Skip to main content
Retour aux créateurs

François BOUCHER- 1703-1770

A banner

François Boucher : prix et cote 

Obtenez une estimation gratuite de votre œuvre de François Boucher, des informations sur sa vie et son œuvre et des conseils pour valoriser au mieux votre œuvre.

 

Biographie de François Boucher 

François Boucher est né à Paris en 1703. Fils de l’ornementiste et marchand d’estampes Nicolas Boucher, il fut probablement initié à la décoration par son père. En 1720 il entre dans l’atelier de F. Lemoyne qui lui enseigne les leçons de coloris et le forme au goût italien. Il commence sa carrière en tant qu’illustrateur et très vite, il se voit confier la responsabilité de réaliser les dessins pour la nouvelle édition de l’Histoire de France du Père Daniel, avant de remporter en 1723 le prix de peinture de l’Académie sur le sujet perdu Evilmérodach, fils et successeur de Nabuchodonosor, délivrant Joachim des chaînes dans lesquelles son père le retenait depuis longtemps. 

Formation et carrière

Il entame son séjour à Rome en 1717 aux côtés du peintre Carle Van Loo et où il y rencontre l’artiste vénitien Tiepolo, réputé pour ses grandes compositions décoratives.  

A son retour à Paris en 1731, il épouse Marie-Jeanne Buseau, miniaturiste et autrice de gravures qui sera à de nombreuses reprises son modèle. De cette union naitra trois enfants. Cette même année, il est agréé à l’Académie comme peintre d’histoire.  

Il publie également de nombreuses gravures et reçoit progressivement de grandes commandes tels que les modèles des Fêtes italiennes commandés par Oudry pour la manufacture de Beauvais en 1734. Boucher a une grande puissance de travail et se dédie premièrement entièrement au dessin, la copie ou la gravure, ce qui lui permet de se créer une réputation et d’accumuler les commandes. 

En 1734, il est enfin reçu comme académicien pour son tableau conservé au Louvre, Renaud et Armide. De cette consécration s’en suit une carrière officielle de professeur, directeur de l’Académie et premier peintre du roi en 1765. Il fut notamment le maître de David. 

Une production fructueuse  

Sa production est très riche et son activité très intense, alimentée par les commandes officielles pour les manufactures royales, les commandes du roi et de Mme de Pompadour, des décors de théâtre et d’opéra etc. 

Son Histoire de Psyché en 1739 lui vaut un succès immédiat et il s’impose comme un peintre original, favorisant les subtilités techniques de la décoration et de l’ornement aux effets de grandiose. Sa technique est également caractérisée par des effets de coloris pâles qui rappellent les soieries. L’artiste dépeint avec talent l’esprit de l’aristocratie sous le règne prospère et frivole de Louis XV. Ainsi, Boucher se plait à représenter d’une manière insouciante des scènes galantes, mythologiques et pastorales où le bonheur de vivre transparait. Il développe un répertoire mythologique et d’allégories foisonnant.  

François Boucher se voit gratifier des faveurs des institutions, mais surtout de la favorite du roi Louis XV, la Madame de Pompadour, tutrice des arts de 1745 à 1764. Secondée par son frère le marquis de Marigny, directeur des Bâtiments du roi, elle règne sur les arts à Paris et passe de nombreuses commandes à l’artiste, notamment de la décoration des demeures de Meudon, Choisy et Bellevue. Aux côtés d’Oudry, Boucher se voit confier la direction de la manufacture des tapisseries de Beauvais et de 1755 à 1765 il devient inspecteur de la manufacture royale des Gobelins.  

Sa production est immense et l’artiste avoue lui-même avoir produit plus de dix mille dessins. Jusqu’à sa mort en 1770, Boucher maintiendra une activité fulgurante. Pour preuve, en 1769 il expose encore au Salon, si bien que Diderot écrit de lui « Le vieil athlète n’a pas voulu mourir sans se montrer encore une fois sur l’arène ». Détrôné toutefois par l’influence du néo-classicisme, il fut accusé après sa mort de corrupteur, ami du vice.  

 

Le marché de l'art de François Boucher

Le chiffre d'affaires de François Boucher dépasse souvent le million d'euros. Le dessin est la catégorie la mieux vendue de l'artiste. 

L’estimation d’une œuvre de Boucher dépend de nombreux facteurs tels que le support, l’état de conservation, la période de vie de l’artiste à laquelle elle se rapporte, la provenance et la taille de l'œuvre.

Voici un aperçu de l’estimation d’une œuvre de Boucher en fonction des critères d’estimation précédents :

Sujet / MédiumPrix minimum aux enchèresPrix maximum aux enchères
Scènes mythologiques (Peinture à l'huile)50 000 €4 000 000 €
Scènes mythologiques (Dessin)20 000 €500 000 €
Scènes pastorales (Peinture à l'huile)30 000 €3 000 000 €
Scènes pastorales (Dessin)15 000 €200 000 €
Portraits (Peinture à l'huile)20 000 €2 000 000 €
Portraits (Dessin)10 000 €300 000 €
Scènes galantes (Peinture à l'huile)40 000 €3 000 000 €
Scènes galantes (Dessin)25 000 €300 000 €

Ces chiffres sont donnés à titre indicatif et peuvent varier. Il est recommandé de faire des recherches plus approfondies ou de contacter des experts en art pour obtenir des informations précises sur les prix aux enchères des œuvres de François Boucher.

Aujourd’hui, les dessins et les peintures de Boucher sont très recherchées par les collectionneurs d’art. Plusieurs ont été vendues à des prix élevés lors de ventes aux enchères. 

- L'un des records de vente aux enchères pour une peinture de François Boucher est celui de "Triomphe de Vénus", une peinture datant de 1740,  vendue en 2019 pour environ 3,9 millions d'euros.

Certains dessins de Boucher ont également atteint des prix substantiels sur le marché de l'art. C'est le cas de "Vénus jouant avec deux colombes", un dessin à la pierre noire, adjugé 500 000 € en 2010. 

 

Obtenez l'estimation de votre œuvre de François Boucher !

Notre équipe de commissaires-priseurs et experts spécialisés met à votre disposition sa connaissance du marché. Ils estiment gratuitement votre œuvre de François Boucher. Grâce à notre formulaire en ligne, obtenez facilement une évaluation fiable pour votre œuvre d’art.

Nos bureaux, répartis dans toute la France, vous accueillent pour un examen physique de votre peinture ou dessin. Nous organisons également des journées d’estimations gratuites partout en France et dans les pays limitrophes, profitez en pour nous soumettre vos trésors.

La Maison MILLON, classée dans le top 5 de France, dispose de 30 départements spécialisés, vendant plus de 70 000 objets par an en plus de 200 ventes à travers l’Europe. Notre réseau nous permet de répondre à votre demande, en ligne, ou physiquement, à très bref délai.

Bénéficiez de notre expérience des ventes grâce aux estimations gratuites et conseils avisés de nos experts et commissaires-priseurs.

 

Obtenir une estimation gratuite dès maintenant

  • Réponse en 48h
  • Confidentielle
Votre estimation

Nos résultats de ventes “François BOUCHER”

Adjugé à 2 800 €

Vendu le 2022/11/24

Attribué à Jacques CHARLIER (Mazarin 1706 – Paris 1790)

L’odalisque d’après François Boucher
Lot 65

Adjugé à 120 €

Vendu le 2022/11/15

D’après François BOUCHER

Vénus servie par les nymphes
Lot 71

Adjugé à 50 €

Vendu le 2023/04/21

d’après François BOUCHER (1703-1770)

Lot 16

Adjugé à 400 €

Vendu le 2022/10/19

Dans le goût de François BOUCHER

L'agréable leçon
Lot 32

Adjugé à 650 €

Vendu le 2022/05/19

François BOUCHER (Paris 1703 – 1770)

Concert chinois
Lot 74

Adjugé à 8 500 €

Vendu le 2021/11/26

François BOUCHER (Paris 1703 – 1770)

Pêcheur sous un pont
Lot 78

Adjugé à 20 €

Vendu le 2024/02/13

François BOUCHER (1703-1770) d'après

Lot 5

Adjugé à 2 000 €

Vendu le 2023/04/21

Ecole FRANCAISE du XIXe siècle, d’après François BOUCHER

Le plaisir de la chasse / Le plaisir de la pêche
Lot 35

Adjugé à 90 €

Vendu le 2020/10/27

D'après François BOUCHER La leçon de flûte à la bergère

Lot 273

Adjugé à 110 €

Vendu le 2023/04/25

D'après François Boucher, gravées par Laurent

Lot 86

Adjugé à 160 €

Vendu le 2021/06/14

D’après François BOUCHER (1703 - 1770)

Lot 37

Adjugé à 15 000 €

Vendu le 2019/03/28

François BOUCHER (Paris 1703 – 1770)

Lot 137

Adjugé à 4 600 €

Vendu le 2022/04/12

Ecole FRANCAISE de la fin du XVIIIème siècle, suiveur de François BOUCHER

Les deux confidentes
Lot 40

Adjugé à 1 400 €

Vendu le 2023/04/21

Ecole FRANCAISE vers 1780, suiveur de François BOUCHER

Jeune femme au chapeau à fleurs
Lot 40

Adjugé à 300 €

Vendu le 2022/05/19

Ecole de François BOUCHER (Paris 1703 – 1770)

Trois femmes près de l’âtre
Lot 73

Adjugé à 80 €

Vendu le 2023/09/15

Ecole du XIX ème - dans le goût de François Boucher

Lot 48

Adjugé à 2 800 €

Vendu le 2022/04/12

Ecole FRANCAISE du XVIIIème siècle, dans le goût de François BOUCHER

Deux Amours / Putti jouant avec une colombe
Lot 38

Adjugé à 320 €

Vendu le 2021/06/14

Ecole FRANCAISE du XIXème siècle, dans le goût de François BOUCHER

Scène pastorale
Lot 48

Autres créateurs de la même période

Luigi VANVITELLI
1700 - 1773
Pompeo BATONI
1708 - 1787

Nos articles

Dessin à la mine de plomb : estimation gratuite

Vous possédez un dessin à la mine de plomb et désirez connaître sa valeur en vente aux enchères ?Nos commissaires-priseurs et experts en dessin - département Dessins Anciens & Modernes - vous d

Dessin au fusain : estimation gratuite

Vous possédez un dessin au fusain et désirez connaître sa valeur en vente aux enchères ?Nos commissaires-priseurs et experts en dessin - département Dessins Anciens & Modernes - vous donnent qu

Dessin à l'encre : estimation gratuite

Vous possédez un dessin à l'encre et désirez connaître sa valeur en vente aux enchères ?Nos commissaires-priseurs et experts en dessin - département Dessins Anciens & Modernes - vous donne

Dessin XXe : estimation gratuite

Vous possédez un dessin du XXème siècle et désirez connaître sa valeur en vente aux enchères ?Nos commissaires-priseurs et experts en dessin - département Dessins Anciens & Modernes - vous donn

Nos actualités et événements vous intéressent,
inscrivez-vous !

Skip to top