lot de 48 factures diverses : 1. Sept Factures...

Lot 74
Aller au lot
500 - 900 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 700 EUR

lot de 48 factures diverses : 1. Sept Factures...

lot de 48 factures diverses : 1. Sept Factures sur Commerce des Sangsues de 1858 à 1897 aux Formas iin-4°et in-8° se décomposant comme suit : A. « Droguerie. Herboristerie. Sangsues, P. Lelievre, 40 rue St Merri à Paris » 1848. B. « Commerce de Sangsues en gros, Guérillon 21 Cours Morand, à LYON » 1866. C. « Commerce de Sangsues. Pharmacie Missonier à St Flour, 1868. D. « Lamolle. Commerce spécial de Sangsues, rue du Plan de l’Aspic à Nîmes. » 1859. E. « Maison joseph Martin 14 Rue Montmartre à Paris. Sangsues de toute espèce et de toutes provenances» 1858. F. « Félix Briez Pharmacien à Lécluse (Nord) 1897, Sangsues en gros. ». G. « Commerce de Sangsues en gros, H. Esquirol 16 Gde Rue à Carcassonne » 1873. 2. Deux Factures gravées : Une à l’en tête de Rousseau, Faïencier breveté de la Cour, Paris, Rue Coquillière N°43, l’autre sous le même nom en tant que Faïencier du Roi et des Princes. Une daté 1826 et l’autre sans date dans date. Une page au format in-8 et 1page au format grand in-folio. Vignettes Royales. 3. Facture datée de 1829 à Paris (Taille : 37 x 24 cm) à l’en-tête gravée, remplie à l’encre avec 3 vignettes royales de la société Ebeling et Cie Tailleurs du Roi, du Duc de Berry, du Duc d’Orléans, du Duc de Chartres du Duc de Bourbon, rue de Richelieu, N°93 précisant qu’il a été fourni à Monsieur CASANOVA, un gilet de soie royale à shale, un pantalon de casimir noir, une redingote bronze, bandes avec boutons de soie, un habit de drap bronze, (etc.)… pour 600 Francs. 4. Lyon (69) : cinq Factures de 1848 à 1861 se décomposant comme suit : A. « Manufacture de Balances bascules J.B. Maag, Balancier-Mécanicien à Lyon » 1849. B. «Fabrique de Corsets, 16 rue Tupin à Lyon. Adèle Duchamp & Cie. » 1861. C. « Sève-Lioger » 1 rue de la Barre à LYON, Papeterie en gros (3 pièces). 5. Deux Factures au format in-4 concernant l’apéritif Picon établies à Marseille (13) à l’entête « Amer Africain » de 1877 et « Amer Picon » de 1889 de « G. PICON Inventeur et seul Fabricant à Philippeville, Constantine et Bône (Algérie) » 6. Quatre Factures avec Vignettes de 1865 à 1872 établies à Toulouse (31): A. « Manufacture de Passementerie pour Meubles. J. Dunac, 10 Place Rouaix, à Toulouse. 1866 avec sa (vignette montrant une vue intérieure de la filature. B. « Louis Planet. 11 rue Temponnière à Toulouse. Dépôt de Papiers à cigarette de toutes les marques. » 1865. C. « L. Nègre. 92 rue Pargaminières, en face du Temple des Protestants. Fabrique de Papier à Cigarette à l’Étoile. » 1865. D. « Teinturerie nouvelle. Maison A. Causse. 8 Avenue Lafayette, en face le théâtre des Variétés, à Toulouse. » 1872 avec vignette montrant la devanture de la Boutique. 7. Quatre pièces gravées d’époque Napoléon III : A. «Triefus & Ettinger » Fabrique de Tabletterie et de Maroquinerie fine, Paris 1867. B. Henri Cribier, 77 rue Rambuteau, Aiguilles, Épingles, Hameçons, Paris 1861. C. Foex & Cie Manufacture de Bronzes d’Église, fournisseur de l’empereur, Paris 1865. D. Publicité : Godard Frères 60 av. Saint Ouen, pour des fêtes Aéronautiques. (Second Empire). 8. Une facture de 1861 établie à Nancy(54) « POSTEL Doreur, rue des Dominicains, N°1, à NANCY. » au format in-4 avec une belle gravure entête. 9. Huit factures d’époque Ier Empire de Fournisseurs de L’Empereur Napoléon 1er Et de L’Impératrice datant de 1809 à 1812 : A. L.H. Le Roy Marchand de Modes de Sa Majesté L’impératrice (Marie-Louise). Rue de la Loi N°89, à Bruxelles, Hôtel Boutin : Commande de Mme MERCIER, Paris 1er Février 1811 – 1page au format in-4° avec entête gravé. B. « Au Vase D’or » Marguerite Joaillier de la Couronne, tient son Magasin Rue st Honoré, N°1777 : Commande établie à Paris en 1809. C. Pitaux, Marchand Bijoutier ordinaire de Sa Majesté l’Impératrice et Reine, « À La Corbeille Galante » Rue Vivienne, N°17, à Paris, tient Orfèvrerie, Joaillerie et Bijouterie » 1809. D. Facture et Mémoire à l’entête « L.H. LE ROY Marchand de Modes de sa Majesté l’Impératrice» (de 1810 à 1812). E. « Corot, Marchand de Modes, rue du Bacq, au coin de quai Voltaire, la Maison faisant face au Pont des Tuileries, N°1, à Paris. » 1812. F Grand Mémoire, avec report de 7 pages in-folio. « Mmes Sagedieu Et Lejeune, Fait grand habits de cour, robes et Costumes, Habits de Bal et Corsets. Rue Neuve des Petits Pères, N°3, au coin du passage, et près la rue Neuve-de-Petits-Champs. ». G. Lettre à entête avec vignette royale de « Le Passementier », Frangier et Galonnier de Sa Majesté L’Empereur et Roi, par Brevet de sa Majesté. » 1812. H. Grand Mémoire de Serrurerie faits et fournis par Potie, Serrurier, rue de Grenelle à Paris, 1810. 10. Cinq factures et Mémoires d’époque XIX° concernant la sellerie et les voitures : A « Aux Jockeys, Boulevard Cerutti, en face la rue Choiseul, N°20, à Paris : Commande pour Mr de Mac Mahon (de l’An 8, vers 1805); « une selle anglaise avec étrier d’acier, une bride d’acier, une petite couverture blanche.. » Pièce signée Santerre qui tient magasin de Selles. B. Grand Mémoire fait, fourni et signé par Chabatka dit B0771e, sellier Rue de la Paix, N°21, à Paris le 9 mai 1820 à Mr de Passy pour des articles de sellerie pour ses chevaux, carrosses et cabriolets. C. Carte à payer de Louis Désavis Hôtel des voyageurs à Conflans-St-Honorine (78) avec le menu, café, liqueurs er frais de billard, du 5 sept 1841 (Belle vignette d’un carrosse attelée). D. Facture à l’entête «Gaullet, Fabrique de voitures avec garantie près les halles à Chaumont. B1166tion de 2 chevaux, 2 jours pour la réquisition du 22 Nov. 1870 (Guerre de 1870) (Belle vignette d’une voiture attelée) pièce signée « Gaullet ». E. Facture « Loys puiné et Compagnie, Commissionnaires expéditeurs, 19 rue Ste Avoye. Paris 1er Mai 1841. Propriétaires de Voitures accélérées et de Fourgons en Postes. Succursale à la chapelle St Denis, 41 rue Chabrol (belle vignette). Pièce signée « Loys ». 11. Sept Factures Ier Empire de l’An 12 (1804) à 1807 aux formats in-4° ou in-8° concernant les épiciers et droguistes se décomposant comme suit : A. « À L’image Notre-Dame », Rue des lombards, N° 34 et 50. Vendu et livré par Duponchel, marchand Epicier-Droguiste. Paris 16 ventôse An 12. B. « De Laurent & Gillet, marchands Épiciers-droguistes, rue des Lombards, au coin de celle des cinq-Diamants N° 49. » Paris An 12. C. « Aux Deux Provençaux, Marché aux Poirées, N° 12, Maison de commerce d’épiceries et de fruits de Provence, de Foulon Égasse. » Paris 1807 (2 différents). D. « Au Mortier D’or » Paris 1803, vendue par L. Michon, Droguiste et Marchands Epicier, au coin des Rues de l’arbre-sec et des Fossés Saint-Germain L’Auxerrois. » E. « À L’Olivier, Rue du Marché aux Poirées, du coin de celle de la cordonnerie, maison dite le Pâté et à la Halle N°1. BORREL, tient Magasin d’Epiceries et Fruits de Provence. » Paris 1807. (Commande d’Huitres.). F. « À La Pêche Miraculeuse, vis à vis le pont de la Tournelle, N°88, Port S. Bernard, Boutron tient magasin de toutes sortes d’Épiceries, en gros et en détail. Paris 1806. Remarque : Les factures de la vie courante, avec leurs Enseignes gravées, sont très rares, car par nature, peu gardées. 12. Trois factures gravées d’époque Restauration de 1818 à 1828 : A. « John Walker Rue de Richelieu, N°88, à PARIS, Fabricant de gants, bretelles, Ceintures, cols, & C. Breveté de S.M. Charles X, de S.A.R. le Duc d’Orléans, de S. M. l’Empereur & des Archiduchesses d’Autriche, de S.M. l’Empereur de toutes les Russies et de sa Cour... etc. » 1828. B. « Noël, rue Vivienne N°11, Fabricant de lampes à double courant d’air dans les dessins les plus modernes. Il tient un assortiment complet de tôles vernies… à Paris » Paris 1818. C. « À La Balayeuse, rue Neuve des Petits champs N°21. Melle Lebeuf, Marchande Lingère de leurs Altesses Royales, Monsieur frère du roi, Mme la duchesse de BERRY. Mme la Duchesse d’Orléans & de S.A.S. Mademoiselle. » 1818.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue