’en fallait pas plus, mon choix était fait et tout serait désormais orienté vers cet objectif : devenir commissaire-priseur. Savoir ce que l’on veut faire est un avantage, car dans ce métier, l’endurance est quasiment un pré requis. Puis ma formation s’est déroulée comme une combinaison au rugby. Licence de Droit à Paris Assas, puis diplôme de l’Ecole du Louvre, spécialisé dans les arts décoratifs. 
Mon entrée au sein de l’étude Millon s’est faite par l’antenne bruxelloise. De cette période,  j’ai conservé mon goût pour la peinture flamande du XVII ème et ses subtilités. Enfin, après avoir fait mes armes dans tous les bureaux de l’étude de Bruxelles à Paris et fraîchement diplômé, j’ai eu l’immense honneur de me voir confiée la direction de la Maison Millon Riviera, l’avant-poste niçois. 
Avec une petite équipe jeune et souple, nous y appliquons les méthodes éprouvées de la maison. Inventaires, hyperréactivité, expertises gracieuses à domicile ou journées spécialisées, sollicitation de notre réseau d’experts dans toute la région, ancrage territorial et développement de nouveaux axes comme la numismatique ou  la peinture provençale : quoi de plus naturel pour cette région considérée à juste titre comme « le grand atelier du midi ». 
Les défis sont là mais ils ne seront jamais aussi nombreux que nos idées.

Ses signes distinctifs
  • Sait par cœur les 5 premières strophes en latin des Bucoliques de Virgile
  • A tapé sa première vente en septembre 2019
Sa spécialité en chiffres
  • Enluminure perse adjugé 540 000 € hors frais découverte lors un inventaire
  • 12 ventes spécialisées en 2019
  • 500 m, la distance entre l’étude et la mer