Skip to main content

Vente Arts du Japon du 7 décembre 2023

Lot

Sur 184

JAPON, Epoque Meiji (1868-1912), Miyao Eisuke de Yokohama

Rare sculpture en bronze à patine brune partiellement doré*

JAPON, Epoque Meiji (1868-1912), Miyao Eisuke de Yokohama-Rare sculpture en bronze à patine brune partiellement doré*-img1
JAPON, Epoque Meiji (1868-1912), Miyao Eisuke de Yokohama-Rare sculpture en bronze à patine brune partiellement doré*-img2
JAPON, Epoque Meiji (1868-1912), Miyao Eisuke de Yokohama-Rare sculpture en bronze à patine brune partiellement doré*-img3
JAPON, Epoque Meiji (1868-1912), Miyao Eisuke de Yokohama-Rare sculpture en bronze à patine brune partiellement doré*-img4
JAPON, Epoque Meiji (1868-1912), Miyao Eisuke de Yokohama-Rare sculpture en bronze à patine brune partiellement doré*-img5
JAPON, Epoque Meiji (1868-1912), Miyao Eisuke de Yokohama-Rare sculpture en bronze à patine brune partiellement doré*-img6
JAPON, Epoque Meiji (1868-1912), Miyao Eisuke de Yokohama-Rare sculpture en bronze à patine brune partiellement doré*-img7
JAPON, Epoque Meiji (1868-1912), Miyao Eisuke de Yokohama-Rare sculpture en bronze à patine brune partiellement doré*-img1
JAPON, Epoque Meiji (1868-1912), Miyao Eisuke de Yokohama-Rare sculpture en bronze à patine brune partiellement doré*-img2
JAPON, Epoque Meiji (1868-1912), Miyao Eisuke de Yokohama-Rare sculpture en bronze à patine brune partiellement doré*-img3
JAPON, Epoque Meiji (1868-1912), Miyao Eisuke de Yokohama-Rare sculpture en bronze à patine brune partiellement doré*-img4
JAPON, Epoque Meiji (1868-1912), Miyao Eisuke de Yokohama-Rare sculpture en bronze à patine brune partiellement doré*-img5
JAPON, Epoque Meiji (1868-1912), Miyao Eisuke de Yokohama-Rare sculpture en bronze à patine brune partiellement doré*-img6
JAPON, Epoque Meiji (1868-1912), Miyao Eisuke de Yokohama-Rare sculpture en bronze à patine brune partiellement doré*-img7
  • Description

JAPON, Epoque Meiji (1868-1912), Miyao Eisuke de Yokohama

Rare sculpture en bronze à patine brune partiellement doré*

La sculpture représente le légendaire Musashibo Benkei debout, fermement ancré sur une base quadrangulaire en bois à décor de rinceaux en laque hira maki-e or et argent. Le visage affiche un air concentré, les sourcils froncés et la bouche pincée. Il porte de ses deux bras la cloche géante du Temple Miidera, très finement travaillée, comportant une anse prenant la forme d'un dragon à deux têtes. Il porte un vêtement ample, orné de phénix et rinceaux de fleurs de pivoine, rehaussés en bronze doré, maintenu à la taille par un cordon, portant également un tanto. Une signature "Miyao Tsukuru" (宫尾造) inscrite dans un cartouche rectangulaire sur la base supportant la cloche. Hauteur : 71,2 cm (avec socle). Largeur : 32 cm. Comparatif : Un modèle très proche par sa taille, présent dans les collections du Victoria and Albert Museum de Londres, sous le n° d'inventaire FE.12:1 to 4-2003. Les ateliers de production Miyao de Yokohama, sous la direction de son fondateur Miyao Eisuke, comptèrent parmi les plus importants de l'époque Meiji dans le domaine des sculptures ornementales en bronze patiné et doré de moyenne à grande échelle Les œuvres figuraient le plus souvent des personnages empruntés au corpus des mythes et légendes traditionnels japonais, séduisant à la fois le marché japonais, mais également une clientèle occidentale en quête de qualité et d'originalité. Les oeuvres de Miyao Eisuke furent d'ailleurs présentées à plusieurs reprises lors des expositions universelles de l'époque, en tant que témoignages universels du haut degré de sophistication des arts japonais. Le corpus de Miyao Eisuke présente plusieurs œuvres reprenant le sujet du porteur de cloche, néanmoins, notre œuvre peut se démarquer par sa taille. Elle reprend le thème de Musashibo Benkei portant la cloche géante du temple Mii-Dera, un sujet mythique, emprunté au folklore japonais, qui fut une source d'inspiration pour de nombreux artistes. Musashibo Benkei était un personnage historique et légendaire du Japon féodal, qui aurait vécu au XIIe siècle. Benkei était un moine guerrier, également connu sous le nom de Yamabushi, et qui faisait partie d'un groupe de moines bouddhistes associés à des pratiques ascétiques et à des compétences martiales. Ce thème fut à de maintes reprises utilisé, faisant de Benkei un personnage emblématique du théâtre Kabuki, mais également représenté dans des oeuvres graphiques, telles que les estampes ukiyo-e (cf. Illustation 1 et 2), ainsi que en format miniature dans la confection de netsuke (cf. illu. 3), okimono ou bien en sculpture comme l'illustre notre pièce.

Vente terminée

Estimation

10 000 € - 15 000 €

Adjugé à

11 500 €

Département

  • Address  

    17 rue de la Grange Batelière
    PARIS 75009
    France

  • Téléphone   +33(0)147279329
  • Email   asie@millon.com

Notre équipe

Chang TaHsi

TaHsi CHANG

nathalie mangeot - Commissaire priseur

Nathalie MANGEOT

Jean GAUCHET

Jean GAUCHET

EUGENIE PROVOST

Vous pourriez aimer

Créer votre alerte
Lot 162

Kawase Hasui (1883-1957)

"Vue sur le village le soir" Vers 1930 Nishiki-e, encre et couleurs sur papier, format koban, publié par Waranabe Shozaburo.
Lot 17

Casque de samouraï en fer dit "kabuto"

La bombe à huit lamelles en fer et clous, le shikoro en métal laqué à deux lamelles reliées par des cordons de soie verte et orange, les fukigaeshi...
Lot 180

Tanto

Le fourreau saya en laque nashiji bleutée, est orné d’un sageo tressé en soie claire. Le manche est recouvert d’un tressage hineri maki en soie sur...

Nos actualités et événements vous intéressent,
inscrivez-vous !

Skip to top