ART PRECOLOMBIEN dont COLLECTION AURANCE
le 18 septembre 2019 à 15h30

ART PRECOLOMBIEN

Vente terminée

Estimation : 6 000 € - 8 000 €

Adjugé à 8 800 €

Vous avez un objet similaire ?

Nos experts estiment
vos objets gratuitement chez vous ou en ligne

Descriptif

Prêtre-Seigneur assis dans une position hiératique, ses mains disposées les paumes symboliquement vers l’avant. Il porte un pagne à deux pans rectangulaires entrecroisés maintenus entre eux par une ceinture. Son torse est orné d’un riche collier de jade et deux « tambas » circulaires décorent ces oreilles. Son visage est protégé par deux cuirasses destinées à éviter les impacts de la balle en caoutchouc au cours du jeu rituel de pelote. Le front est agrémenté de deux griffes félines en relief et il porte une couronne à panache dirigée symboliquement vers le ciel. Son expression hiératique, grave et concentrée nous suggère un seigneur se préparant probablement pour le jeu rituel.
Terre cuite orangée avec restes de polychromie.
Un bras cassé collé, restaurations à l'arrière n'excédant par 10% de la masse globale de l'oeuvre. Quelques manques visible sur la coiffe.
Maya, Ile de Jaïna, Etat de Campeche, Mexique. Epoque Classique, 550 – 900 ap JC.
28 x 11 x 9 cm
Restaurations à l’arrière n’excédant pas 5% de la masse global de l’œuvre. Bras et jambes cassé-collé. Manque sur la partie haute gauche du bandeau maintenant la couronne de plume. Etat de conservation général correct.

Provenance :
- Ancienne collection parisienne constituée dans la première moitié du Xxème siècle.
- Olivier Le Corneur, Paris, février 1963

Publication :
- RAGON, Michel (dir.), Univers des Arts, Editions Félix Touron, 1965, Les Encyclopédies, p. 308, fig. 2.

Bibliographie : Maya, Peter Schmidt, Mercedes de la Garza, Enerique Nalda, edition Bompiani, Venise 1998, page 542, fig. 102, pour une œuvre très proche conservée dans les collections du musée du Campeche, Mexique (inv. 10-342-693).

L’art maya se révèle à son apogée dans la production de statuettes en terre cuite comme celle-ci.
Elles représentent entre autres des scènes de la vie quotidienne, des nobles vêtus de leurs plus beaux ornements, des guerriers ou bien encore des prêtres (comme c’est ici le cas). Provenant pour la plupart de l’Île de Jaïna située au large de la Côte Ouest de la péninsule du Yucatan, ces œuvres témoignent d’une grande richesse historique et stylistique. L’Île abritait notamment un centre cérémoniel de première importance entouré d’habitations modestes. Un nombre très important de sépultures, on en compte environ vingt mille, indique que Jaïna servait de nécropole à la population du continent et ceci durant au moins cinq siècle.
Notre œuvre se distingue par sa taille importante, la noblesse du prêtre représenté et l’association de celui-ci au jeu rituel de pelote. Son visage présente les traits caractéristiques mayas : le front plat, les yeux étirés par la compression cranienne rituelle le nez fin et longiligne prenant sa source au centre du front et les lèvres ourlées, dessinées avec soin.



--
Priest-Lord seated in a hieratic position, hands symbolically forward.
Orange-coloured backed earth, restauration behind (but not more 10% of the art work), some lacks apparent on headdress.
Maya, Jaïna Island, State of Campeche, Mexico. Classical period, 550-990 AD
11,02 x 4,33 x 3,54 inch