Hans HARTUNG

Hans HARTUNG

Né en 1904 à Leipzig et mort en 1989 à Antibes, Hans Hartung est un peintre français d’origine allemande, souvent nommé comme le précurseur de l’avant-garde de la seconde moitié du XXème siècle. Il appartient au mouvement de l’abstraction lyrique. En 1928, après des études de beaux-arts à Munich, il se rend à Paris. Il est passionné par Rembrandt, Goya, El Greco, et par les expressionnistes allemands, dont il copie les œuvres en les simplifiant jusqu’à ce qu’il n’en reste que des masses colorées abstraites. Hartung peint des aquarelles ainsi que des toiles abstraites. Son style est caractérisé par sa spontanéité, ainsi que des formes reconnaissables tels que des tourbillons ou des gribouillis, et son œuvre est souvent associée à l’art de Pierre Soulages ou Vassily Kandinsky. En 1960, il remporte le grand prix de peinture lors de la Biennale de Venise. Dans les années 1960, son style change, et il favorise les peintures industrielles, se dédiant à la peinture acrylique dans des formats de plus en plus grands, et peint notamment à l’aide de balais, de peignes, et de branches. De nombreuses rétrospectives lui sont dédiées, et il obtient la Légion d’honneur ainsi que la croix d’ordre du mérite allemande pour son engagement contre le régime nazi pendant la guerre. En 1989, l’année de sa mort, il peint plus de trois cent toiles.

Un trésor se cache peut-être chez vous...