Pierre CHAPO

Pierre CHAPO

Pierre Chapo naît à Belleville en 1927 au sein d’une famille d'artisans et grandit dans le Berry, à Vierzon, où il exprime d’abord sa sensibilité artistique par la peinture. C’est sa rencontre avec un charpentier de marine qui sera l’élément déclencheur d’une œuvre originale caractérisée par la fonctionnalité, l’harmonie des proportions et l’énergie tellurique contenue dans le bois.

D’abord inscrit à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, en spécialité architecture il y rencontre Nicole, étudiante en peinture et sculpture, qui deviendra sa femme et sa complice de toujours. Avec elle il voyage en Scandinavie, en Amérique Latine et aux Etats-Unis, s’imprégnant des manières de penser et de faire des artistes locaux. Fort de ces nouvelles manières d’appréhender la création, le couple fonde en 1957 la société Chapo, bureau d’étude en architecture et cabinet de décoration intérieure où l’ameublement est pensé comme un prolongement direct de l’architecture. Puis en 1958 ils ouvrent une galerie dans le Ve arrondissement où ils exposent les premières réalisations de Pierre qui sont des commandes, leurs formes s’adaptant aux contraintes des espaces auxquelles elles sont destinées.

Dès ses premières réalisations le travail du designer se fait jour dans des formes sculpturales issues d’un travail unique du bois massif (et notamment le chêne, le frêne et l’orme).
Souvent visibles, les assemblages sont les seuls ornements que Chapo tolère, l’harmonie générale provenant des proportions qu’il choisit de donner à ses meubles.
Mêlant le savoir-faire artisanal traditionnel à des influences du design contemporain, les meubles de Chapo font écho à l’épure de Frank Lloyd Wright et Charlotte Perriand autant qu’aux designers scandinaves et leur travail du bois. Avec toujours comme ligne directrice l’importance du fonctionnel, ses meubles présenteront plus tard la caractéristique d’être modulaires.
Cette approche séduit et afin de répondre à une demande toujours croissante, Pierre Chapo s’allie avec différentes unités de production. Il fonde en ce sens en 1971, le groupement d’intérêt économique L’Arbre, au sein duquel les éditeurs sont rémunérés sur la fabrication et la vente des meubles produits tandis qu’il perçoit un pourcentage des ventes.

Ce système permet à Chapo d’écouler davantage de mobilier, mais surtout d’étudier et expérimenter de nouvelles manières d’assembler le bois. Il fera notamment évoluer la technique du bois abouté (en usage dans l’industrie du meuble depuis les années 1950) en brevetant le système CHLACC . Permettant la création de volumes très particuliers à l’esthétique encore inédite, ce système et la collection Chlacc de 1979 connaît un succès rapide.

"Dans un bois aussi courbe que celui dont est fait l'homme, on ne peut rien tailler de tout à fait droit" disait Emmanuel Kant. Les meubles de Pierre Chapo vont en ce sens, en révélant sans ostentation les dessins secrets et uniques contenus dans les nœuds et veines du bois et au gré d’un vocabulaire formel singulier associant la radicalité du matériau brut à la sophistication du dessin.