Nos perles rares

Retour à la liste

 

Adjugé 494 000€

 

Henri Matisse, La Villa Bleue à Nice, 1918

Découverte d’un cinquième tableau de l’idyllique série, la Villa Bleue de Henri Matisse, réalisé à Nice en 1918 et répertorié dans les Archives Matisse.

Henri Matisse arrive à Nice en décembre 1917. Il est instantanément fasciné par la lumière du Midi et ses tonalités argentées. «Quand j’ai compris que chaque matin je reverrais cette lumière, je ne pouvais croire à mon bonheur. Je décidai de ne pas quitter Nice, et j’y ai demeuré pratiquement toute mon existence. » Malgré la guerre Matisse ne s’arrête pas de peindre et continue ses recherches autour de la lumière qu’il avait initié à Saint Tropez en 1904 avec Paul Signac, puis à Collioure en 1905 avec André Derain et au Maroc. Mais c’est à Nice que la lumière va transcender son œuvre. Il y réalise ses œuvres de maturité les plus importantes.

A travers la correspondance que Matisse adresse à Camoin nous avons le témoignage que cette série de tableaux de la Villa Bleue et de ses environs l’aura passionné durant plusieurs semaines.  Ainsi il s‘installe pendant deux mois sur les hauteurs de Nice pour être au plus près de cette nature et de cette architecture qui le fascine, suite à la réquisition par les Allemands de l’hôtel Beau Rivage dans lequel il logeait. Ce travail en série opéré par Matisse nous offre l’opportunité de rentrer dans l’intimité du peintre, de comprendre son processus créatif et la vision qu’il a voulu rendre de ce paysage qui le subjugué. « J’ai fait tout à l’heure une sieste sous un olivier et ce que je voyais était d’une douceur de rapport attendrissante. Il semble que c’est un paradis qu’on n’a pas le droit d’analyser, et pourtant on est peintre, N. D. Ah ! c’est un beau pays Nice ! Quelle lumière tendre et moelleuse malgré son éclat. » 
 
A ce jour nous connaissons cinq œuvres peintes en 1918 par Matisse de la Villa Bleue. L’une d’entre elles a été acquise très tôt par Alfred C. Barnes en 1925 auprès du marchand Paul Guillaume et aujourd’hui visible à la Collection Barnes à Philadelphie.

Notre paysage de la Villa Bleue, plus audacieux que les autres tableaux de la même série, nous interpelle de part sa composition avant-gardiste. Henri Matisse ne s’attache pas simplement à nous dépeindre un paysage paradisiaque mais cherche à susciter une émotion, à travers différents moyens que sont la lumière, les couleurs et la disposition des éléments. L’arbre placé au centre de la composition est le sujet principal de l’œuvre. La force du paysage est accentuée par l’élongation du tronc et des branches. Le noir du tronc considéré comme une couleur par Henri Matisse contraste avec le bleu céleste du ciel, et procure une dimension spirituelle forte. A travers cette recherche d’expressivité, Matisse affirme sa volonté de renouveler sans cesse le langage pictural comme son contemporain Pablo Picasso à la même période. 

 

So Unique! Une Oeuvre, une vente!

Jeudi 10 mars 2021,

En Salle VV - 3, rue Rossini - 75009 Paris

 

Estimation : 150 000 / 200 000€

 

Nous remercions chaleureusement la galerie Marek and Sons pour sa participation et son aide précieuse à cette vente.

Un trésor se cache peut-être chez vous...

Nos experts estiment gratuitement vos objets

Millon près de chez vous...

Trouvez un expert Millon
près de chez vous