DIODORE de SICILE. Bibliothecae historicae...

Lot 210
Aller au lot
300 - 400 EUR

DIODORE de SICILE. Bibliothecae historicae...

DIODORE de SICILE. Bibliothecae historicae libri quindecim de quadraginta… [Genève], Henri Estienne, 1559.
In-4 de (6) ff., 847 pp. Veau brun ép., encadrement à froid sur les plats avec gryphon doré au centre et fleurons dorés en écoinçons, dos à nerfs très restauré en veau plus clair, empiétant largement sur les plats. Epidermures et coins très usagés, angle inf. des premiers et tout derniers ff. rongé. Ex-libris de l'Abbé de Tascher, aumônier du Duc de Penthièvre (et grand-oncle de Joséphine).
"Première et belle édition de dix des quinze livres dont se compose ce volume. Elle est dédiée par Henri à son mécène Huldrich Fugger, que dans son épître il conjure de continuer à ne rien épargner pour découvrir et rendre à la lumière les bons et anciens livres." Renouard, Annales de l'Imprimerie des Estienne, 117-118.
Belle édition du grand éditeur et imprimeur Henri II Estienne (1528-1598) : fils de l'imprimeur Robert Estienne et petit-fils de l'imprimeur Henri I Estienne, Henri effectua, en bon humaniste de la Renaissance, plusieurs voyages en Italie, à partir de 1547, où il découvrit de nombreuses bibliothèques et étudia de nombreux manuscrits d'auteurs anciens. Depuis Genève (où son père Robert qui, après avoir été nommé imprimeur du roi, était parti s'établir pour des raisons religieuses), Henri Estienne imprima ses premiers livres en 1557. Ruiné par ses voyages, son imprimerie survivait grâce à la protection d'Ulrich Fugger (1528-1584), richissime et brillant héritier d'une famille de banquiers et marchands du Saint Empire. Par reconnaissance envers ce dernier, Henri Estienne prit le titre d'"imprimeur de Fugger" ("illustrisviri Huldrici Fuggeri typographus") et le conserva tant que vécut son protecteur.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue