ARTS DU LIVRE & TABLEAUX ORIENTALISTES
le 3 décembre 2018 à 14h00

Textile

Vente terminée

Estimation 8 000 € - 12 000 €

Adjugé à 11 500 €

Vous avez un objet similaire ?

Nos experts estiment
vos objets gratuitement chez vous ou en ligne

Descriptif

Fragment de lampas aux béliers
composé de soie, tissé de fils rouge, vert, miel et bleu, le motif formant une procession de béliers portant un collier de perles autour du cou avec un ruban flottant, comme c'était la coutume pour les animaux de la maison royale. (En l'état).
Asie Centrale, 6e-7e siècle
Dimension du plus grand: L. 58 cm

A fine Sogdian silk Samite textile fragment, Central Asia, 6th/7th Century
silk woven with red, green, honey and blue threads, depicting a procession of rams.
A Carbon Test from CIRAM, confirms a datation between 556 and 640 AD.

Ces fragments, remarquablement bien préservés, ont pu être fabriqués dans un centre sassanien en Iran ou même en Irak. Les œuvres impériales sassaniennes de cette qualité ont été appréciées le long de la route de la soie et ont atteint l’est de l’Asie centrale et la Chine. Ces textiles sont des produits de luxe qui ont fait leur place dans les cultures nomades d'Asie centrale.
La stylisation schématique et le dessin géométrique sont typiquement sogdiens. Le bélier est probablement associé à un élément de la mythologie zoroastrienne. Le bélier peut être retracé jusqu'au dieu Verethragna (emblématique de la valeur) et ses représentations sur le travail du métal sassanien ont été associées à la gloire ou à la fortune et au thème du banquet royal (Gunter et Jett 1992, p.133-7, no. 19).
Un fragment du même tissu est conservé au Metropolitan Museum de New York, (inv. N°2005.134), et fut exposé New York. The Metropolitan Museum of Art. "Buddhism Along the Silk Road," June 2, 2012–February 10, 2013.

Un test au Carbone 14 du laboratoire CIRAM, en date du 13 Juin 2018, atteste d'une datation entre 556 et 640 de notre ère.