Skip to main content

La saison des ventes Souvenirs Historiques s'annonce royale !

La session Printemps-Été de la spécialité Souvenirs Historiques à Drouot se décompose en deux parties. Le 25 avril, salle 9, à partir de 18h, débute avec la vente « La Face des Rois ». Maxime Charron, expert maison, a sélectionné une vingtaine de pièces qui mettent en avant les portraits de figures royales et impériales, sur divers supports. Les pièces maîtresses incluent un portrait de Napoléon devant Moscou en flammes par Grun, un buste de Napoléon en marbre réalisé par l’atelier de Canova, une étude de Napoléon en costume de sacre par l’atelier de Gérard, et des profils en bronze de Joachim et Caroline Murat, présentés dans des cadres en marbre.

Le 26 avril, une seconde vente se concentra cette fois-ci sur les souvenirs historiques à travers des objets liés aux dynasties européennes. Parmi eux, le mobilier du grand salon du château de Rosny appartenant à la Duchesse de Berry, comprenant chaises, fauteuils, banquettes, un canapé et des écrans de cheminée, tous classés Monuments historiques. Concernant l'époque Bonapartiste, le coffre à bijoux de l’impératrice Joséphine, deux lorgnettes de théâtre ayant appartenu à Napoléon et Marie Louise, un porte lettres de Napoléon, une mèche de cheveux de Napoléon et de Joséphine, un emblème de drapeau des troupes du royaume des Deux Siciles, et un képi du général Joffre sont les pièces phares.

La vente propose également des objets d'arts décoratifs tels que des ployants sur château de Fontainebleau, des vases de la chambre de Marie Louise au château de Saint-Cloud en porcelaine de Sèvres et une assiette du service du Pape. Des couverts en argent du service de Napoléon, incluant une cuillère à café saisie à Waterloo, seront également mis en vente. Les autographes ouvriront la vente, avec 400 lots disponibles. 

Les deux ventes aux enchères organisées par le Département Souvenirs Historiques seront dirigées par Maître Alexandre Millon. 

 

Mobilier d’époque Empire de la Duchesse de Berry, provenant du grand salon du Château de Rosny

Composé de 11 chaises, 13 fauteuils dont 8 avec accotoirs garnis, 1 grand canapé, 1 paire de petits canapés, 1 paire d'écrans à feu et 1 paire de tabourets de pieds.

En acajou et placage d'acajou mouluré et sculpté, les accotoirs en crosse à décor de palmettes terminés par des enroulements, les montants sommés de rosettes, les pieds sabres, chacun marqué au feu R.57, étiquette manuscrite à l'encre Grandjean Tapissier sous la traverse postérieure, la couverture de tapisserie au point à fond jaune à décor de scènes mythologiques.

Un pied postérieur cassé sur un fauteuil, un pied postérieur remplacé sur un fauteuil, consolidations et restaurations, accidents à certaines garnitures.

 

 

Attribué à François-Honoré-Georges JACOB-DESMALTER (1770-1841).

Époque Premier Empire, circa 1815.

Chaises : H. 92 x L. 47 cm. Fauteuils : H. 94 x L. 63 cm. Fauteuils garnis : H. 100 x L. 67 cm. Grand canapé : H. 109 x L. 191 cm. Petits canapés : H. 102 x L. 125 cm. Écrans : H. 107 x L. 70 cm. Tabourets : H. 17 x L. 43 cm.

 

60 000 / 80 000 €

 

Ce lot est classé parmi les Monuments Historiques par décret du 6 septembre 1990. Il est notamment soumis à des restrictions quant à sa circulation hors du territoire français ; l’identité et les coordonnées de l’acquéreur doivent être communiquées au Ministère de la Culture et de la Communication. Merci de contacter le département pour tout renseignement complémentaire.

The present lot has been classed by decree on the 6th September 1990 amongst the French Monuments Historiques. Restrictions to its movement outside of the French territories therefore apply; the identity and contact details of the buyer must be given to the French Ministry of Culture and Communication. Please contact the department for any further information.

 

Desmalter_vente_paris

 

Provenance

- Possiblement Alexandre Edmond de Talleyrand-Périgord (1787-1872) et son épouse Dorothée de Courlande (1793-1862), duc et duchesse de Dino, au château de Rosny-sur-Seine.

- Marie-Caroline de Bourbon-Siciles, duchesse de Berry (1798-1870), au château de Rosny-sur-Seine, pour le Grand Salon.

- Comte Jules Polydore Le Marois (1802-1870), au château de Rosny-sur-Seine.

- Gustave Lebaudy (1827-1889), au château de Rosny-sur-Seine.

- Vente anonyme, Maître Rogeon, Hôtel Drouot, Paris, 18 octobre 1993, lots 123 et 124.

- Vente L’esprit français, Christie’s, Paris, 30 novembre 2016, lots 48 et 49.

- Collection privée, Paris.

Historique

La première mention de notre suite de sièges est celle de l’inventaire du château de Rosny dressé en 1818 où le mobilier de salon comprenait alors 2 canapés à deux places, 1 grand canapé, 8 grands fauteuils et 4 fauteuils à dossier rectangulaire, 12 chaises, 1 paire de tabourets de pied en placage et 1 paire de pare-feu. Le 4 juillet 1820, suite au décès du duc de Berry, un deuxième inventaire est dressé et la tapisserie au petit point à fond jaune à scènes mythologiques en grisaille, aujourd’hui subsistante, y est alors décrite. D’après Cécile Dupont-Logié, la broderie de cette garniture serait l’œuvre de la duchesse elle-même et de ses dames de compagnie (cf. Entre cour et jardin. Marie-Caroline, duchesse de Berry, Sceaux, 2007, p. 146, n° 94). Une étiquette manuscrite visible sur l’un des fauteuils révèle quant à elle le nom du tapissier Grandjean référencé au 39 rue de la Tonnellerie à Paris en 1811 (cf. J. de La Tynna, Almanach du commerce de Paris, Paris, 1811, pp. 77 et 331).

Il est important de noter que la Duchesse de Berry acquît le château en partie meublé, il est donc possible que notre salon ait été originellement livré pour Alexandre Edmond de Talleyrand-Périgord, neveu de Talleyrand, et son épouse Dorothée de Courlande, duc et duchesse de Dino, précédents propriétaires du domaine. Ainsi, la duchesse de Berry se serait contentée de renouveler les garnitures du mobilier de salon.

La marque au fer « R.57 » visible sur cet ensemble atteste de l’usage de ces meubles par la duchesse, cette marque correspond en effet à celle apposée sur l’ensemble du mobilier du château par la duchesse de Berry et se trouve également sur des pièces datables de 1821.

Jacob-Desmalter, à qui cette suite est attribuée, lui fournit un important ensemble de sièges et cela jusqu’à son exil. En 1824, celui-ci livra pour son château de Rosny une causeuse, un petit tabouret de pied et une paire de méridiennes en frêne incrusté d’amarante aujourd’hui conservés au château de Weinburg en Autriche (collection de la comtesse Charlotte Lucchesi-Palli). Cet ensemble de bois clair rappelle que la duchesse fut une des premières à acheter et mettre au goût du jour des meubles de bois indigènes sous la Restauration. Citons également un mobilier de salon comprenant six sièges mais de facture plus modeste et marqué « R.24 » et « R.27 » vendu chez Sotheby’s Londres, 14 avril 2011, lot 202.

Littérature

- B. de Brimont, « La duchesse de Berry. Un amateur illustre sous la Restauration », in L'Estampille L'Objet d'Art, février 1992, n. 255, p. 70.

- Marie-Caroline de Berry. Naples, Paris, Graz, itinéraire d’une princesse romantique, Paris, 2002, p. 169.

- Cat. expo., Entre Cour et Jardin : Marie-Caroline, duchesse de Berry, musée d’Île-de-France, Sceaux, 2007, p. 146, n° 94.

La presse en parle : 

Découvrez l'article de Point de vue sur cette vente exceptionnelle. 

 

 

Informations & Contacts

 

CATALOGUE DE LA VENTE

 

VENTE le 26 Avril à 14h

Exposition 24 et 25 avril

HÔTEL DROUOT - SALLE 9

 

Notre commissaire-priseur

Alexandre MILLON

amillon@millon.com

 

Notre responsable de la vente

Mariam VARSIMASHVILI

01 40 22 66 33

mvarsimashvili@millon.com

 

Notre expert

Maxime CHARRON

06 50 00 65 51

expert@maxime-charron.com

 

Obtenir une estimation gratuite dès maintenant

  • Réponse en 48h
  • Confidentielle
Votre estimation

Nos actualités

Les enchères font l'actu du sport

Le calendrier des seules ventes aux enchères  100% Sport propose deux ventes hors du commun.Le 8 juin, Gilles Veissière, arbitre international de Football, dispersera les souvenirs des evènements q

L'Orient des peintres & des photographes

Focus sur Voyage en Orient - Voyage en Espagne, 1859-1860, album de photographies réalisées par Louis de CLERCQ (1836-1901) et une Vue d'Alexandrie par Pierre TETAR VAN ELVEN (1828-1908), un d

Nos actualités et événements vous intéressent,
inscrivez-vous !

Skip to top