Catma ou Yastik aux çintamani Panneau de...

Lot 392
Aller au lot
10 000 - 12 000 EUR
Result with fees
Result : 8 300 EUR

Catma ou Yastik aux çintamani Panneau de...

Catma ou Yastik aux çintamani
Panneau de velours de Brousse tissé de soie crème et de fils métalliques à décor d'une rosace centrale solaire encadrée, six médaillons en forme de çintamani animés de tulipes et œillets émergeant de feuilles de saz stylisées. Petites bordures à décor d'arcatures ornées d'un motif floral. Franges. (Doublure. Usures)
Turquie, Bursa, 17e siècle
105x63 cm

An ottoman silk and metal-thread panel Yastik, Bursa, Turkey, 17th century, gold velvet voided on a cream ground, woven with central sun medallion surrounded and bordered by carnations, rosettes and tulips in çintamani medallions, each growing from trefoil saz leaves.

Au XVIIe siècle, à Bursa, siège de l’industrie ottomane de la soie, de tels yastiks décoreraient des banquettes basses - ou des divans - qui tapissaient les murs des intérieurs ottomans. Les murs eux-mêmes auraient probablement été recouverts de brocart, ajoutant à la riche atmosphère. Ottaviano Bon, un Vénitien vivant à Istanbul entre 1604 et 1607, a écrit à propos des pièces privées du sultan: "Les sols… avec leurs canapés… sont à une demi-coudée de terre… le tout recouvert des plus riches tapis persans… et des couettes pour s'asseoir et les coussins sur lesquels s'appuyer étaient tous les meilleurs brocarts en or et en soie » (cité dans Wearden, 1986, p.1).

In 17th century Bursa, home of the Ottoman silk industry, yastik such as this would decorate low benches – or sofa – that lined the walls of Ottoman interiors. The walls would themselves probably have been covered with brocade, adding to the rich atmosphere. Ottaviano Bon, a Venetian living in Istanbul between 1604 and 1607 wrote of the Sultan’s private rooms, ‘The floors…with their sofas…are about half a cubit from the ground…all covered with the richest Persian carpets…and the quilts for sitting on and the cushions to lean against were all of the finest brocades in gold and silk’ (quoted in Wearden, 1986, p.1).
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue