Une loge à l’opéra, vers 1860-1870

Lot 9
Aller au lot
Estimation :
2000 - 2500 EUR
Une loge à l’opéra, vers 1860-1870
Une loge à l’opéra, vers 1860-1870
Émile Wattier, pour l’éventailliste Alexandre,
Éventail plié, la feuille en papier peint à la gouache, aux angles, de deux buissons de roses. Au centre, un large cartel accueille deux jeunes femmes dans une loge d’opéra, dans le goût du XVIIIe siècle.
Signé en bas à gauche « E. Wattier » pour Charles-Emile Wattier (1800-1868). Elève de Gros, il travaille notamment pour Félix Alexandre (1822-1887), artistes et éventailliste parisien fournisseur des cours princières et royales d’Europe. Il entretient une correspondance avec Théophile Gautier qui écrit « Si l’on vous montrait un éventail de Wattier comme un Watteau, vous répondriez : jamais Watteau n’a si bien réussi ».
Revers chiffré « JM » au centre, et signé de la prestigieuse maison parisienne « Alexandre ».
Riche monture en nacre blanche repercée, gravée et dorée d’amours et de volutes.
H.t. 30 cm-H.f. 17,5 cm (taches)
Dans son coffret d’origine en satin crème, chiffré « JM ». Portant sous le couvercle l’adresse de la maison « Alexandre ».
2.000/2.500 €
NB : lors de la vente de la collection de l’éventailliste Alexandre à l’hôtel Drouot en 1875 figure, sous le numéro 96, une feuille d’éventail peinte à l’aquarelle intitulée « Une loge à l’opéra » par Emile Wattier.
Cet éventail figure dans le catalogue d’exposition « The man with the carnation, Fans from the Gérard Lévy collection », Londres, The Fan Museum, 2019, n°70.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue