André QUELLIER (1925 - 2010) La fiancée... - Lot 163 - Millon

Lot 163
Aller au lot
Estimation :
200 - 300 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 380EUR
André QUELLIER (1925 - 2010) La fiancée... - Lot 163 - Millon
André QUELLIER (1925 - 2010)
La fiancée du roi de Garbe
Huile sur panneau
60,5 x 46 cm
Signé en bas à droite Quellier
Titré au dos

Il n'est rien qu'on ne conte en diverses façons:
On abuse du vrai comme on fait de la feinte:
Je le souffre aux récits qui passent pour chansons,
Chacun y met du sien sans scrupule et sans crainte.
Mais aux événements de qui la vérité
Importe à la postérité,
Tels abus méritent censure.
Le fait d'Alaciel est d'une autre nature.
Je me suis écarté de mon original.
On en pourra gloser; on pourra me mécroire:
Tout cela n'est pas un grand mal:
Alaciel et sa mémoire
Ne sauraient guère perdre à tout ce changement.
J'ai suivi mon auteur en deux points seulement:
Points qui font véritablement
Le plus important de l'histoire.
L'un est que par huit mains Alaciel passa
Avant que d'entrer dans la bonne:
L'autre que son fiancé ne s'en embarrassa,
Ayant peut-être en sa personne
De quoi négliger ce point-là.
Quoi qu'il en soit, la belle en ses traverses,
Accidents, fortunes diverses,
Eut beaucoup à souffrir, beaucoup à travailler;
Changea huit fois de chevalier:
Il ne faut pas pour cela qu'on l'accuse:
Ce n était après tout que bonne intention,
Gratitude, ou compassion,
Crainte de pis, honnête excuse.
Elle n'en plut pas moins aux yeux de son fiancé.
Veuve de huit galants, il la prit pour pucelle,
Et dans son erreur par la belle
Apparemment il fut laissé.
Qu'on n'y puisse être pris, la chose est toute claire,
Mais après huit, c'est une étrange affaire:
Je me rapporte de cela
A quiconque a passé par là.
Zaïr soudan d'Alexandrie,
Aima sa fille Alaciel
Un peu plus que sa propre vie:
Aussi ce qu'on se peut figurer sous le ciel,
De bon, de beau, de charmant et
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue