Henri Joseph HARPIGNIES

Henri Joseph HARPIGNIES

Henri-Joseph Harpignies (1819-1916) est un peintre français de l'école de Barbizon.

Il est né à Valenciennes. Il entra dans l’atelier de Jean Achard à Paris à l’âge de 27 ans. C'est auprès de lui qu'il acquiert les bases d'une solide technique de dessin constructif, qui caractérise si bien sa peinture de paysage. Après deux années passées sous sa direction, il se rend en Italie, d'où il revient en 1850.

Au cours des années suivantes, il se consacre à la peinture d'enfants dans des paysages et se lie avec Corot et les autres maîtres de Barbizon, dont les principes et les méthodes se reflètent dans dans son art personnel. Un lien d'amitié chaleureux l'unit à Corot, et les deux artistes se rendent ensemble en Italie en 1860.

À son retour, il remporte son premier grand succès au Salon, en 1861, avec sa « Lisière de bois sur les bords de l’Allier ». Après cette année-là, il expose régulièrement au vieux Salon ; en 1886, il reçoit sa première médaille pour « Le Soir dans la campagne de Rome », qui fut acquis pour la Galerie du Luxembourg.

Nombre de ses meilleures œuvres ont été peintes à Hérisson, dans le Bourbonnais (centre de la France), ainsi que dans le Nivernais et l'Auvergne.

Il a également réalisé des travaux décoratifs pour l'Opéra de Paris - le panneau de la Vallée d'Egérie, qu'il présente au Salon de 1870.

Il eut de nombreux élèves, parmi lesquels Émile Appay (1876-1935), Jeanne Rongier, Jane Le Soudier (1885-1976), Louis-Alexandre Cabié, Pierre Vignal, Raymond Verdun et Émile Dardoize (1826-1901).