Art Moderne
le 31 mars 2021 à 14h00

Tableaux modernes ( 1870-1945)
Pablo PICASSO (Malaga 1881 - Mougins 1973)

Tête de taureau

Pablo PICASSO (Malaga 1881 - Mougins 1973)
Pablo PICASSO (Malaga 1881 - Mougins 1973)
Pablo PICASSO (Malaga 1881 - Mougins 1973)
Pablo PICASSO (Malaga 1881 - Mougins 1973)
Pablo PICASSO (Malaga 1881 - Mougins 1973)
Pablo PICASSO (Malaga 1881 - Mougins 1973)
Pablo PICASSO (Malaga 1881 - Mougins 1973)
Pablo PICASSO (Malaga 1881 - Mougins 1973)
Pablo PICASSO (Malaga 1881 - Mougins 1973)
Pablo PICASSO (Malaga 1881 - Mougins 1973)
Pablo PICASSO (Malaga 1881 - Mougins 1973)
Pablo PICASSO (Malaga 1881 - Mougins 1973)

Vente terminée

Estimation 5 000 € - 7 000 €

Adjugé à 17 500 €

Vous avez un objet similaire ?

Nos experts estiment
vos objets gratuitement chez vous ou en ligne

Descriptif

Pablo PICASSO (Malaga 1881 - Mougins 1973)

Tête de taureau

Dessin au stylo bille , sur un menu du glacier "La Chaumière" à Sanary Sur Mer
12 x 17 cm
Dédicacé "à Lina Picazos", daté "el 16.8.58" en haut et signé en bas à droite.
(quelques rousseurs)

Provenance :
Offert par Pablo Picasso à Lina Picazos, alors âgée de 14 ans

Cet évènement est relaté dans l'ouvrage de Madame Hélène PARMELIN "Picasso sur la place", éditions Julliard, page 247 :

" Nous étions assis sur le petit port de Sanary, à la
terrasse du glacier. Picasso, qui reconnaît les Espagnols à cent mètres, s'adressa soudain à une petite fille qui nous servait, et lui demanda si elle était Espagnole.
- Oui, monsieur.
- Et quel est ton nom ?
- Picasso.
Tout le monde se regarde, et regarde l'innocente avec des yeux de suspicion. Pas du tout: elle ne sait pas du tout avec qui elle est en train de parler.
Picasso est enchanté. Il commence la conversation. Elle s'appelle vraiment comme ça, mais ça s'écrit un petit peu autrement.
Il l'envoie chercher un papier, et en l'honneur de son homonyme, il fait un beau dessin.
Elle court le ranger dans son armoire.
Puis on part pour Toulon diner aux Deux Chapons"

Un certificat de Monsieur Claude Picasso sera remis à l'acquéreur.
Nous remercions Picasso Administration de nous avoir confirmé l'authenticité de cette oeuvre.