XVIIIe siècle - Révolution - Empire. Bel...

Lot 93
Aller au lot
100 - 150 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 90 EUR

XVIIIe siècle - Révolution - Empire. Bel...

XVIIIe siècle - Révolution - Empire. Bel ensemble de documents manuscrits et autographes de personnalités politiques et militaires de la fin du XVIIIe siècle : Duc de Choiseul, comte de Narbonne-Lara, Maréchal de Noailles, Cervoni.
1° CHOISEUL (Etienne François de Stainvillen Duc de, 1719-1785), document manuscrit signé "Louis" (par ou pour Louis XV) et contresigné "Le Duc de Choiseul" 1 p. in-4, concernant la charge de lieutenant du dénommé Maillard. Comte de Stainville, puis duc de Choiseul (1757), puissant homme d'État : ambassadeur (1753-1758), secrétaire d'État aux Affaires étrangères (fin 1758-1761 ; 1766-1770), à la Guerre (1761-1770), à la Marine (1761-1766). Appuyé par Mme de Pompadour il fut envoyé ambassadeur à Vienne négocier le mariage de Louis XVI avec la fille de Marie Thérèse Parvenu avec l'aide d'une favorite, il dût sa chute à l'influence d'une autre favorite qui fit exiler dans sa terre de Chanteloup. Après la mort de Louis XV, malgré l'influence de Marie Antoinette, Louis XVI, tout en faisant cesser son exil, ne le rappela pas au pouvoir, croyant qu'il avait été pour quelque chose dans la mort du Dauphin son frère.
2° NARBONNE-LARA (Louis, comte de, 1755-1813), lettre manuscrite signée "L. de Narbonne", Paris, le 5 février 1792, 1 p. in-4 : "J'ai l'honneur de vous prévenir Monsieur que le Roi a bien voulu vous nommre à la place de colonel du 42e régiment (…)" On le disait fils naturel de Louis XV ; il adopta cependant les idées révolutionnaires et fut ministre de la guerre en 1792. Son dévouement à la cause de Louis XVI après le 10 août le fit décréter d'accusation, mais grâce à son amie Mme de Staël, il put émigrer à Londres. Il revint en France sous l'Empire, il était fort apprécié de Napoléon avec lequel il fit la campagne de Russie comme aide de camp. Quelque temps avant sa mort l'Empereur l'avait envoyé à Vienne comme ambassadeur.
3° Maréchal de NOAILLES (Louis, duc de, 1713-1793), lettre manuscrite signée "Le Mal de Noailles", Saint Germain, 6 août 1784, 1 p. à M. Maillard : "J'ai reçu Monsieur la lettre que vous m'avez écrite le 24 du mois de juin dernier pour me faire part de votre arrivée en Corse (…)" Nommé Maréchal de France par Louis XVI en 1775, il fut ensuite nommé Gouverneur du Château de Saint Cloud, poste qu'il occupa jusqu'à la Révolution. Il mourut à temps pour ne pas monter sur l'échafaud. Sa femme malgré son grand âge n'en fut pas préservée.
4° CERVONI (Jean Baptiste, 1770-1809), document imprimé et manuscrit sur papier à entête de la République Française, Quartier Général de Marseille, 11 fructidor an 9 (29 août 1801), 1 p. in-4, autorisation de congé pour le lieutenant Kolb. Général français né en Corse d'un père qui avait combattu avec Paoli dans la guerre de l'indépendance. Il s'engagea à l'âge de 17 ans. Il était donc officier en 1789. Grâce à son instruction il avança rapidement. Il fut nommé colonel au siège de Toulon en même temps que Bonaparte était nommé général de brigade. Général de division en 1799, il fut après le 18 brumaire commandant du département du Sud Est. En 1809 il fut nommé chef d'Etat Major de Lannes et eut la tête emportée par un des premiers coups de canon qui fut tiré à la Bataille d'Eckmülh.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue