BAUDELAIRE (Charles, 1821-1867). L.A.S. "Ch....

Lot 366
Aller au lot
Estimation :
1200 - 1500 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 5 000EUR

BAUDELAIRE (Charles, 1821-1867). L.A.S. "Ch....

BAUDELAIRE (Charles, 1821-1867). L.A.S. "Ch. Baudelaire", datée du 12 juillet 1849, (destinataire inconnu) :
"Monsieur, je viens vous adresser une recommandation à laquelle j'attache bien du prix. Il s'agit de M. Shoman, musicien de grand talent, qui dit quitter Dresde, à la suite de journées révolutionnaires.
M. Shoman désire publier une étude sur le Tannhauser, et une série d'articles sur l'évolution de la musique.
Th. Gautier a du vous écrire en sa faveur, et il l'a fait, je n'en doute pas, en termes pressants.
C'est moins pour joindre au sien mon faible suffrage que je m'adresse à vous, monsieur, que pour rappeler à votre souvenir une si honorable recommandation.
Notre commune admiration pour Wagner me fait pressentir l'accueil favorable que vous reserverez à M. Scheman.
En lui donnant satisfaction, vous servirez la cause de celui que l'avenir consacrera le plus illustre parmi les maîtres,
et puis vous obligerez votre dévoué reconnaissant
Ch. Baudelaire."
Belle lettre autographe, répertoriée dans la Correspondance générale de Baudelaire recueillie par Jacques Crépet (éd. Conard, Paris, 1947, T.1, n°93). J. Crépet apporte, en note, un intéressant éclairage sur cette lettre : « Le nom de Schoman ne se lit pas nettement dans la pièce autographe. Or un certain Ludwig Schemann a donné en 1902, à Stuttgart, des 'Erinnerungen an Richard Wagner' où il raconte notamment qu’à l’âge de treize ans, son père, grand admirateur de Tannhäuser, lui en faisait jouer des morceaux. N’est-ce pas Schemann, dès lors, qu’il faudrait lire ici ? Le plus étonnant dans ce billet, c’en est assurément la date, car Tannhäuser ne fut révélé aux Parisiens (par la Société Sainte-Cécile) qu’en 1850. Baudelaire en avait-il entendu des fragments chez un particulier ? – il était entouré de bons musiciens : Boissard, Champfleury, Barbara, etc. – ou avait-il lu l’Analyse de la légende de Tannhäuser donnée par Liszt au Journal des Débats deux mois auparavan
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue