Heures enluminées à l'usage de Limoges Limoges,...

Lot 24
Aller au lot
Result : 20 000 EUR

Heures enluminées à l'usage de Limoges Limoges,...

Heures enluminées à l'usage de Limoges Limoges, vers 1490 Heures de la bienheureuse Vierge Marie, à l'usage de Limoges, écrites & enluminées sur parchemin. Limoges, vers 1490. Reliure ancienne d'ais de bois recouverts de velours rose fin-de-saison; dans un emboitage moderne de papier marbré. Composition: Texte écrit sur une colonne de 15 lignes, à l'encre brune. Lettrines champies d'azur, carmin & or. Rubriques en azur, rouge & or. Dimension du feuillet: 194 x 147 mm. Justification: 121 x 78 mm Foliaison (seulement 4 réclames): 131ff + 2ff blancs in fine. Distribution liturgique: *ff 1 à 12: Calendrier avec de nombreux saints limousins: 22 mai, saint Loup, évêque de Limoges; 17 mai, Apparition de saint Martial, évêque de Limoges; 31 mai, saint Martial; 7 juillet octave, saint Martial; 6 septembre, saint Loup; 18 septembre, saint Gaucher, prieur d'Auteuil, au diocèse de Limoges; 6 octobre, saint Pandulphe, abbé de Gueret; 10 octobre, Translation de saint Martial; 25 octobre, saint Front, évêque de Périgueux; 12 novembre Translation de saint Martial. * Heures de la Vierge à l'usage de Limoges: ff 13 à 80 * Heures de la Vierge à l'usage de Rome: ff 80 à 106. * Psaumes pénitentiels & Litanies avec saint Martial: ff 107 à 123. * Heures de la Croix: 123 verso à 126. * Heures de la Saint-Esprit: ff 127 à 129. * Oraison Obsecro (en français):ff 130 à 131. Illumination: 7 grandes illustrations (2 enluminées & 5 dessinées), 1 vignette dessinée & 5 marges enluminées *f 13: grande enluminure (Annonciation à la Vierge Marie) *f 30, f 40 verso, f44 verso ,f47 verso,f50: marges enluminées *f 59: grand dessin prêt à enluminer (Visitation de sainte Élisabeth à la Vierge Marie; drôleries dans les marges) *f 67: grand dessin prêt à enluminer (Nativité du Messie) *f 80 verso: grand dessin prêt à enluminer (Ensevelissement; drôleries dans les marges) *f 107: grande enluminure (David priant) *f 123 verso: grand dessin prêt à enluminer (Crucifixion du Seigneur; drôleries dans les marges) *f 127: grand dessin prêt à enluminer (les Apôtres réunis dans l'attente de l'Esprit-Saint; drôleries dans les marges) *f 130: petit dessin prêt à enluminer (Vierge à l'enfant) Ex-libris:f131 verso, ex-libris manuscrit à l'encre brune: « Ce livre appartient à Pierre Nallet. Ceux quy le trouveront auront la bonté de luy remettre. Il leur donnera bonne récompense. Fait à Charroux le 16 juin 1737. Pierre Nallet. » Provenance: n° 7 de la collection G. Moreau, dispersée en 1934; Drouot 27 mars 1972. Nota bene: il est possible qu'au XIXe siècle on ait repris la peinture de quelques marges ou de quelques enluminures. « Intéréssant livres d'Heures réalisé dans le Limousin, par un atelier non identifié, un brin naïf. Le dessin tel qu?il apparait dans les illustrations non peintes, est très bon. Le peintre qui a mis en couleur l'Annonciation n'est probablement pas le même que celui du David priant. L'Annonciation de ce manuscrit revient peut-être à l'enlumineur en titre de Charles d'Angoulême à partir de 1484, actif à la cour de son seigneur à Cognac: Robinet Testard. C'est en effet dans la Présentation au Temple des Heures de Charles d'Angoulême réalisée vers 1482-1485 que l'on trouve des comparaisons avec l'Annonciation des Heures à l'usage de Limoges.: l'architecture avec ses fines colonettes et les cabochons sur la robe du grand prêtre comme ici sur celle de l'ange. La douceur du visage de la servante équivaut à celle de l'ange dans l'Annonciation (F. Avril, Les manuscrits à peintures en France 1440-1520, Paris, BNF, cat. expo. 1993, p. 405). Le reste de la décoration revient à des artistes locaux. L'enlumineur du David en prière est maladroit mais les esquisses sont d'un tracé pur. Le dessin de la Crucifixion peut être rapproché d'une enluminure peinte dans un autre livre d'heures à l'usage de Limoges (Paris, BnF. lat. 1396). L'enterrement dans le charnier présente des caractéristiques de l'enluminure locale comme la grosseur des visages, le raccourci assez réussi d'un des hommes mettant en terre le cadavre et le profil réaliste de son second au mouvement du bras puissant. Il s'agit là d'un témoignage important de l'enluminure limousine à l'époque des peintres d'émail comme Nardon Pénicaud ou encore le Maître du Triptyque d'Orléans. La disposition particulière de l'ordre des textes est également fréquente à Limoges. » (I.D.). L'intérêt principal de ce manuscrit réside dans l'inachèvement des enluminures: le dessin est à l'état brut. Cela permet de mieux comprendre le fonctionnement des ateliers. Il est excessivement rare de trouver de tels spécimens de dessins préparatoires à l'enluminure. très intéressant livre d'heures
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue