Attribué à l’ARCHIDUCHESSE MARIE CHRISTINE d’AUTRICHE (1742 - 1798)

Lot 234
Aller au lot
Estimation :
15000 - 20000 EUR

Attribué à l’ARCHIDUCHESSE MARIE CHRISTINE d’AUTRICHE (1742 - 1798)

La distribution des cadeaux à la saint Nicolas dans la famille impériale en 1762 Toile 40,5 x 54,5 cm Sans cadre Nous pouvons rapprocher notre tableau de la gouache peinte par Marie - Christine d?Autriche en 1762 et conservée au Château de Schönbrunn (voir Catalogue de l?exposition Marie - Antoinette, Paris, Galeries Nationales du Grand Palais, 2008, n° 27, reproduit). L?Archiduchesse Marie - Christine (Vienne 1742 - 1798) est celle qui, des nombreux enfants de l?impératrice Marie - Thérèse et de son époux François, montra des dispositions pour la peinture, s?inspirant souvent des oeuvres appartenant aux collections impériales. Elle reprend ici le schéma d?une gravure de Jacobus Houbraken réalisée d?après un tableau de Cornelis Troost conservé aujourd?hui à l?Albertina de Vienne. Marie - Christine remplace simplement les têtes des modèles originaux par des portraits des membres de sa famille. On reconnait ainsi l?impératrice et l?empereur dans une simple scène domestique, un petit déjeuner de la Saint Nicolas dans un décor bourgeois, montrant leur bonheur familial. Marie Christine s?est représentée à gauche tenant des verges destinées à son petit frère Ferdinand, peu sage. Marie Antoinette et Maximilien jouent avec leurs cadeaux. Marie - Christine d?Autriche était le cinquième enfant de l?impératrice Marie - Thérèse et de François Ier de Lorraine. Elle fut la préférée de sa mère après le futur Joseph II, l?héritier né en 1741, ce qui causa une certain inimitié de ces autres frères et soeurs. Elle fut autorisée à faire un mariage d?amour plutôt que d?intérêt, et en 1766 elle épousa Albert de Saxe, une union peu jugée peu glorieuse. Le couple, titré duc et duchesse de Teschen, fut nommé gouverneur des Pays Bas autrichiens. Marie Antoinette devait reprocher à sa soeur sa libéralité qui permit aux nombreux pamphlets et critiques la concernant d?être diffusés à partir de Bruxelles. Sans postérité, le couple fut chassé des Pays Bas autrichiens, notamment par la révolution
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue