Maringka Baker (c. 1952 - ) Sans titre Acrylique... - Lot 281 - Millon

Lot 281
Got to lot
Estimation :
3000 - 3500 EUR
Maringka Baker (c. 1952 - ) Sans titre Acrylique... - Lot 281 - Millon
Maringka Baker (c. 1952 - )
Sans titre
Acrylique sur toile - 94 x 93 cm
Groupe Pitjantjatjarra - Amata - Nord de l'Australie Méridionale

Maringka Baker est une figure artistique de la région du Nord de l’Australie Méridionale. Elle est née vers 1952, dans le bush. Après la mort de ses parents elle est élevée par d’autres membres de sa famille (dont Anmanari Brown) et ira à l’école à Warburton mais s’enfuit pour rejoindre des parents à Ernabella. Plus tard, elle s'installe à Kaltjiti, où elle termine ses études et obtient un emploi à l’école. Elle va travailler un moment à la clinique de la communauté d’Irrunytju après l’obtention d’un diplôme. Elle s’installe ensuite avec son mari à Kanpi. Maringka possède un profond attachement à son pays et à ses connections spirituelles. Elle transmet ses connaissances à travers ses toiles. Elle se lance dans la peinture en 2004. Elle s’inspire de son Rêve de Dingo et raconte la création de collines par les Ancêtres Dingos. Parfois aussi elle décrit son Rêve des 7 sœurs (Kungkarrakalpa en Pitjantjatjara). L’autre thème de prédilection de cette artiste relate l’histoire de deux Sœurs (Minyma Kutjara Tjukurrpa) qui retournent chez elles. L’une d’entre elle va fabriquer des bâtons à fouir. La terre qui a vu ces événements est Wingelina. C’est surtout la façon très particulière de détailler le désert, de montrer les plantes en pleine floraison à l’aide de couleurs vives, qui ont fait son succès. Les toiles sont parfois dominées par les verts, souvent crus, qui tranchent avec la production des autres artistes aborigènes ; mais Maringka aime tout autant le rouge. Chez elle, rarement de lignes tracées à la brosses, mais juste des points, déposés en lignes qui forment des diagrammes, qui découpent la toile en grandes ou petites surfaces géométriques, des carrés ou des rectangles. Seuls quelques motifs, des petits cercles concentriques et les formes en fer à cheval (qui symbolisent les femmes ou les hommes autant
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue