Pierre de Verclos

Pierre de Verclos

En 1920, Pierre de Verclos arrive à Nabeul et y fonde un atelier de céramiques qui s’inscrit dans la tradition incarnée précédemment par Chemla. Très vite, son atelier, appelé » la Fabrique « , prend de l’ampleur. Il recrute alors les frères Hassan et Hassin Abderrazak passés par les fabriques Tissier et Chemla.
C’est alors que s’engage l’âge d’or de la poterie artistique de Nabeul, entre 1925 et 1935, comme l’illustre la participation des fabriques aux expositions coloniales, en 1922 à Marseille et 1931 à Paris, couronnées par des récompenses et l’inclusion de céramiques dans la collection du musée permanent des colonies à Paris. En 1936, Verclos fonde un Centre régional d’arts indigènes à Nabeul pour rassembler des pièces d’artisanat puis, en 1937, un Centre coopératif artisanal pour produire et commercialiser l’artisanat local, après que deux coopérative l’Union des sociétés coopératives de l’artisanat utilitaire tunisien (USCAUT) et l’Union des sociétés artisanales de Tunisie (USCAT) — aient été mises en place. Atteint par la maladie vers 1936, l’atelier perdure sous la direction de sa femme Véronique jusqu’à l’indépendance.

Un trésor se cache peut-être chez vous...