Jean POUGNY

Jean POUGNY

Ivan Albertovich Puni (1892-1956), également connu sous le nom de Jean Pougny, est un artiste russe d’avant-garde.

Il est né à Kuokkala (alors Grand-Duché de Finlande dans l'Empire russe) dans une famille d'origine italienne. Il est le petit-fils d'un éminent compositeur italien de musique de ballet, Cesare Pugni. Son père, un violoncelliste, insiste pour qu'il suive une carrière militaire, mais Ivan décide plutôt de prendre des leçons privées de dessin avec Ilya Repin. Il acquiert son propre studio en 1909.

Puni poursuit sa formation formelle à Paris en 1910-11 à l'Académie Julien et dans d'autres écoles, où il peint dans un style fauviste dérivé. À son retour en Russie en 1912, il épouse une autre artiste, Kseniya Boguslavskaya, et rencontre des membres de l'avant-garde de Saint-Pétersbourg, dont Kazimir Malevitch et Vladimir Tatlin, avec lesquels il expose. Il effectue un second voyage à Paris en 1914, puis retourne à Saint-Pétersbourg en 1915. À ce moment-là, il commence à peindre dans un style cubiste qui rappelle celui de Juan Gris.

En 1915, Puni forme Supremus, un groupe d'artistes dédié à la promulgation du suprématisme, le mouvement d'art abstrait fondé par Malevitch, et expose pour la première fois à l'exposition 0,10. Malevich et Puni sont les co-auteurs du Manifeste suprématiste, publié en 1916, qui proclame un nouvel art abstrait pour une nouvelle ère historique.

Puni a également organisé les expositions Tramway 5 et 0,10, toutes deux tenues à Saint-Pétersbourg en 1915, auxquelles ont participé Malevitch, Tatlin, Popova et d'autres, et auxquelles Puni a contribué par des constructions, des readymades et des peintures. En 1915-1916, Puni, ainsi que d'autres artistes suprématistes, travaille au Centre folklorique du village de Verbovka. Il enseigne en 1919 à l’école d'art de Vitebsk sous la direction de Marc Chagall.

Puni et sa femme, Kseniya Boguslavskaya, émigrent de Russie en 1919, d'abord en Finlande, puis en 1920 à Berlin, où la première exposition composée entièrement de ses œuvres a eu lieu à la Galerie der Sturm. Pendant son séjour à Berlin, Puni conçoit également des costumes et des décors pour des productions théâtrales, et publie un livre critiquant le suprématisme.

Puni et Boguslavskaya s’installent à Paris en 1924, où son style change une fois de plus pour devenir une variante de l'impressionnisme. En France, il signe ses œuvres sous le nom de « Jean Pougny », dans le but d'éloigner sa nouvelle pratique artistique de celle qu'il avait en Russie. En 1946, Puni/Pougny devient citoyen français. Il meurt à Paris en 1956.