Skip to main content
Retour aux créateurs

Nadia SAIKALI- 1936-

A banner
Née en 1936 à Beyrouth, Nadia Saikali est diplômée de l’Académie libanaise des beaux-arts en 1956 avant de suivre les cours de l’Académie de la Grande Chaumière et de l’École des arts décoratifs de Paris. Formée auprès d'Henri Goetz, de Michel Durand et de Donnot Seydoux, elle vit ensuite à Glasgow avant de retourner à Beyrouth au milieu des années 1950. Nadia Saikali bénéficie d'une reconnaissance officielle en participant notamment aux Salons annuels du printemps au Palais de l’UNESCO ainsi qu’aux Salons d’automne au musée Sursock dans les années 1960. Le John F. Kennedy Center (1967), au siège du journal L’Orient (1970), au Goethe Institute (1972) et à la Contact Art Gallery (1972) lui consacrent des expositions monographiques. Elle participe en 1967 à la Biennale de São Paulo. En 1979 en raison de la guerre civile libanaise, Nadia Saikali s'installe en France, où elle finira ses jours. L'artiste sera reconnue internationalement et ses oeuvres figurent parmi les collections des plus grands musées tels le Musée Sursock et de la Société des architectes et ingénieurs libanais à Beyrouth, la Chase Manhattan Bank à New York, le Fonds national d’art contemporain et le Fonds de la Ville de Paris, ainsi que des Royal Institute Galleries de Londres. "Le mouvement m'a toujours beaucoup intéressé. Physiquement, j'ai besoin de bouger ; et mes peintures doivent aussi bouger, que ce soit figuratif ou abstrait. Mais ce mouvement peut être soit un mouvement intérieur, soit un mouvement réel. Il peut être exprimé à travers de nombreux gestes évidents, ou à travers une manifestation subtile de la vie, comme une respiration calme. Une peinture respire et bouge, devient, exprime sa propre vie. Ce sens du mouvement dans la vie, de l'énergie cosmique, émane de moi, pénètre dans la peinture, et devient une entité séparée et vivante. Movement has always interested me very much. Physically, I need to move; and my paintings must move, too, whether figurative or abstract. But this movement can be either an inner movement or an actual one. It can be expressed through many obvious gestures, or through one subtle manifestation of life, like quiet breathing. A painting breathes and moves, becomes, expresses its own life. This sense of movement in life, of cosmic energy, grows out of me, enters the painting, and becomes a separate, living entity."

Obtenir une estimation gratuite dès maintenant

  • Réponse en 48h
  • Confidentielle
Votre estimation

Nos résultats de ventes “Nadia SAIKALI”

Adjugé à 28 000 €

Vendu le 2024/04/25

Ⓑ Nadia SAIKALI (Liban, 1936)

Temps Immobile, 2003
Lot 80

Autres créateurs de la même période

Photo du créateur par défaut
ERRÓ
1932 -
Ihab SHAKER
1933 - 2019
Photo du créateur par défaut
Franco ADAMI
1933 -
Photo du créateur par défaut
Michel JOUENNE
1933 - 2021
Nasrollah AFJEHEI
1933 -
James ROSENQUIST
1933 - 2017
Photo du créateur par défaut
Domenico GNOLI
1933 - 1970
Piero MANZONI
1933 - 1963
Photo du créateur par défaut
Stelio SCAMANGA
1934 - 2021
Photo du créateur par défaut
Khouzayma ALWANI
1935 -
Jean VERAME
1936 -
Mohammed MELEHI
Maroc 1936 - 2020

Nos actualités et événements vous intéressent,
inscrivez-vous !

Skip to top