G.NARDI Broche en or jaune 18k (750 millièmes)...

Lot 35
Aller au lot
Estimation :
2500 - 3500 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 2 650EUR

G.NARDI Broche en or jaune 18k (750 millièmes)...

G.NARDI
Broche en or jaune 18k (750 millièmes) figurant un buste de maure en bois noirci, richement vétu et coiffé, serti de diamants taillés en rose, et d'améthystes en cabochon ou facettées (égrisures).
Signé "G.NARDI"
Poids brut : 10,3 g. Haut.: 4,4 cm

Les bijoux Blackamoor des Nardi mettent en valeur la beauté des peaux noires embellies d'or, de diamants et de pierres. Ces bijoux ont fait la renommée de Venise depuis les années 1930 où Giulio Nardi, le Florentin, s'installe car il est tombé amoureux d'une vénitienne. Il est subjugué par la beauté de la ville et par son histoire. Certains expliquent la tradition des Blackamoor par la représentation des Ottomans en 1601 et notamment l'image du "Moretto Fiumano". Ce qui est certain, c'est que Venise était un des grands carrefours commerciaux d'Europe durant le Bas Moyen Âge et les Temps modernes, ce qui a contribué à sa grande richesse mais aussi à son mélange de population et sa grande ouverture sur le monde. Tout arrivait à Venise et notamment le bois d'ébène. Un maître ébéniste vénitien, André Brustolon (1662-1732), faisait des sculptures sur bois. Il adorait travailler l'ébène et modelait des personnages. Il prit l'habitude de parer ces figures de matières précieuses. Quand Giulio Nardi ouvrit son magasin sur la Place Saint-Marc dans les années 1920, il s'inspira de l'art antique et de l'art vénitien du XVIIIe siècle. Le travail de l'ébène devint une des marques de fabrique des Nardi. Giulio Nardi, celui par qui tout a commencé, a voulu créer une ligne de joaillerie typiquement vénitienne ancrée dans la tradition, et il a réussi car ses Blackamoors font encore aujourd'hui la renommée de la Maison
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue