Charles MELLIN (Nancy vers 1598 - Rome 1649)

Lot 79
Aller au lot
Estimation :
3000 - 4000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 3 500EUR

Charles MELLIN (Nancy vers 1598 - Rome 1649)

Feuille de carnet recto - verso: Le châtiment du Juif sacrilège, deux paysages Plume et encre brune, lavis gris , sur trait de crayon noir 18 x 23 cm Annoté « Lorenese, 50» Pliures et petites déchirures au centre Provenance: ancienne collection Henri Baderou, vente de la succession Baderou, Hôtel Drouot, Paris, Cornette de Saint Cyr, le 3 juin 1996, n° 74 Bibliographie: P. Malgouyres, « Charles Mellin dessinateur », dans Dessins français aux XVIIe et XVIIIe siècles, Actes du colloque, Ecole du Louvre, Paris, 1999, p. 133 - 147, fig.3 et 4 P. Malgouyres, « Charles Mellin » un Lorrain entre Rome et Naples, catalogue d'exposition, Nancy, Caen, 2007, p.215, n° D 67, rep. L'épisode, rarement représenté , provient de l'évangile l'apocryphe La Dormition de Marie du Pseudo-Jean. Il raconte l'histoire d'un Juif nommé Jéchonias qui met ses mains sur la bièvre de la Vierge portée par les douze apôtres. Un ange armé d'un glaive de feu lui tranche les mains qui restent accrochées à la civière. Un dessin similaire se trouve dans une collection privée britannique. Charles Mellin se rendit à Rome en 1622 et y resta jusqu'à la fin de sa vie, à l'exception d'un séjour à Mont Cassin entre 1636 et 1637, où il exécuta les fresques (détruites lors de la deuxième guerre mondiale). Dès le début de son séjour romain il travailla avec Simon Vouet. Les lunettes du cloître de la Trinité-des-Monts et L?Annonciation de la chapelle de la Vierge de l'église de Saint-Louis-des-Français sont ses oeuvres romaines les plus connues.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue