François LEMOYNE (Paris 1688-1737)

Lot 1
Aller au lot
Estimation :
40000 - 60000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 182 000EUR

François LEMOYNE (Paris 1688-1737)

Etude de tête pour l’Amour de la Vertu dans l’Apothéose d’Hercule, vers 1733
Pastel, trois crayons et estompe
25 x 20 cm
Légèrement insolé, sur papier anciennement bleu
 

Notre pastel est une étude inédite pour une des figures principales du plafond du Salon d’Hercule au château de Versailles, L’Apothéose d’Hercule. Il s’agit de l’étude pour la tête de l’Amour de la Vertu, qui guide et tire par l’avant-bras un Hercule presque intimidé vers sa promise, la nymphe Hébé.

Le texte explicatif de l’iconographie de la composition (voir Xavier Salmon, François Lemoyne à Versailles, in L’Apothéose d’Hercule de François Lemoyne au château de Versailles, Alain de Gourcuff éditeur, 2001, Paris, p.101-102), paru en octobre 1736 dans le Mercure de France, nous indique ainsi : Tout l’Ouvrage roule sur cette pensée : L’Amour de la vertu élève l’homme au-dessus de lui-même et le rend supérieur aux travaux les plus difficiles et les plus périlleux ; les obstacles s’évanouissent à la vue des intérêts de son Roy et de sa Patrie, soutenu par l’honneur et conduit par la fidélité, il arrive par ses actions à l’immortalité. (…)

Voici l’idée générale du sujet.

Hercule présenté à Jupiter par l’Amour de la Vertu, est tiré dans un Char par les Génies du même Amour.

L’importance donnée par Lemoyne à sa figure de l’Amour de la Vertu se mesure au soin apporté à cette étude, enrichie au pastel comme la fameuse étude pour la tête d’Hébé conservée au British Museum (voir Jean-Luc Bordeaux, François Le Moyne

Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue