ESOTERICA
le 7 juin 2021 à 10h00

BIBLIOPHILIE
BIBLIOTHEQUE PACHIAUDI

Vente terminée

Estimation : 2 500 € - 3 000 €

Adjugé à 2 400 €

Vous avez un objet similaire ?

Nos experts estiment
vos objets gratuitement chez vous ou en ligne

Descriptif

BIBLIOTHEQUE PACHIAUDI

Alchimie - Manuscrit XVIIe s. Le Revelateur du Grand Secret des Philosophes où Les Disciples d'Hermes et les Rechercheurs du grand œuvre trouveront tres clairement expliquées toutes les choses necessaires pour leur travail. La page prochaine indique les traitez contenus dans ce livre que j'ay separé en deux tomes affin que le volume ne fut si gros. [Genève], [Samuel de Tournes], [1688].
In-8 de 354-[11] pp. Basane blonde, dos à nerfs, titre doré au dos "Les Disciples d'Hermès", sous étui à rebords (rel. moderne). Qqs mouillures rousses marginales.
Traduction française manuscrite du début du XVIIIe s. apparemment inédite de l'ouvrage attribué au moine italien Antonius de Abbatia (c. 1350) publié en latin chez Samuel de Tournes en 1688 sous le titre "Magni philosophorum arcani revelator". Avec une planche d'instruments dessinés à l'encre copiant exactement la planche gravée de cette édition.
Selon Ernest Bosc (Bibliographie générale des sciences occultes, n°93), ce traité a eu 3 éditions (en latin) en 1672, 1688 et 1702.
Intéressante provenance : une notice manuscrite moderne copiant l'extrait du Journal des Savants de 1688 consacré à cette édition précise : "c'est le manuscrit de Louis (Léo) Mérigot" (secrétaire d'Oswald Wirth, ami et exécuteur testamentaire du Comte Pierre Vincenti, dit P.V. Piobb).
"L'Auteur de cet ouvrage promet positivement de révéler le secret du grand œuvre que les anciens Philosophes ont couvert de ténèbres mystérieuses. Avant que d'en venir à l'exécution de la promesse il avance comme une chose constante que tous les métaux sont composés de soufre & de mercure unis en une seule substanc. Il n'entend pas le mercure commun mais le mercure qui étant lié avec le soufre par une chaleur minérale se convertit en quelque métal parfait ou imparfait (…)" Journal des Savants, 1688, p. 238.

L'expert